2012

22 décembre 2012

Rolls-Royce Silver Ghost armoured car Matchbox

Rolls-Royce Silver Ghost armoured car MatchboxToujours livrée en sompteux coffret, cette mitrailleuse Rolls-Royce est le témoin d’une des nombreuses facettes de l’aventure automobile. Quand survint la première guerre mondiale, les engins militaires motorisés n’étaient ni légion, ni même (bien) pensés. Pourant, et les célèbres taxis de la marne en sont la parfaite illustration, les armées avaient un urgent besoin de véhicules autopropulsés. L’armée britannique s’est vite adaptée en s’équipant de mitrailleuses à roulettes. Mais le stock de ces engins était maigre. Aussi, on adapta des véhicules aux besoins urgents. Le châssis autoporteurs n’étant pas encore inventés, il était facile de démonter la caisse d’une limousine ou d’un cabriolet pour utiliser son châssis à des fins belliqueuses. Et comme la fiabilité et la robustesse étaient question de vie ou de mort, quoi de plus naturel que de chepteliser aussi des Rolls-Royce. Aussi, nombre de Silver Ghost, comme celle reproduite ici par Matchbox, furent envoyées au front après avoir changé de robe, et parfois même après avoir enfilés une paire de roues supplémentaires. Pour l’anecdote, celles qui n’avaient pas salué un missile durant cette période furent à nouveau rhabillées comme avant guerre ou avec une nouvelle carrosserie à la mode.

21 décembre 2012

Catalogue Spot-On 1961

Catalogue Spot-On 1961Superbe exemplaire que ce catalogue Spot-On ! Et il est d’autant plus cher à mes yeux qu’il présente deux modèles que j’ai en plusieurs exemplaires. La Rolls-Royce Silver Wraith et la Bentley S Continental bien évidemment ! Ces deux berlines anglaises, on peut même parler de limousine pour la première apparaissent aux côtés des autres produits de la marque non seulement dans les pages du catalogue, mais aussi sur sa couverture. Regardez bien. Il est facile de trouver la première qui est au… premier plan. La seconde, elle, fait le plein. Tout le décor était disponible chez ce même fabricant, si bien qu’il est tout à fait possible de reconstituer en trois dimensions, ce que nous offre cette couverture.

20 décembre 2012

Rack de pneus Dunlop Dinky-Toys.

Rack de pneus Dunlop Dinky-Toys.Pour être complet, il faudrait que cet accessoire ait un petit fil qui permet de lier les pneus entre eux. Pourquoi ? Pour qu’ils ne tombent pas à la moindre manipulation, ou tout simplement au moment où l’on place le dernier pneu sur ce rack Dinky-Toys. Avec quelques pneus, d’origine ou non, il donnera un supplément de réalisme à vos mises en scène, ou peut accompagner la présentation d’une dépanneuse par exemple. Devant un garage il est carrément top. Ce présentoir existe en rouge. Mais c’est une copie et pas un pur objet Dinky dans ce cas, vous êtes prévenus.

18 décembre 2012

Boîte de 12 pneus Corgi-Toys

Boîte de 12 pneus Corgi-ToysCorgi-Toys, contrairement à Dinky-Toys ne poussait pas ouvertement les enfants à changer les pneus de leurs autos, camions et autres engins chaussés de caoutchouc. Et pourtant, ce fabricant proposait des pneus de rechange dans des boites spécifiques et référencées. A chacune des références proposées, correspondait un modèle, un taille, de pneus particulière. Lorsque l’on chine ce genre de boîte, on peut en trouver qui ont un assortiment de pneus disparates en plus ou moins bon état, ou mieux, certaines remplies de la douzaine de pneus d’origine, à la gomme encore fraîche et tendre.

17 décembre 2012

Rolls-Royce Phantom V Dinky-Toys

Rolls-Royce Phantom V Dinky-ToysFin d’une époque. Fin de lignée même. Cette Rolls-Royce Dinky-Toys au 1/43 bien que référencée 124, n’est autre que l’ultime version de la Phantom V qui débuta sa carrière sous la référence 152. D’abord proposée avec passagers, rétroviseurs extérieurs, et toutes parties ouvrantes, elle perdra nombre de ses attributs au fil des années. En plus de passer d’un châssis riveté à un châssis vissé, elle ne conservera plus que son chauffeur, les portes avant et sa malle fonctionnelles. Finis aussi les feux diamants. La boîte, pas plus fragile que les précédentes possèdera au moins, au dos, une illustration agréable tout comme la teinte de l’auto nettement moins austère. Comptez aujourd’hui environ 25 € pour une auto neuve en boîte. Si j’aborde de temps à autre cette notion de prix, c’est juste pour ne pas sombrer dans la démesure. Comptez un peu plus, ce qui est normal, si vous vous adressez un professionnel dont le conseil est inestimable.

15 décembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Rolls-Royce Phantom III Solido

Attention, il ne faudrait pas la confondre avec le même cabriolet qui a une robe d’un blanc légèrement vanillé et qui est présenté dans sa peu courante surboite cartonnée échancrée sur deux faces, dans la page consacrée aux Phantom III Solido. Cette Rolls-Royce est, elle, livrée dans une surboîte un peu moins rare, et surtout, elle est habillée d’un blanc pur. Ceci, plus sûrement que pour d’autres coloris, en fait à coup sûr une variante bien distincte de celle décrite ci-dessus. Il faut être fan, n’est-ce pas, pour s’appesantir sur autant de subtiles nuances ? Eh bien c’est mon cas… 😉

14 décembre 2012

Catalogue RIO

Catalogue RIOJ’ai l’impression que j’ai eu ce catalogue RIO hier. Mais en y regardant de plus près, il a déjà une bonne vingtaine d’années. Plus qu’une valeur marchande, il a pour moi une valeur sentimentale. J’ai rêvé devant les modèles que je ne me suis jamais offerts, préférant rester aux Rolls-Royce du réducteur italien et autres fabricants. Il est d’autant plus cher à mes yeux que j’avais finalement réuni peu de catalogues avant de renaître à la collection depuis quatre ans maintenant.

13 décembre 2012

Porsche 356 A Atlas

Porsche 356 A AtlasPas très réalistes ces jantes… Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi j’adore ! Ces Dinky-Toys des années 1950, que je ne collectionne pas, ont parfois des jantes aussi colorées que décalées. Et elles participent au charme des ces modèles réduits. Cette Porsche 356 A est superbe, même si c’est une copie éditée par Atlas. Elle fait partie de ces modèles que je conserverai à coup sûr. Car aussi belle que puisse être une auto, j’arrive à ne pas les supporter lorsqu’elles sont noires, ou avec d’autres couleurs tristes. A travers un article sur la Bentley Coupé de Dinky-Toys, j’explique pourquoi la moins courante version cuivre métallisé n’est pas ma préférée. Les peintures métallisées, par exemple, inscrivent une miniature dans une certaine modernité. Mais elle n’est pas, je pense, ce que nous recherchons avant tout dans ces miniatures moulées en nostalgie massive.

12 décembre 2012

Mercedes 190 SL Atlas

Mercedes 190 SL AtlasLes modèles Atlas sont nombreux qui sont les copies de Dinky-Toys. Cette Mercedes 190 SL pourtant agréable, et bien que reproduisant la teinte la moins facile à trouver, ne me plaît pas autant que dans sa version blanche. Mais ces copies s’adressent avant tout aux amateurs de Dinky-Toys pour leur permettre d’avoir des ersatz des versions les moins courantes. Personnellement c’est plutôt à travers de cette collection débutée par hasard, que j’en suis venu à m’intéresser aux Dinky-Toys. Les seuls exemplaires que j’avais étaient tous, mis à part mes jouets d’enfance, badgés Rolls-Royce ou Bentley.

11 décembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Lone*Star

Rolls-Royce Silver Cloud III Lone*StarPas courante, cette petite Rolls-Royce n’est pas recherchée pour sa relative rareté mais pour ses réelles qualités. Si son échelle pourrait rebuter, elle est proche cependant de celle d’une Dinky-Toys. Elle peut donc côtoyer les Bentley de Chez Corgi-Toys ou Rolls-Royce de Dinky-Toys ou tout autre modèle des années 1960 s’il son échelle est proche du 1/50. Son équipement est complet avec pièces rapportées, intérieur aménagé, et une suspension très surprenante quand on est habitué aux productions des grands constructeurs. Des jantes pas laides mais pas très adaptées à cette Silver Cloud et des pneus pas très souples complètent tout de même très agréablement la Silver Cloud III. Enfin ses lignes très justes sont certainement son atout majeur. Des divers conditionnements, je n’en possède qu’un seul, dont l’illustration est hélas générique, et où seule une inscription indique de quel modèle il s’agit, bien qu’on puisse voir le modèle à travers le cellophane. Un autre exemplaire de ce modèle a été publié le 22 septembre 2012. C’est un doublon parfait dans ma collection, mais ce nouvel exemplaire est accompagné de son étui, encore moins courant que l’auto.

10 décembre 2012

Berliet TBO porte-voitures Norev

Berliet TBO porte-voitures NorevCe n’est pas celui de mon enfance. Mais il me plait beaucoup. Et une fois changés un pneu et un phare du tracteur, la poussière enlevée, il s’avère très présentable. Puisque qu’il est complet, que la cabine ne présente qu’une déformation légère, et que les rambardes supérieures de la remorque, recollées, ne laissent pas supposer qu’elles aient pu être un jour coupées en deux endroits. Ses jantes jaunes ne sont pas mes préférées, mais lui donnent, associées à la couleur vive du Berliet TBO, un air tout guilleret. On retrouve comme sur tous ces porte-voitures Norev, la rampe qui ferme l’accès une fois remontée, le pont articulé par une manivelle, et la roue jockey repliable. Attention encore une fois, si tout comme moi vous êtes amateur de Rolls-Royce. Bien qu’au 1/43 et non au 1/48 comme les produits Dinky ou Corgi contemporains, il n’accueille la Silver Shadow du même fabricant, que sur le pont inférieur. Et là une seule d’entre elle seulement pourra y prendre place.

9 décembre 2012

Animaux Woodland scenics

Quoi de plus sympa que d’agrémenter vos mises en scène avec divers accessoires. Bancs, lampadaires, panneaux de signalisations ou personnages. Et un petit truc en plus : des animaux familiers. Animaux Woodland scenics Les voici dans diverses postures proposées par la marque pour faire la promotion d’un de ses sets. Woodland Scenics, c’est son nom, offre divers thèmes et dans quatre échelles différentes dont le 1/43, et aussi le 1/87. Cinq de ces quadrupèdes sont dans la rue qui constitue l’étagère inférieure d’une de mes vitrines.

8 décembre 2012

Fiat 525 Norev

Fiat 525 NorevAvec un petit tournevis passé par la fenêtre avant, laissée ouverte, j’ai appuyé sur l’ensemble des sièges. Celui-ci s’est ré emboîté et cette Fiat 525N est aujourd’hui nickel ! Cette Norev est arrivée dans ma collection parce qu’elle permet de voir comment à partir d’une Fiat on peut faire une Rolls-Royce et une Mercedes. C’est en tout cas ce qu’à fait Eligor à partir de ce moule. Si vous ne me croyez pas cliquez sur l’image et vous verrez la Rolls-Royce et la Fiat cote à cote. Si l’occasion se présente (entendez pour trois francs six sous), je prendrais bien une Mercedes pour présenter les trois variantes en vitrine.

7 décembre 2012

Ford Consul Corgi

Ford Consul CorgiEn 2006, Corgi qui s’appelle Corgi tout court et non plus Corgi-Toys à la suite du dépôt de bilan de 1983, fête le cinquantenaire de la marque, fondée en… 1956 ! Pour cela elle réédite la toute première référence du catalogue alors numérotée 200. Cette Ford Consul, est déclinée dans de luxueux coffrets en marron, chrome, or, et zamak brut. En boîte pour les modèles bleu pétrole réservés aux membres du club des collectionneurs Corgi. Et d’après ce que j’ai pu lire, une version verte que voici, non commercialisée. Non commercialisée, peut-être… mais pourquoi diable en trouve-t-on autant sur le marché ? Qui les a récupérées et comment ? D’autant plus que les vendeurs sont légion. Bref pas d’hésitation puisque pour moins de dix euros on peut la dénicher. L’amateur attentif pourra voir quelques subtiles différences. Les jantes ne sont pas de la même matière que les originales, et quelques détails de gravure indiquent que le moule a été légèrement retravaillé, soit recréé, et dans ce cas chapeau bas ! Parce que dans un jeu où il faut deviner les miniatures d’après un détail, j’ai piégé nombre de pointures qui pensaient avoir reconnu la version originale.

6 décembre 2012

Rolls-Royce Phantom III kit Solido

Rolls-Royce Phantom III kit SolidoNon, ce ne sont pas des Porsche 928. En 1937 la marque n’existait même pas. Ce sont encore des Rolls-Royce Phantom III de Solido. Mais celles-ci n’ont jamais vu la moindre gouttelette de peinture, ni même la machine à ébavurer. Et l’ébavurage du zamak… prend un certain temps si l’on n’est pas outillé. J’en ai monté de ces kits, quand j’étais jeune. Mais j’ai conservé, pour la nostalgie, quelques coffrets qui me rappellent combien mon cœur battait quand les ouvrais. Rien que les regarder fait monter l’odeur des peintures à mes narines. Toutes les pièces, encore emballées, sont bien sûr neuves et encore attachées à leurs grappes. En cliquant sur l’image vous pourrez accéder directement au paragraphe des kits, dans la page consacrée aux Rolls-Royce de la série Age d’or.

5 décembre 2012

Daimler royale Oxford

Daimler royale OxfordNe me demandez rien sur la vraie automobile. C’est une Daimler, c’est tout ce que j’en sais. Et elle fut véhicule officiel de la couronne d’Angleterre, comme l’indiquent non seulement ses couleurs mais plus sûrement ses fanions et drapeaux. Eh oui, l’adoption, par la famille royale des Rolls-Royce ne viendra qu’après la seconde guerre mondiale. C’est une miniature Oxford qui offre une finition très convaincante au regard de son prix raisonnable. On pourra noter la présence sur le radiateur de la mascotte représentant St-Georges terrassant le dragon, signe que, comme l’indiquent la présence du drapeau sur le toit, que l’on est en représentation officielle, et que le roi est à son bord (enfin, là il doit être descendu pour officier…). On remarquera aussi l’astuce technique qui permet d’offrir des roues à rayons solides et à moindre coût. Ceux-ci ne sont que figurés dans un disque transparent. Il fallait y penser. Comme pour certaines miniatures au 1/43 du moment, on pourra regretter la boîte vitrine très imposante.

4 décembre 2012

Rolls-Royce 20/25 Dinky-Toys

Rolls-Royce 20/25 Dinky-ToysSuperbe exemplaire de la première Rolls-Royce de Dinky-Toys. Ce coupé aérodynamique 20/25 a connu avant la guerre, de nombreuses variantes de couleurs, des ailes et de la caisse et même des jantes. Ensuite, une fois passé le conflit et selon toute vraisemblance, les seuls coloris proposés furent du noir pour les ailes et soit du bleu marine, soit une couleur mastic, pour la caisse. Que les châssis soient ou non évidés, il semblerait que ces coloris, acheminés vers les détaillants par boîtes de six exemplaires assortis, aient été les seuls proposés par la marque. Quelques lignes, explications et photos en cliquant sur ce lien ou sur l’image.

2 décembre 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Corgi-Toys

Rolls-Royce Silver Ghost Corgi-ToysC’est un des dix modèles préférés de Marcel R. Van Cleemput, collectionneur et responsable du développement chez Corgi-Toys. Pas moins ! Il faut dire qu’elle est fidèle à l’original ! Les roues de type artillerie sont superbes. La statuette est, certes un peu grosse, mais bien faite. Les feux diamants sont ce qui pouvait certainement être fait de mieux pour ce type de production à cette époque (nous sommes début 1966). Le châssis est très détaillé, et vous pourrez l’observer en détail ici. Cette série de « old-timers » dans laquelle elle s’inscrit mettait plus l’accent sur la fidélité que sur la jouabilité. Le conditionnement de la miniature de nature assez fragile comporte quelques variantes, et elle fut longtemps livrée avec une petite fiche documentaire. Mais cela, ce sera pour une autre fois, au gré du tirage au sort des modèles que je vous présente. Disponible dans un seul coloris chez Corgi-Toys, cette Silver Ghost est pour l’anecdote, la Rolls-Royce ayant atteint la plus haute enchère à ce jour. Enfin pour l’extraordinaire, voyez cette version… colorée !

30 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Solido

Rolls-Royce Silver Cloud III SolidoUne variante moins courante et très agréable de la Phantom III de Solido dans sa version cabriolet. Issue des premières séries, cette Rolls-Royce au 1/43 reste malgré ses roues sans pneus souples, ses pièces rapportées en plastique, et l’économie d’accessoires, je le répète, une miniature toujours très homogène et d’une grande précision. Eh non ! N’en déplaise aux fabricants des miniatures chinoises, la perfection n’est pas dans l’abondance. C’est d’ailleurs une question de culture. Aux USA, par exemple amélioration se dit « plus » (de tout). En Europe, ça se prononce « mieux ». Si je ne devais garder que quelques Phantom III de la série « Age d’or » de Solido, celle-ci en ferait partie.

29 novembre 2012

Land Rover 109″ WB Corgi-Toys

Land Rover 109Chinée chez un commerçant, cette miniature des années 1950 est parfaite. Non qu’elle soit dans un état neuf, mais son usure est légère et régulière, et totalement en adéquation avec le type du véhicule. Ce Land rover 109″ WB de la RAF produit par Corgi-Toys est la reproduction d’un véhicule militaire et à ce titre tout à fait sujet à quelques stigmates de service. Ses jantes plates, son évidement entre la carrosserie et le pare-chocs avant et sa capote en tôle la désignent comme une première série. Cet utilitaire vient compléter, dans ma collection, la très lumineuse version civile jaune, puis dans un autre registre, la dépanneuse au mécanisme ingénieux, et ce qui est, pour moi, l’icône Corgi-Toys, la version « Vote for Corgi ».

28 novembre 2012

Rolls-Royce Phantom I Matchbox

Rolls-Royce Phantom I Matchbox C’est tout de même énervant que cette échelle hors norme ! Deux points, ce n’est pas grand-chose à priori, mais assez pour que cette Rolls-Royce Phantom I de Matchbox se sente bien petite entourée de réductions au 1/43. Car son échelle à elle est le 1/45. J’ai, il y a peu, tenté d’acquérir un exemplaire de pré-production, en zamak brut de cette auto, mais les enchères ont dû s’envoler. Je me contente donc de cette version noire et bordeaux, ainsi que d’une autre bleu roi, toujours avec ailes et toit noir. Oui, deux, car c’est une miniature cohérente, donc harmonieuse. Pas d’excès ni dans les détails, ni dans la finesse. Cela rejoint d’ailleurs les propos tenus pour le modèle précédemment présenté. La vraie voiture, et c’est une information intéressante, a appartenu à Rudyard Kipling, auteur du Livre de la Jungle (non, ce n’est pas Walt Disney 😉 )

27 novembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Rolls-Royce Phantom III SolidoColoris moins fréquent, socle clair, et roues de première génération, cette Rolls-Royce, une des nombreuses Phantom III Solido de ma collection, est une variante que j’apprécie particulièrement. Si jamais vous n’aviez toujours pas lu la page correspondant aux modèles de cette série, je vous invite à le faire en cliquant sur l’illustration correspondante. Cet exemplaire n’a pas d’histoire particulière. Miniature acquise sur le net, elle n’en reste pas moins attachante. Mais vous le saviez sans doute déjà concernant cette référence 71 (puis 4071) de la série « Age d’or », j’ai un parti pris.

26 novembre 2012

Coffret cadeau GS28 Corgi-Toys

Coffret cadeau GS28 Corgi-Toys

Assurément l’un de mes Corgi-Toys préférés ce coffret cadeau ou gift set GS28. Comme vous pourrez savoir tout, ou presque, sur ce porte-voitures Carrimore associé au tracteur Bedford dans cette page, et à travers plusieurs versions couvrant quinze années, je vous livre juste l’histoire de mon exemplaire. Du coffret cadeau je n’ai conservé que le camion lui-même, et tout le conditionnement. Mais aussi l’étui de la Renault Floride et de la Mercedes 220 SE. Ainsi que la Ford Consul Classic et son étui. La française, l’allemande ont été remplacées. Quant à l’italienne, la Fiat 2100 a remplacé, conformément au Grand Livre des Corgi, la 1800 qui avait trouvé place dans le coffret. Je me suis même offert le luxe d’une autre teutone dans son coloris brique, correspondant à l’illustration du coffret. Celle-ci ne rejoindra ma vitrine que d’ici un peu plus d’un mois pour un Gift Set GS28 orthodoxe. Vivement Noël !

25 novembre 2012

Rolls-Royce Camargue Asahi KDO

Rolls-Royce Camargue Asahi KDOCette Camargue, vous l’avez peut-être vue dans une page consacrée aux Rolls-Royce fabriquées au Japon dans les années 1970 et 1980. Cette Asahi ou KDO fut longtemps la seule Camargue au 1/43 en zamak. Plus que les lignes anguleuses, c’est la taille extraordinaire de sa mascotte, plantée telle une dinde sur la calandre qui gâche l’ensemble. Car sinon c’est un jouet tout à fait acceptable dans sa finition et sa fidélité au regard sa vocation. Et ce coloris, qui n’est pas le plus fréquent, est très agréable.

24 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Modelkopia Doenetz

Rolls-Royce Silver Shadow Modelkopia DoenetzC’est la première Modelkopia Doenetz que j’ai eue. Et d’ailleurs j’en ai peu et que des Rolls-Royce Silver Shadow coupé. Cet exemplaire, comme pratiquement tout ceux que j’ai pu observer a les phares montés à l’envers, mais on n’en tiendra pas rigueur aux ouvriers soviétiques qui ne devaient pas beaucoup voir de Rolls-Royce, ne serait-ce qu’en photo. Ce jouet entièrement en plastique (à part les axes de roues bien évidemment) est la copie exacte de la Mebetoys produite douze ans plus tôt. Avec des jantes chromées elle aurait été parfaite dans son genre, puisque les lignes sont bien retranscrites, qu’elle possède tous les ouvrants et détails connus sur le jouet italien, tout comme sa suspension.

23 novembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Un clic et hop ! Plein d'autres Phantom III Solido !Cette énième Rolls-Royce Phantom III de Solido est peu courante. Parce qu’elle s’habille d’un marron assez peu foncé, et qu’elle coordonne surtout avec un écru aux accents vanillés, pas des plus courants. C’est le genre de version que j’ai plaisir à dénicher, et comme elle a sa surboîte cartonnée et des roues à axes apparents tous deux de type précoce, elle n’en a que plus de charme. Et ne nuit ni à la santé, ni au budget.

21 novembre 2012

Citroën 2CV fourgonnette postale Atlas

Rolls-Royce Phantom III SolidoCa c’est potentiellement le type de Dinky-Toys que je serais capable d’acheter. Mais bon, en attendant d’être riche, je me contente de la copie éditée par Atlas. Je la trouve superbe. D’abord parce qu’elle est jaune, et par chance la poste ou PTT à l’époque, ne dépendait plus des Eaux & Forêts dont le vert des véhicules me laisse plutôt indifférent. Celle-ci est le troisième exemplaire que j’ai eu. La première avait des traces de peinture argentée sur les jantes. A ce propos vous qui avez des Atlas récentes, vous avez remarqué que l’extrémité des axes de roues est maintenant peint en argent. Cela laisse présager d’un mauvais vieillissement du métal de ces pièces, vu que sa qualité nécessite de les peindre. La seconde fourgonnette 2CV Citroën avait sa porte arrière qui fermait très bien quand elle ne tombait pas. Je ne sais pas pourquoi je dis ça, parce que généralement plus d’un modèle sur deux nécessite une ou deux réexpédition avant d’avoir un modèle sans trop de défauts. Le contraste de l’étui moderne pour un Dinky-Toy, avec la miniature plus que basique participe aussi à son charme. Une illustration pleine face, mais une délicieuse auto sans intérieur aménagé, ni même des vitres ou une suspension.

20 novembre 2012

B.M.C Mini Countryman Corgi-Toys

B.M.C Mini Countryman Corgi-ToysCette superbe réalisation de Corgi-Toys avait été l’objet d’une de mes premières bafouilles. J’avais craqué pour cette Moris Mini Countryman, pour sa couleur, son étui, et ses accessoires. Antenne, galerie, surfs et surfeur en maillot de bain d’époque (un peu usé aujourd’hui 😉 ). Mais aussi, intérieur aménagé, suspensions, portes arrières ouvrantes. Vous pouvez-donc voir ce que j’en avais écrit ici. Ah oui, j’oubliais, comme la Ford Consul Cortina Estate, cette voiture est référencé dans la série 400 (485 précisément) des utilitaires, comme le sont certains camions ! Vous vous en doutez, c’était un coup de cœur. J’ai dû changer les pneus séchés et comportant des plats, car cette auto est en état de jeu. Mais si l’occasion se présente, un exemplaire neuf me plairait bien…

18 novembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Rolls-Royce Phantom III SolidoIncroyable une miniature signée Orson Welles en personne ! C’est le type même d’objet sans aucune signification. En plus on ne me la fait pas. Ce n’est même pas lui qui a signé chaque miniature ! 😮 Non mais ! Je n’ai toujours pas compris la pertinence de cette « signature series » de Solido en édition limitée. Alors que la Phantom III en fasse partie ou même la Silver Cloud au 1/20 ou toute autre Rolls-Royce ou 4cv importe peu. Même si je collectionne les Phantom III de Solido, je n’aurais pas acheté celle-ci si elle avait été plus chère que les autres. Mais pour une dizaine d’euros, j’ai fait le pas. Vous ne l’avez pas dans votre collection ? C’est absolument sans importance.

17 novembre 2012

Présentoir fantaisie Corgi-Toys

Présentoir fantaisie Corgi-ToysPour trois euros, ce petit présentoir façon Corgi-Toys est très agréable. La seule chose qu’on pourrait lui reprocher c’est qu’une fois qu’elles y sont installées, les autos cachent le fond. Facile à monter, il est conseillé de remplir la partie inférieure de mousse, lors du collage, pour conserver un ruban routier stable et horizontal. C’est un article que vous trouverez facilement sur votre site d’enchères préféré. Il y a bien d’autres versions, dédiées à des modèles particuliers. Mais en ce qui concerne les camions, je ne saurai que trop vous conseiller de bien prendre les dimensions pour vérifier que le modèle ne dévore pas le présentoir une fois qu’il y sera posé. De ce collectionneur marchand, j’ai une version d’angle (pas droit !) et une dédiée à la Jaguar Mk X.

16 novembre 2012

Catalogue Mebetoys 1968

Catalogue Mebetoys 1968Un p’tit catalogue Mebetoys de 1968. Avec un trou. Le collectionneur à qui il appartenait devait avoir une vision très documentaire de cet objet, à l’exclusion de toute poésie. C’est dommage parce qu’il est neuf. On a quand même les informations dans leur intégralité quant à ces jouets. Comme d’autres catalogues, il est riche d’enseignements, et l’on peut par exemple voir, comme chez d’autres fabricants que Mebetoys, que les illustrations ou photos ne correspondent pas forcément au modèle commercialisé. La Silver Shadow illustrée est une berline, et comme vous pouvez le voir sur cette page, le modèle au 1/43 sera bien cette Rolls-Royce, mais en version coupé.

15 novembre 2012

BMW 2000 Ti Lux Dinky-Toys

BMW 2000 Ti Lux Dinky-ToysCette BMW 2000 Ti lux fait-elle un clin d’œil ? Non. Elle clignote ; à droite et à gauche ; devant et derrière aussi. Voilà une auto qui est intéressante quant à son aspect technique. Sur le même principe que la NSU Ro 80, Dinky-Toys a proposé ce super jouet. Bon, le contact se fait sous deux conditions cette fois, il faut évidemment appuyer sur l’auto, mais les deux côtés sont désolidarisés maintenant. Ou alors ça aurait fait warning… et encore ! Il aurait fallu pour ça que l’auto roule. Parce que la seconde exigence pour que le contact se fasse c’est qu’une came, placée sur l’axe de roues arrière, soit en position pour faire passer le courant électrique, assuré, comme sur les autres produits de la marque par une pile LR6. Donc, vous l’avez compris, il faut que la voiture roule pour qu’elle clignote. Sinon : rien ! Maintenant, si l’on considère les lignes de l’auto… on gardera à l’esprit que c’est un jouet et on sera très, très indulgent, malgré la robe bicolore censée alléger la perception de cette voiture. Cliquer sur l’image vous permettra de voir quelques autos présentant de telles caractéristiques.

14 novembre 2012

Citroën 2cv Atlas

Citroën 2cv AtlasDeuxième voiture de la série « Dinky-Toys de mon enfance », cette 2CV est très bien imitée et a contribué, avec la DS , à l’envolée de la collection Atlas. Est-ce un hasard que deux Citroën aient été les deux premiers modèles proposés ? Je n’en sais rien, mais je les ai trouvés complémentaires. D’une part un modèle basique (sans même de vitres pour le modèle test), d’autre part une reproduction d’un modèle plus tardif, avec vitres, intérieur aménagé et suspension. Couleur chatoyante, bouille sans égal, une véritable petite merveille qui, vous vous en doutez, restera dans ma vitrine.

13 novembre 2012

Bentley S Continental Tomte-Lardal

Bentley S Continental Tomte-LardalDes Bentley S2 Continental produites par Tomte Lardal que j’ai, celle-ci a été la plus difficile à trouver. Certainement est-ce la couleur la moins courante. En tout cas ce vert, comme l’image le montre bien, est éclatant. Joyeux et tendre à la fois, il est dans l’esprit de ces jouets en vinyle. Souples et résistants, ils étaient destinés aux enfants qui avaient peu de chances de se blesser avec. On notera que ce modèle est très fortement inspiré du moule de la référence 194 de Dinky-Toys. Certes les personnages ont été rajoutés et les parties rapportées sur le modèle anglais, intégrées dans l’unique pièce dont l’auto est faite, exceptés les trains roulants et le pare-brise. Elle est déjà très belle seule, mais avec ses quatre autres déclinaisons de bleu, jaune, rouge et orange, elle forme un quintet de charme.

12 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Norev

Rolls-Royce Silver Shadow NorevTrès belle miniature, cette Silver-Shadow a des lignes justes et un niveau de détail très convaincant pour un jouet et pour l’époque. Vitres et intérieur aménagé avec tableau de bord et volant. Feux avant rapportés et réalistes, pare-chocs et calandre également rapportés et chromés. Coffre et capot moteur ouvrants, et même une suspension. Malheureusement, comme beaucoup, beaucoup de Norev, même contemporaines, elles vieillissent mal. Sur cette Rolls-Royce, le problème se limite au capot moteur qui se déforme. Je n’ai pas encore vu un exemplaire qui ne soit atteint par ce défaut. Je n’en ai eu que cinq et en ai observé des dizaines. Petit point à savoir. La statuette n’est pas cassée. La Norev , n’en a jamais eu (c’est un accessoire dont la durée de vie n’aurait été que de quelques secondes et sans doute difficile à réaliser) contrairement à l’Eligor, issue du même moule. Vous l’avez déjà vue sur cette page ? Eh bien non ! La couleur de l’intérieur est marron sur celle-ci.

11 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Ilario

Rolls-Royce Silver Ghost IlarioSuperbe tache de lumière dans une vitrine. Mais le choix du coloris est ici imposé par l’histoire de la marque. Cette Rolls-Royce est un châssis expérimental. EX17 que l’on classera dans les Phantom I, d’après sa date de fabrication. Ilario nous offre ce bijou. Joyau par sa finition mais aussi du fait de son prix, que l’on acceptera comme une fâcheuse conséquence de son édition en nombre limitée. Et puisque nous sommes dans les critiques, voici mon dernier grief, le reste n’appelant que louanges : La présentation est superbe l’encombrement de la boîte vitrine est presque équivalente à celle d’un modèle au 1/18 ! Pour nous, collectionneurs d’autos au 43ème, c’est un véritable non sens ! True Scale Models s’y met aussi. Messieurs, laissez-nous présenter nos autos et décider quelles sont celles que l’on veut mettre en valeur. Ce conditionnement est quelque peu prétentieux qui suppose que le modèle proposé sera l’un des clous de notre collection. Aujourd’hui mes Ilario sont presque invisibles car reléguées en fond de vitrine pour cause d’encombrement. Idem pour les Liege Scale Models.

10 novembre 2012

Livre Rolls-Royce

Livre Rolls-RoyceJ’ai eu ce livre de Jacques Borgé et Nicolas Viasnoff quand j’avais treize ou quatorze ans. Si tout l’aspect historique ou technique est succinct, il fourmille par contre de témoignages et d’anecdotes. A mon âge, comme aujourd’hui d’ailleurs, ces histoires m’intéressaient plus que le matériau des soupapes ou l’allongement de la course du six en ligne maison. C’est donc un ouvrage que j’ai souvent feuilleté regrettant tout juste l’absence d’illustrations en couleurs. Mais on peut bien rêver en noir et blanc.

9 novembre 2012

Scammell Handyman Mk III + Carrimore Tri-deck Mk V Corgi-Toys

Ah, ce camion !!! Vous voulez savoir comment est le dos de sa boîte, comment sont articulés ses trois niveaux ? C’est simple : il suffit de cliquer sur l’image. Et hop vous trouverez des explications, et des illustrations. Pas d’anecdote particulière. Acheté aux enchères, je peux simplement dire que c’est une pièce que j’ai attendue avec impatience…Scammell Handyman Mk III + Carrimore Tri-deck Mk V Corgi-Toys

8 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu

Rolls-Royce Silver Cloud QuiraluC’est une réédition comme vous pouvez le voir en observant le pare-brise. Et si vous ne savez pas ce qu’il faut y voir, vous pouvez toujours regarder cette page où quelques explications sont données. Mis à part la peinture un peu trop brillante, tout le charme de l’ancien est là. Ces Silver Cloud de Quiralu sont des Rolls-Royce incontournable dans les jouets d’époque. Et ne faites pas la fine bouche sur cette réplique de 1994. Elle date quand même du siècle dernier.

7 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Western Models

Rolls-Royce Silver Cloud III Western ModelsErreur de jeunesse. Cette miniature qui m’avait à l’époque coûté 600 FF, une fortune pour un lycéen comme moi !, je ne la trouvais pas assez réaliste. Alors je l’ai customisée. Intérieur refait, phares plus réalistes, bandes chromées… pas un gâchis total, mais pas une riche idée non plus. Et aujourd’hui, vu la cote basse de ces petits engins, je ne regrette pas totalement. Finalement, il ne me restera qu’à remplacer la flying lady, et hop on aura une belle Rolls-Royce au 1/43. Il faut dire que le jour où je l’ai vue, de profil, dans la vitrine de la boutique « calandre », à Paris, je n’ai absolument pas prêté attention aux détails, tant sa ligne m’a coupé le souffle ! Car si l’on peut ne pas aimer le traitement tout white metal façon Western-Models (c’est son fabricant), on ne pourra pas ne pas apprécier la justesse de ses lignes et la qualité de sa peinture qui en font une miniature, aujourd’hui encore, désirable.

6 novembre 2012

Peugeot 203 Atlas

Peugeot 203 AtlasAvec des pneus plus mats, et pourquoi pas des pneus noirs comme sur les vraies voitures d’ailleurs ?, cette copie de Dinky-Toys, editée par Atlas, aurait été absolument irrésistible. Et même si la peinture est elle aussi un poil trop brillante, elle n’en conserve pas moins un charme fou cette petite auto. Il faut dire que son vert clair lui donne un air gai et pimpant. Simple et belle. Finalement, c’est fou ce que je vais garder comme chinoiseries dans mes vitrines. Oui, celle-ci aussi y restera.

5 novembre 2012

Austin Cambridge Corgi-Toys

Austin Cambridge Corgi-ToysElle est en excellent état cette Austin Cambridge de Corgi-Toys, n’est-ce pas ? Et pourtant, je l’ai remplacée, si l’on peut dire, par la même ; mais neuve. C’est un caprice de collectionneur. Celle-ci, très belle au demeurant, était issue d’une première recherche visant à remplir le tout premier coffret cadeau de Corgi-Toys : le GS1. Parce que tant le premier catalogue vantant ce coffret, que Le Grand Livre des Corgi, ainsi que l’illustration du coffret lui-même indiquent bien que ce modèle en fait partie. Référence de la première heure (juillet 1956) cette reproduction a les caractéristiques des toutes premières Corgi-Toys. Vitres, jantes plates, pneus souples. Et c’est tout. C’est cette simplicité qui confère à ces premières références leur charme.

3 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Busch

Rolls-Royce Silver Cloud III BuschExcusez le cliché surexposé. Je ne suis pas photographe, mais j’en ai quand même fait de plus beaux. Passons. Cette Silver Cloud III vous paraît bien approximative ? Eh bien elle a des circonstances attenuantes. Elle est au 1/87 et ancienne. On retiendra donc qu’elle est plastique, qu’elle a des pièces rapportées, des vitres et un intérieur aménagé. Déclinée en un nombre important de coloris (plastique teinté dans la masse), elle demeure attractive grâce à sa robe bicolore, ce qui est pratiquement toujours le cas. Elle fut commercialisée sous la marque Busch.

2 novembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud II Universal Hobbies

Rolls-Royce Silver Cloud II Universal HobbiesDans l’épisode « A view to a kill » de James bond, cette Rolls-Royce Silver Cloud II n’en était pas une. C’était une imitation. Et en un sens heureusement, car elle finit dans le fond d’un lac. Pour à peine une dizaine d’euros, ce modèle, réduit au 1/43 par Universal Hobbies est très convaincant. Fait de zamak, il ne pêche en rien dans sa gamme de prix. Dans l’absolu, on aurait pu s’attendre, comme c’est le cas pour les Silver Shadow de cette collection, à des voies trop larges lui donnant un air de culturiste, un plein de fausses notes, sur la partition de l’élégance. Franchement, c’est une des plus belles Silver Cloud en zamak qui soient au 1/43. En attendant, peut-être, l’interprétation de Minichamps… Un peu trop ronde, un peu trop… Silver Cloud III en fait. N’empêche ! J’en ai deux. Celle que vous voyez, et la même sous boîte scellée avec décor et fascicule associé. Et il en sera ainsi pour toutes les voitures de la collection des voitures de James Bond.

1er novembre 2012

Bedford + Carrimore Corgi-Toys

C’est le coloris le moins courant du Bedford associé au porte-voiture Carrimore, premier du nom. Je l’ai non pas parce qu’il est peu courant. Mais tout simplement parce qu’il me plait énormément. Le jaune est un tout petit plus fade que je ne l’imaginais. Mais ce sont les couleurs Corgi-Toys tout simplement. Acheté auprès d’une maison d’enchères anglaise, il a fallu contacter le commissaire priseur pour l’expédition de l’objet. Car cet établissement non spécialisé dans la vente de jouets, n’assurait ni l’emballage, ni l’envoi. Bedford + Carrimore Corgi-ToysMon anglais approximatif et surtout ma détermination à recevoir cet objet acquis à petit prix, ont eu raison de l’attitude à priori conservatrice de mes interlocuteurs, que je dois remercier au final pour leur amabilité et leur compréhension. Voilà pour l’anecdote et j’en resterai là, car beaucoup a été écrit à son sujet, et si vous voulez découvrir plus d’informations et plus de 40 illustrations sur ce modèle et ceux de sa lignée, je vous invite à cliquer ici ou sur l’image. Ah oui, j’oubliais : je n’ai pas la version de couleur la plus courante. Mais là encore je fais le difficile, car j’aimerais trouver celle dont la remorque n’a pas ses pistes peintes en argent. Mais un exemplaire en excellent état de jeu comme celui-ci me conviendrait parfaitement.

31 octobre 2012

Morris Oxford Dinky-Toys

Morris Oxford Dinky-ToysFranchement, je n’étais pas du tout attiré par ce type de modèle réduit. Automobile qui ne me dit rien, jouet unicolore et sans même, ne serait-ce que des vitres ou autre équipement. Et en plus celui-ci n’est même pas dans un état neuf. Aujourd’hui je ne collectionne toujours pas ces modèles car leur prix m’arrête. Mais je les regarde d’un œil autre, depuis que cette Morris Oxford m’est arrivé dans un lot de deux Corgi-Toys. Je dois même vous avouer que ma déception fut telle quand j’ai inspecté les Corgi, que cette Dink-Toys m’en a paru que plus belle. Ces jantes en zamak peint sont d’un vert un peu plus clair, et son état de jeu raconte les joies d’un enfant, de façon bien plus captivante qu’un modèle neuf aurait conté l’histoire de la marque. Vouée à être revendue, elle restera dans ma collection jusqu’à ce que je puisse, un jour peut-être, l’échanger contre un jouet similaire.

30 octobre 2012

Rolls-Royce from the inside

Rolls-Royce from the inside Il est petit, presque sans illustrations, et en anglais. Il mérite cependant un effort linguistique. Car ce livre est une mine de renseignements. Oh, pas techniques, mais tout simplement anecdotiques, et plus globalement c’est un vision de la politique « maison ». On y apprend comment un client mécontent de sa voiture avait scié le toit et se baladait devant la concession avec un citronnier dépassant par le trou fait dans la voiture ! (en anglais un citronnier désigne aussi bien l’arbre qu’un truc à emm….). On y découvre aussi un américain, ayant possédé et conduit toutes les semaines son unique Rolls-Royce pendant plus de 75 ans… Et aussi qu’un collectionneur réussît, dans les années 1980, à se faire garantir un an, pièces et main d’œuvre une auto de 1926 parce que neuve 😮 ! J’adôôôôre cette approche café du commerce ! N’empêche, se sont des infos de première main puisque l’auteur fut directeur des relations publiques de chez Rolls-Royce.

29 octobre 2012

Simca 1000 Atlas

Simca 1000 AtlasUne copie de Dinky-Toys de plus que je conserverai. Je la trouve moins sympa que l’originale, mais sa couleur, caractéristique à laquelle je suis très, très sensible, la condamne à rester dans mes vitrines. Et puis ce fut, de surcroît, une des automobiles d’un des êtres qui me fut le plus cher. Après avoir enroulé sa Simca 1000 autour d’un platane, cette femme trouva le moyen de faire sept tonneaux (d’après les témoins) avec la suivante, tout en étant indemne encore une fois. Et j’en passe est des meilleures, avec des Simca 1100 et Talbot Horizon ou Citroën AX… Avec ses suspensions, son intérieur aménagé et ses belles jantes tournées, ce modèle réduit est l’archétype, des Dinky-Toys que je préfère. Elle fut proposée, en série limitée pour ce qui est du coloris, à noël 2010.

28 octobre 2012

Rolls-Royce Phantom DHC Minichamps

Minichamps la qualifie de rouge. Si le rouge peut qualifier tant la couleur des voitures de pompiers que la robe d’un vin de Bordeaux, mais aussi la frais et la framboise, alors oui, elle est rouge. Mais il faudra lui attribuer les qualificatifs « très » et « foncé ». C’est à mon sens une réussite que cette Rolls-Royce Phantom DHC. Et si ce n’est pas le coloris initial de ces cabriolets arborant la flying lady, Rolls-Royce Phantom DHC Minichampsc’est le premier à ne pas recevoir un capot en métal brossé, comme sur la vraie voiture. C’est juste un peu moins beau, tant les premiers modèles qui en étaient équipés étaient superbes. Sur ceux-ci, on aurait pu craindre un ajustage moins parfait car bien plus difficile, or il n’en fut rien. C’est donc avec un léger regret que les collectionneurs les ayant connus ont accueilli cette version. La suivante déclinaison de couleur, à savoir chocolat sera privée, elle aussi, de son splendide capot. Restent toutes les qualités offertes par Minichamps quand il est au sommet de son art. Des lignes justes, des détails soignés, et une harmonie et une cohérence de tous les composants, sans faille ! Et si vous ne pouviez trouver ni la version bleue, ni même la noire, soyez assuré que celle-ci ne vous décevra pas.

26 octobre 2012

Renault Dauphine Atlas

Renault Dauphine AtlasDéjà que je n’aime pas trop les voitures à n°… Mais là, elle avait tout pour plaire ! Des gros numéros, des rayures, et Renault marqué sur le plancher… Je plaisante ! Mais quand même à revendue ! Elle fait partie du coffret « Gordini » de la collection privilège Dinky-Toys Atlas. Voilà, je ne peux pas faire plus long pour un miniature qui n’est même pas une copie d’une Dinky-Toys ayant existé.

25 octobre 2012

Citroën camionnette 1200 kgs HY Gervais Atlas

Citroën camionnette 1200 kgs HY Gervais AtlasEn 1957 Helmut Käutner tourne à Paris « Monpti » avec Romy Schneider. L’amateur de jouets anciens peut y voir un Citroën HY Gervais, avec la même publicité que celui-ci, passer très près, mais hélas très furtivement aussi lors d’une scène en extérieur. Celui-ci n’est pas une Dinky-Toys, mais une copie Atlas. Les puristes ont trouvé un détail ici ou là, différent de l’original. Mais ce n’est qu’une imitation qui est très convaincante. Rien de plus. Et son charme est aussi bien imité. Cette reproduction de reproduction restera donc dans ma vitrine pour mon plus grand plaisir, car elle fait partie des plus réussies à mon goût.

24 octobre 2012

Bentley type R Continental Matchbox

C’est une simple ( !) Dinky-Matchbox. Un des rares modèles de cette marque, ou plutôt initiative commerciale, éphémère. Seulement vous la connaissez certainement en Bleu clair métallisé ou bleu soutenu cette Bentley Continental Type R. Bentley type R Continental Matchbox Mais en bordeaux tirant sur le marron… ? Sans doute pas. Et pour cause, seuls 20 exemplaires ont été faits pour le club Dinky allemand. Tous ont cette charmante boite en bois avec une étiquette artisanale. Ils ont aussi le sticker du club sur le coffre. Je vous le montrerai avec un coloris plus courant (80 exemplaires) mais aussi sur un coloris plus rare qui est celui qui m’avait fait craquer pour ces modèles rares.

23 octobre 2012

Rolls-Royce Phantom IV Manoir Miniatures

Rolls-Royce Phantom IV Manoir MiniaturesPetite série faite par Max Kernick, cette Phantom IV présente les caractéristiques habituelles de cette marque. Hors norme, c’est une Rolls-Royce ayant appartenu au Shah de Perse. Car, vous ne l’ignorez pas, cette série de quelques voitures est à l’origine d’une des nombreuse légendes attachées à la marque. En effet, ces limousines n’étaient destinées qu’aux rois, reines, chefs d’état et autres dirigeants. Cet exemplaire a d’autant plus d’attrait à mes yeux que j’ai pu l’observer sans aucune restriction dans la collection privée où il demeure depuis quelques années déjà.

22 octobre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu

Rolls-Royce Silver Cloud QuiraluC’est depuis longtemps le modèle préféré de ma fille. Il faut dire que cette Silver Cloud est une miniature qui se détache très nettement dans une vitrine. Non pas que les Rolls-Royce soient tristes. C’est plutôt d’ailleurs une sale manie franchouillarde que de vouloir de grandes berlines noir, ou gris foncé à la limite. Le blanc étant pour les mariages. Mais la couleur de cette Quiralu n’est pas son seul atout. Outre une qualité de finition correcte, un cran en dessous des Dinky-Toys contemporaines en mtière de peinture cependant, elle offre surtout un modèle sinon pertinent, étonnant. L’évidence aurait été de reproduire, la superbe berline d’usine, celle qui d’ailleurs est illustrée sur la boite. Mais le fabricant français préféra le dessin du carrossier Hooper. Les dernières ventes aux enchères montrent que les modèles des années 1957 et 1958 sont toujours aussi prisés. Un clic sur l’image vous montrera plusieurs exemplaires de ces années là, mais aussi de 1994, ou même celui-ci issu sinon d’une autre chaîne de fabrication d’un autre circuit de distribution.

21 octobre 2012

Nous avons ici en fait deux références. Celles du tracteur, et celle de la remorque vendues séparément. De plus un spécialiste de ces produits, rencontré alors que j’exposais sur un salon des collectionneurs, m’a confirmé qu’ils n’étaient pas produits sous la même marque, bien que totalement faits au même endroit par les mêmes personnes. Voilà donc un transporteur d’autos au 1/43 véritable, des années 1950’s. C’est bien sûr sur les routes américaines que vous auriez pu avoir une chance de le croiser. Son système de chargement est assez complexe et fait appel à des rampes et supports externes. La remorque est en résine avec châssis en White metal alors que le tracteur, dans la tradition des modèles Brooklin est en white metal uniquement. Cher, mais beau.

19 octobre 2012

Rolls-Royce Phantom II Rio

Rolls-Royce Phantom II RioAujourd’hui voici un grand classique de la miniature. Produite en 1969 (!) par le fabricant italien RIO, cette Phantom II offre du très bien et du moins bien… Le moins bien, comme pour la Twenty , ce sont les lignes. L’arrière est trop long, et du coup trop plat. Le très bon ? Le reste. Moteur et châssis détaillé avec même les tambours de freins. Les parties ouvrantes, le spider articulé, l’intérieur complet avec levier de changement de vitesses et frein à main, contre-portes, rétroviseurs, j’en passe et des meilleures. Et pour les versions ouvertes des coloris très sympas, dont ce vert. A découvrir, plus la miniature en tant que telle que pour la fidélité de reproduction.

18 octobre 2012

Rolls-Royce and Bentley coachbuilt models

Rolls-Royce and Bentley coachbuilt modelsQu’est-ce que j’ai pu lire et relire ces petits ouvrages de Grham Robson qui sont des merveilles. Celui-ci est consacrée aux Rolls-Royce d’après-guerre, mais seulement celles habillées par des carrossiers, indépendants ou non, par oppositions aux carrosseries usines apparues dès la Silver Dawn. On trouvera donc les Phantom IV à VI, les Silver Dawn, Cloud, Wraith, Shadow, du moment que leur carrosserie ne fut pas standard. Evidemment pour ces dernières il faudra se procurer les autres volumes, car l’après guerre est traité pour les modèles ‘usine’, en deux ouvrages distincts. Promis, demain on revient au zamak… et au plastique.

17 octobre 2012

Vespa 400 Dinky-Toys

Voilà une auto qui tient dans le creux de la main, même une main d’enfant. Vespa pour la marque 400 pour la cylindrée. Toit découvrable peint, glaces, peinture argent pour les pare-chocs. Vespa 400 Dinky-Toys Voilà toutes les options dont dispose cette Dinky-Toys. Son bleu est celui de la robe la plus courante. La rouge orangé est très sympa mais pas pour ma bourse. Question de choix. Cet exemplaire est superbe et doit ses nouvelles chaussettes à un collectionneur sympathique. Il faut dire que les pneus d’origine étaient craquelés, séchés et déformés à la fois. Au point qu’elle ne pouvait rouler et en était même bancale. Modèle très courant, il se trouve pour deux fois seulement le prix d’une copie Atlas.

16 octobre 2012

Austin Healey 100 Atlas

Austin Healey 100 AtlasC’est une copie Atlas. Basée sur la Dinky-Toys Austin Healey. Même avec sa peinture contemporaine, elle a du charme. Pas tout à fait celui de l’originale, mais un look ravageur, dans lequel est pour beaucoup la présence du pilote. Voilà un des modèles de la collection Atlas que je garderai. Parce que le même neuf en boite, quand il nous vient des années 1950 coûte tout de même trois à quatre fois plus cher. La version verte du coffret « voitures de sport » de la collection privilège n’est pas aussi attrayant à mon goût.

14 octobre 2012

Chargement de planches Corgi-Toys

 

Chargement de planches Corgi-Toys Kesako ? Ben des planches ! Des planches de bois en métal… Oui, une petite pièce de zamak évidée qui fait office de chargement pour les camions de la série 400 Corgi-Toys, ou des remorques de la série 100. Qu’ils ou elles soient simple plateau ou à ridelles. Livrés brut dans des gifts sets tels le GS11 par exemple, ou en accessoire indépendant dûment référencé et présenté sous blister cartonné, ces chargements sont au nombre de quatre. Très bonne idée des équipes Corgi-Toys que de pouvoir affréter ainsi ses véhicules utilitaires. Ceci est la référence 1485, pour l’histoire, et a été produit dès juillet 1960 pendant près de cinq ans.

13 octobre 2012

Le Grand Livre des Corgi

Merveilleux ! On a, à la fois, la documentation et une miniature de la marque. Bon le bus, classique parmi les classiques de Corgi-Toys, est juste une version spécifique, dans son coloris et ses décals. Un collector tout de même à lui seul. Mais il n’a de sens qu’avec le livre. Ecrit par Marcel R. Van Cleemput, Le Grand Livre des Corgidesigner en chef chez Corgi-Toys, collectionneur et passionné, il est riche, complet, tout en couleurs. Son approche est chronologique, et même s’il recense tous (ou presque) les modèles de la marque, c’est avant tout une histoire. Bien sûr il y a des index en fin de livre, mais mieux, il y a, comme vous pouvez le voir, le pocket book. Le truc idéal pour traîner dans les bourses d’échanges, ou pour apprendre ses leçons le soir en s’endormant. Tout y est référencé par ordre chronologique, et il est bien moins lourd que le livre qui pèse près de 3 kgs je crois, et est impossible à lire au lit… Son nom ? The Great Book of the Corgi (Le Grand Livre des Corgi). Comprenez Corgi-Toys, car cette première édition s’arrête à 1983, date du dépôt de bilan de la société. Après ce sont des Corgi, pas des Corgi-Toys.

12 octobre 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Modelkopia Donetz

Rolls-Royce Silver Shadow Modelkopia DonetzEn alphabet cyrillique, ROLLS-ROYCE a quelque-chose de moins impressionnant. Et c’est en plus complètement improbable. Fabriquée en URSS et en plastique à partir du moule Mebetoys, en 1981, cette Silver Shadow coupé est cependant bien fidèle, puisque le modèle italien est plutôt réussi. Tout comme le jouet qu’il copie, cet article ModelKopia Donetz (fabrique de jouets sise à Donetz, donc) offre tous les ouvrants fonctionnels, le tableau de bord détaillé, les dossiers de sièges rabattables… enfin tout comme sur la superbe Mebetoys, mais en plastique. On a même droit à une suspension. Où ça se gâte, c’est pour les roues. Elles sont moulées d’un seul bloc dans du plastique noir. C’est tout même moins beau que les jantes tournées équipées de pneus souples du jouet italien. Le châssis est identique, sauf que la marque est effacée et le « made in Italy » devient « made in USSR ». Même le « scala 1/43 » est conservé. Autres détails amusant. L’illustration de l’étui montre une Silver Shadow… berline, mais Corgi-Toys nous avait déjà fait le coup avec une Mercedes 200 SE. Et puis les phares sont montés à l’envers. Mais sans doute les ouvriers assemblant les modèles avaient-ils eu peu d’occasions de voir un vrai modèle ne serait-ce qu’en photo. J’ai vu des dizaines de ces modèles, et tous ont ce petit défaut. Tous ? Non, j’en ai trouvé un, aujourd’hui dans ma collection, dont les phares sont correctement montés d’origine. C’est peut-être dû à un moment d’inattention. D’ici quelques jours un article sur la Silver Shadow Mebetoys vous sera proposé, avec quelques photos d’autres modèles russes en plastique.

11 octobre 2012

Rolls-Royce Phantom II CCC

Rolls-Royce Phantom II CCC Ça, c’était avant l’arrivée de la Neo Scale Models. Il y en a eu des réductions de cette auto : du 1/8 au 1/43 comme celle-ci en passant par le 1/24. Cette Phantom II du maharadjah de Rajkot, faite par CCC ne possède aujourd’hui, à mes yeux que l’avantage d’une configuration modulable, capotée ou décapotée. Comme l’a écrit un spécialiste des Rolls-Royce : « ce n’est pas parce que mon voisin peint des tournesols que la cote des Van-Gogh va baisser ». Et pourtant… ! Si elle est juste, elle est aujourd’hui trop peu détaillée, et surtout sa peinture qui se veut imiter l’aluminium poli n’apparaît, par comparaison avec la nouvelle venue sur le marché, qu’être un tristounet gris métallisé. Tant pis. Je la garde quand même.

10 octobre 2012

Rolls-Royce Pahntom III Solido

Rolls-Royce Pahntom III SolidoCette Phantom III est très flashy. Mais c’était dans l’ère du temps. Non pas du temps de cette Rolls-Royce, mais du temps où Solido produisit ce modèle réduit. Certainement des années 1980, il possède toutes les caractéristiques des versions ultimes. Couleur très vive et non pastel (ah oui, pour les ailes c’est encore noir !). Roues avec pneus à flancs blancs. Boîte aux couleurs éclatantes. Si vous découvrez cette page, ou même ce modèle, vous saurez tout ou presque en cliquant sur la photo de la miniature. Bonne lecture, il y en a pour pas loin de dix minutes

9 octobre 2012

Rolls-Royce Phantom I Lledo

Rolls-Royce Phantom I LledoÇa fait au moins vingt ans que je l’ai. Et plus de trente que je veux m’en débarrasser. Même à trois euros elle ne part pas. Et comme par principe, je ne veux pas la donner… je l’ai encore. Vous l’aurez compris, la collection des 348.715 variations de Lledo, ne m’intéresse pas. Je ne me rappelle même plus pourquoi je l’avais achetée. Encore, malgré sa simplicité, elle aurait été au 1/43, ou presque, je l’aurais gardée volontiers. Mais cette Rolls-Royce Phantom I ne trouve pas grace à mes yeux.

8 octobre 2012

Ford Consul Cortina Estate Corgi-Toys

Ford Consul Cortina Estate Corgi-ToysVoici la Ford Consul Cortina Estate issue de mon premier coffret référencé 440 chez Corgi-Toys. Celui était faux de A à Z, mais je l’avais acheté en connaissance de cause, en me disant que cela m’aiderait plus tard à reconnaître une reproduction. La voiture elle-même est restaurée de façon très propre, et peut même passer pour une originale. Une trentaine d’euros, c’est le prix de l’apprentissage. J’ai vu comme la boîte était vilaine, comment les accessoires étaient faits, et cela m’a permis d’acheter ensuite en connaissance de cause la référence 440 qui n’est pas considérée comme gift-set chez le fabricant. Petites observations. C’est une voiture, mais qu’elle soit dans cette présentation ou seule dans son petit étui (réf. 491) elle appartient donc à la série 400 au même titre que les camions et utilitaires, puisque que c’est un break. On retrouvera ainsi dans cette série la Ford Zephyr (419) mais pas la Plymouth Suburban (?)… Les jantes sont en zamak brut avec motifs, et non pas en alu tourné comme sur mes autres Cortina. Pourtant cette Ford en a reçu d’origine, mais rarement.

7 octobre 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Dinky-Toys

Rolls-Royce Silver Wraith Dinky-ToysTiens ? Je le connais celle-là ! si la Phantom III de Solido m’a donné envie de collectionner les Rolls-Royce miniatures, cette Silver Wraith de Dinky-Toys m’a, elle, donné envie de m’intéresser d’un peu plus près aux Dinky-Toys, et par la suite aux Corgi-Toys. A tel point que celles-ci représentent un début de collection. Cette version est la première que j’ai trouvée, il y a une vingtaine d’années, et fut suivie de la version française quelques mois plus tard. Modèle de février 1959, il s’accompagne de son étui le plus courant, qui est aussi le plus beau avec son illustration. Si je n’étais pas un inconditionnel de ce modèle, c’est cette version que je prendrais. Facile à trouver et pas trop chère. Oui, c’est une des perversions de la collection. On recherche parfois un modèle ou son emballage parce qu’il est rare, pas parce qu’il est agréable. Je connais même certains collectionneurs qui n’achètent que des modèles rares.

6 octobre 2012

Personnages HO Woodland Scenics

Personnages HO Woodland ScenicsVous avez lu la page consacré au Saurer 2H de Mercury, et vous vous demandez quels étaient les personnages de la mise en scène. Ils proviennent de petits sets de Woodland Scenics, marque spécialisée dans les accessoires et personnages. Mais pas seulement à l’échelle HO. Je le sais d’autant mieux que j’ai quelques sets à l’échelle O, soit du 1/43 ou 1/48, je ne sais toujours pas bien. Toujours est-il que ces articles de qualité peuvent donc parfaitement se marier avec des Solido, Tekno, Corgi-Toys, Dinky-Toys… pour des scènes ou dioramas propres à mettre en valeur vos véhicules préférés.

5 octobre 2012

Rolls-Royce & Bentley Road & Track

Rolls-Royce & Bentley Road & TrackIntéressantes ces compulsions d’articles. Plutôt que de renvoyer, par voie d’index, à des numéros épuisés ou très difficiles à obtenir d’un magazine, Road & Track, édite des fascicules où sont regroupés des articles couvrant une certaine période, sur un sujet donné. C’est ici le cas pour Rolls-Royce et Bentley. Cette période couvre la Silver Shadow et les début de la Silver Spirit , ainsi que les Phantom V et VI et la Camargue. Mais de mémoire les exclusives Phantom n’ont pas fait l’objet d’articles. Voilà une démarche dont les magazines francophones pourraient s’inspirer et qui au final leur rapporterait peut-être plus que les commandes de numéros à l’unité.

4 octobre 2012

AEC Hoynor car transporter Dinky-Toys

AEC Hoynor car transporter Dinky-Toys 974. C’est la référence de ce camion AEC Hoynor dans ma base de données. Mais c’est aussi et surtout sa référence dans la gamme Dinky-Toys Angleterre. Sa remorque qui porte les voitures mais aussi les signes d’une époque finissante. C’est un jugement tout personnel, car la remorque est fidèle, mais on sent que l’interprétation est moins ciselé, moins fine. On sent une espèce de rupture dans le style, une élégance autre. Le tracteur est lui, encore attiré par l’école classique, avec ses feux diamants, son pare-chocs et sa calandre peints de couleur argent. Mais tout cela n’est que subjectif. Juste un sentiment que la moitié de l’ensemble a passé la porte d’un temps nouveau. Ceci dit, ce porte-auto a deux avantages. Une solidité de bon aloi – contrairement à sa boîte qui n’en est pas une mais un étui en carton bien fin – et une échelle 1/43 respectée (1/42 en fait, Dinky-Toys GB s’étant simplement aligné sur l’échelle utilisée par la marque de prestige du groupe Meccano Tri-Ang dont elle faisait alors partie, Spot-On). Mais il valait mieux puisque Dinky-Toys GB avait abandonné les échelles disparates. Du coup c’est le premier porte-voitures de la marque à pouvoir embarquer quatre de ses Rolls-Royce contemporaines.

3 octobre 2012

Rolls-Royce Pahntom II Fyp

Rolls-Royce Pahntom II FypCe n’est pas le bon coloris. C’est vrai et c’est dommage. Mais, on le voit avec la fameuse Rolls-Ronde, certaines autos peuvent avoir eu plusieurs robes durant leur vie, ou en auront d’autres, même si la mode actuelle est de conserver les teintes d’origines… et de gonfler les pneus avec de l’air d’époque ! ;). Il n’en reste pas moins que cette Phantom II le dispute à l’auto de Picsou (Scrooge en anglais) quant à son allure caricaturale. Et pourtant, elle ne se départit pas d’un équilibre certain, voire même d’une harmonie. Le coloris unique, adoucit même la ligne que les portes en canage allourdissent. Cette Rolls-Royce, bien qu’estampillée FYP a été montée par CCC en 2010. Ah oui, je l’aime aussi dans sa livrée originale !

2 octobre 2012

Pavement set Dinky-Toys

Pavement set Dinky-Toys Si vous désirez voir, en situation, à quoi pouvaient servir ces éléments, vous pouvez regarder ce modèle présenté le 23 février 2012, ou en cliquant sur ce lien. Ces bouts de trottoir, demi-cercles, quart de cercles, huitièmes et seizième de cercles, droits, courts, moyens ou longs servaient à mettre les autos en situation de jeu, avec les autres accessoires de la marque. Feux, panneaux de signalisation routière, mais aussi garages, casernes de pompiers et bien sûr les trains Hornby, pour lesquels avaient été créés les véhicules Dinky-Toys. Ce pavement set est donc un ensemble de bouts de cartons. Des années 1950’s, car cet accessoire existait déjà avant guerre, mais avec une autre boite et des éléments à la décoration différente que vous avez pu voir si vous avez consulté l’archive.

1er octobre 2012

Rolls-Royce Phantom V Dinky-Toys

Rolls-Royce Phantom V Dinky-ToysC’est un des modèles que je connais le mieux. Mais plutôt que de vous en parler, je vous laisse cliquer sur l’image pour accéder à la page qui lui est consacrée. C’est le côté anecdotique qui prévaut. C’est par cet exemplaire que j’ai compris pourquoi les bouterolles n’étaient plus qu’au nombre de deux et non trois. C’est aussi la première Rolls-Royce Phantom V réf. 198 de Dinky-Toys que j’ai eu qui ne soit pas du coloris le plus répandu. Juste un modèle acheté aux enchères, sans histoire bien particulière. Eh oui, il y en a aussi. Je vous réinvite cependant à aller sur cette page pour connaître presque tout sur ce classique jouet de 1962. Bien que je crois que ce coloris fut plus tardif.

29 septembre 2012

Guide des Dinky-Toys anglais 1933-1953

Guide des Dinky-Toys anglais 1933-1953Jean-Michel Roulet ne s’est pas contenté d’étudier les Dinky-Toys français. Il a aussi étudié leurs homologues et inspirateurs anglais. Ce livre qui couvre la période allant des origines jusqu’à 1953, fait donc la part belle aux modèles d’avant guerre. Son format agréable et son épaisseur modérée en font un livre très agréable à feuilleter. Sa rigueur attendue ravira les plus intégristes des collectionneurs, surtout s’ils sont francophones.

27 septembre 2012

Catalogue Heco-Modèles

Catalogue Heco-Modèles

Voilà un catalogue qui n’est pas courant. Pour cause. Heco-Modèles n’était pas un fabricant confidentiel mais un fabricant semi-artisanal, comme le montre d’ailleurs ce catalogue qui est en noir et blanc. Producteur de modèles en résine montés ou en kit, il proposa nombre de réalisations intéressantes pour les amateurs de modèles ou peu courants ou rarement reproduits à l’échelle. Cette dernière était le plus souvent du 1/43 quoique j’ai au moins une Rolls-Royce qui est au 1/48. Le prix annoté, et il y en a d’autres sur d’autres pages, le fut par mon détaillant qui à l’époque me remettait quelque catalogue, pages éparses du livre de mes rêves.

26 septembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Rolls-Royce Phantom III SolidoUne version de plus de la célèbre Phantom III de Solido. Celle-ci est tout de même intéressante. Elle fait partie de toute une série de réédition pour la Compagnie Européenne des Collectionneurs ou CEC. Le coloris est donc unique, même si des variantes assez nettes ont pu être observées. Livrée, comme toutes les miniatures de la collection, sur une petite plinthe de bois avec un autocollant dorée du plus haut kitsch, cette Rolls-Royce accueille deux passagères et prend la dénomination « Arsenic et vieilles dentelles ». Evidemment, avec la Fiat 525N du pape, c’était plus facile de trouver un titre.

25 septembre 2012

Rolls-Royce Twenty Rio

Rolls-Royce Twenty Rio Peut-être cette 20hp ou Twenty est-elle un peu pataude. Mais c’est une miniature très attachante que proposa Rio, fabricant italien, en 1980. Très détaillée, avec un châssis et un moteur – ce dernier s’admire d’ailleurs par simple retrait du capot moteur – complets faits de plusieurs pièces, ce modèle offre un rapport qualité prix alors sans équivalent. Echappement en deux parties, intérieur avec pédales, leviers de vitesse et de frein à main, roues à rayons, avec pneus, flancs, moyeux et même tambours de freins rapportés. Volant avec les commandes de retard à l’allumage et de richesse du mélange font que l’on regrette d’autant plus les lignes quelque peu ratée tant la fidélité des détails est grande. Et la peinture est bien appliquée et profonde. Une Rolls-Royce à posséder pour tout amateur de la marque ou même simplement pour les collectionneurs sensibles aux ancêtres automobiles.

24 septembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Rolls-Royce Phantom III SolidoUne version parmi les plus de soixante que j’ai en vitrine aujourd’hui. Et pourtant la Phantom III produite par Solido reste une miniature attrayante. Pour en connaître un peu plus sur cette classique Rolls-Royce au 1/43, cliquez sur l’image. Que dire de cet exemplaire ? Eh bien que ses roues à axes invisibles laissent penser que cette boite n’était déjà plus en production lorsque ces dernières étaient commercialisées. Par contre sa robe bicolore est un assortiment largement diffusé et donc bien original. Difficile d’écrire encore et encore sur ce modèle qui m’entraîna dans la spirale de la collection.

22 septembre 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Lone-Star

Rolls-Royce Silver Cloud III Lone-StarPas bien grosses, mais tout autant qu’une Dinky-Toys anglaise, un peu moins bien finie que ces dernières, les modèles réduits LoneStar me semblent tout à fait recommandables. Je dis semble, parce que je ne connais que cette Rolls-Royce. C’est une Silver Cloud III et non II comme indique le châssis. Mais celui-ci a dû être hérité de la encore moins fréquente Silver Cloud II produite par ce même fabricant. Cette auto possède des pièces rapportées, en plastique aux chromes de qualité moyenne. Une suspension très agréable. Souple et ferme à la fois. Un intérieur aménagé avec un volant, des vitres évidemment, et des jantes sinon fidèles, au moins réalistes, avec des pneus qui semblent rapportés mais que je n’essaierais même pas d’enlever… Vous vous dites que le tableau n’est pas si flatteur ? Ce n’est déjà pas si mal je trouve. Mais son atout majeur n’a pas encore été dévoilé. Il est dans la justesse de ses lignes, celle des proportions tant de la carrosserie que des accessoires. Voilà une miniature fidèle, au 1/50, que l’on ne confondra en aucun cas avec une Corgi-Toys ou une Dinky-Toys mais qui pourra les côtoyer sans choquer.

21 septembre 2012

Catalogue français Corgi-Toys 1966

Catalogue français Corgi-Toys 1966Même si les catalogues de jouets ont eu des formats assez atypiques celui-ci est extrême. Car ce catalogue Corgi-Toys de 1966, en version française est presque trois fois plus large que haut ! A feuilleter, le plaisir est toujours le même. La tête en est toujours toute retournée. En plus comme c’était la dixième année d’existence de Corgi-Toys, une introduction de plusieurs pages retrace l’histoire de la marque et souligne les progrès faits tout en montrant quelques dessous de la conception et fabrication. On ne peut objectivement, dans une série de catalogue, ni même de jouet d’ailleurs, d’un fabricant dire qu’un tel est meilleur qu’un autre ou rarement. Mais subjectivement, je trouve celui-ci particulièrement attachant.

20 septembre 2012

Citroën DS19 Test Atlas

Citroën DS19 Test Atlas Le plancher ? Le même que celui de la 24CP, donc version avec vitres de cette Citroën DS 19. La couleur ? La même ! Comment donc la reconnaître ? Sa boite ? Elle est faite d’un carton différent et d’un jaune plus clair avec l’inscription 24C, mais falsifiable. Il n’est décidément pas facile de savoir si l’on a affaire au fameux exemplaire test de la collection Dinky-Toys de mon enfance éditée par Atlas. Parce que l’absence de vitres pourrait être provoquée par un vendeur mal intentionné. Alors ? Bon je vous donne le truc que les amateurs du genre connaissent. Cette DS a été montée avec des jantes à gorge nécessaire au montage des pneus spécifiques. Il suffit de les démonter pour observer la jante. Voilà, c’est simple et infaillible. Bonne collection à tous.

19 septembre 2012

Rolls-Royce Phantom V Dinky-Toys

Rolls-Royce Phantom V Dinky-ToysGrand classique ! Pensez donc ! Pas moins de deux premières pour cette automobile. Peinture métallisée, et vitres ouvrantes ! Sans oublier, bien sûr, les déjà connues suspensions, direction, pièces chromées et même un chauffeur. Cette version est de la combinaison de couleur la plus répandue. Mais pas la version la plus fréquente puisque son intérieur est bleu et non rouge comme c’est le plus souvent le cas. Vous voulez tout savoir, ou presque, sur cette Rolls-Royce Phantom V de Dinky-Toys, y compris voir une rare version sud-africaine ? Cliquez sur l’image. Une petite dizaine de clichés dont une photo de famille et une animation vous attendent.

18 septembre 2012

Catalogue Dinky-Toys France 1959

Les catalogues ne sont pas indispensables à une collection de miniatures. Mais si vous collectionnez des modèles réduits d’époque, il serait dommage de ne pas avoir ne serait-ce qu’un seul catalogue. D’abord parce que ça permet de rehausser un peu l’ambiance apportée par les jouets. La mise en page, la photographie ou les illustrations sont en adéquation avec les modèles que vantent ces petits dépliants ou fascicules. Catalogue Dinky-Toys France 1959On peut aussi les collectionner histoire de tous les avoir de telle à telle période, ou tout simplement de les avoir tous, toutes variantes confondues. C’est aussi un témoignage précieux sur l’histoire d’un fabricant, des modèles qui resteront à jamais en gestation et qui bien qu’étant annoncés comme « disponible prochainement », ne rejoindront jamais les vitrines des détaillants, de la période de disponibilité de tel ou tel article… Ou encore, ce qui est mon cas, on peut en avoir juste parce qu’une illustration ou un page seule montre un de nos modèles fétiches. Ce catalogue entre pour moi dans cette catégorie. C’est l’encart qui annonçait la Rolls-royce Silver Wraith sur le marché français, alors qu’elle était déjà un modèle à succès en Angleterre. Une page pour elle seule ! Et le succès annoncé fut. Deux mois suffirent à écouler le stock produit.

17 septembre 2012

Rolls-Royce Phantom III Corgi

Rolls-Royce Phantom III CorgiIl en aura fallu des fabricants et des miniatures pour arriver à reproduire fidèlement la Rolls-Royce Phantom III figurant dans Goldfinger ! Et cette version de la voiture apparaissant dans James-Bond ne fut pas la bonne. La carrosserie est juste, si l’on accepte qu’une miniature coûtant une dizaine d’euros à peine comporte tout de même quelques imprécisions. Alors pourquoi diantre Corgi s’est-il trompé dans la disposition des couleurs ? ! Autant la version confidentiellement diffusée en 1994 par Solido était totalement fausse dans ses lignes, autant la disposition des couleurs était proche de l’originale. Bref cette Corgi livrée avec une figurine d’Oddjob (au 1/36 !) fut produite en une infinité de boites, à des centaines de milliers d’exemplaires, mais toutes aussi fausses les unes que les autres. Dommage, il aurait suffit aux designers de regarder le film.

15 septembre 2012

Rolls-Royce 20/25 Eligor

Rolls-Royce 20/25 EligorVous avez déjà vu ce modèle sous d’autres formes et notamment celle de taxi. Ceci est donc une ènième version. Car il en existe avec ou sans enjoliveurs de roues par exemple. Tiens d’ailleurs était-ce dû à un manque de pièces au moment du montage ? A un oubli ? Ou était-ce volontaire ? Je sais qu’adolescent, il m’est arrivé de récupérer ces enjoliveurs pour les positionner sur des roues de Phantom III Solido. Au 1/43, il n’y a guère de différence de diamètre entre cette dernière et cette 20/25 hp d’Eligor. Ce coloris n’est pas très courant. Soyons clair. Je n’ai pas dit rare, très loin de là. Mais moins courant qu’un gris métal ou le rouge sur ailes noires par exemple.

14 septembre 2012

Caravane Streamliner Brooklin Models

Caravane Streamliner Brooklin ModelsJ’aime bien les caravanes et en ai d’ailleurs quelques unes. Dont celle-ci. Pas vraiment le type exact de celle que je voudrais pour ma Rolls-Royce en white-metal équipée d’un crochet d’attelage. Mais elle est quand même très sympa, dans le style et contemporaine d’une Rolls-Royce d’avant guerre puisque ces autos étaient indestructibles. C’est Brooklin models qui a édité cette Streamliner, icône américaine surtout dans sa version longue, voire à double essieu. Elle est d’un poids très élevée, ce qui ne surprendra nullement les amateurs de ce fabricant de modèles réduits au 1/43. Mais celui qui ne connaît pas ce type de modèle serait forcément étonné au moment de sa prise en main.

13 septembre 2012

Feu tricolore Norev

Feu tricolore NorevPetit objet juste destiné à égayer nos modèles réduits. A leur donner un supplément de vie. Ce feu tricolore se mariera évidemment avec des réductions d’automobiles contemporaines. Des années 1960’s ou même de la décennie suivante. Il pourra aussi enrichir un diorama. L’avantage de cet accessoire Norev, c’est qu’il peut aussi bien convenir à des miniatures modernes du genre de celles que l’on trouve dans les collections «presse», qu’à des Solido ou Dinky-Toys plus anciennes.

12 septembre 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Eligor

Rolls-Royce Silver Shadow EligorLa Corniche de Solido, vous vous la rappelez ? Oui ? Quel point commun. C’est une Rolls-Royce bien sûr, me direz-vous, mais ce n’est pas tout. La partie pare-chocs et calandre se démonte de la même façon. Car le châssis est vissé sur sa partie arrière. Cette miniature Eligor est une réplique en épais zamak de la Norev des années 1960’s qui était, elle, en plastique hautement déformable. Cette réalisation en métal a donc un capot moteur qui se ferme correctement, même après 25 ans. Ce coloris bleu sombre (je vous laisse lui trouver une dénomination poétique, à même d’intégrer sans honte le nuancier Rolls-Royce) fait partie des nombreux coloris moins courants. Le plus courant étant le marron glacé métallisé. Son plus gros défaut ? Je l’ai déjà dit en présentant une autre de ces Silver-Shadow, mais vous êtes tout excusé si vous ne vous en souvenez plus. Ses pneus sont aussi étroits que ceux d’une Fiat 500. Contemporaine !

10 septembre 2012

Ford Sierra Cosworth Vanguards

Ford Sierra Cosworth VanguardsNoir. J’aurais bien aimé qu’elle se fasse en noir cette miniature. Parce que l’automobile que j’ai conduite sur près de 60.000 kms était noire et que j’en garde d’excellents souvenirs, si ce n’est l’entretien très exigeant. Cette Ford Sierra Cosworth, millésimée 1992 ou 1993 est très bien reproduite par Oxford. Sa peinture superbe et son intérieur fidèle. L’aileron arrière est un peu trop gros je trouve, mais il ne faut pas bouder son plaisir. Les rappels de clignotants sont là ainsi que les monogrammes latéraux 4×4. Les ouïes du capot sont présentes et fines. Je dis bien ouïes, car leur fonction n’était pas la « prise d’air » mais bien l’évacuation des calories. Ce bordeaux est très beau et la miniature d’un rapport qualité prix sans équivalent. Allez trouver une auto aussi fidèle et homogène pour moins de 10 euros.

8 septembre 2012

Histoire des Dinky-Toys français

Histoire des Dinky-Toys françaisMême le chat devait trouver ce livre intéressant. Enfin peut-être avait-il seulement bon goût. Car ce petit compagnon de Sébastien, s’est largement fait les dents sur les coins de la couverture. Depuis éclipsée par la dernière mouture revue et corrigé de la bible de Jean-Michel Roulet, cette « Histoire des Dinky-Toys français » n’est plus qu’une curiosité sans grande valeur marchande. Il reste néanmoins aux côtés des autres ouvrages sur les miniatures dans ma bibliothèque qui, ô bonheur, se fond dans mes vitrines, à moins que ce ne soit le contraire.

7 septembre 2012

Renault Estafette bâchée Atlas

Renault Estafette bâchée AtlasCette copie Atlas aura intéressé les puristes, car, si je ne me trompe, elle arbore une couleur uniquement vue sur un catalogue mais jamais produite Dinky-Toys. La peinture de cette Estafette Renault est bien appliquée, son conditionnement sécurisé avec la roue de secours positionné de l’autre côté de la cale de protection en plastique. Personnellement, je trouve que ce vert absorbe toutes les formes de la cabine d’une part et gomme l’aspect pick-up de l’engin, sa bâche étant peu ou prou de la même couleur… dommage. Je ne devais pas être le seul à le penser, car Atlas proposera quelques mois plus tard cette même camionnette dans sa livrée orange bien connue, elle, des collectionneurs de miniatures anciennes.

6 septembre 2012

Flying lady par José Borga

Flying lady par José BorgaJosé Borga, maquettiste de renom, a proposé en 2009 cette flying lady. Je ne vais pas vous conter à nouveau l’histoire de cette mascotte qui, apparue en 1911, ne tarda pas à être imposée par Rolls-Royce comme figure de proue officielle. C’est au sculpteur Charles Sykes que l’on doit ce mouvement capturé qui évoque la vitesse, cette subtile dissymétrie qui humanise ce qui n’aurait pu être qu’un simple emblème dénué de vie. Haute de quelques centimètres, cette réplique utilise le procédé de la cire perdue, tout comme celles qui ornent les calandres de nos automobiles préférées.

5 septembre 2012

 

Garage Corgi-Toys

Corgi-Toys, l’avait compris, il fallait ajouter à sa gamme, comme l’avaient fait Schuco ou Dinky-Toys avant lui, des accessoires pour augmenter l’intérêt porté au cœur de ses produits. Au printemps 1958 Corgi proposa son merveilleux mais fragile pont élévateur, mais il faudra attendre trois ans plus tard pour voir arriver le premier accessoire abouti. Non pas que les autocollants parus dans le courant du dernier mois de la décennie précédente soient sans intérêt, ni même que les chargements pour remorques (série 100) et utilitaires de la série (400) en février 1960 soient anecdotiques. En mai 1961 apparaît donc le garage Leofric Garage. Leofric ? C’est le nom d’une société toujours en activité et qui propose une vaste gamme de constructions de tous style, dont des garages, à base d’armatures métalliques et de béton précontraint. Il fait partie de la série 600 qui offrira des séries de kits en plastique à monter et à peindre soi-même. Comme j’en ai plusieurs, je donnerai plus de détails lors de la présentation d’un autre exemplaire de ce garage particulier. Celui-ci est neuf. Avec toutes les pièces emballées et en grappe ainsi que la notice qui l’accompagne.

4 septembre 2012

Garage Corgi-Toys

Triumph Herald Dinky-Toys

Ce modèle illustre sans doute l’engouement pour les Dinky-Toys. Je ne me serais sans doute aujourd’hui jamais intéressé à cette automobile britannique populaire si je ne l’avais pas eu enfant. Peut-être m’avait-elle été offerte sans que j’ai jamais manifesté l’envie de ce jouet en particulier. J’ai cependant joué de nombreuses heures avec et j’ai gardé en mémoire, de façon privilégiée, cette Triumph Herald bicolore. Malheureusement le stockage, avait mis sa robe en lambeaux, et à force de démonter et remonter les pneus, j’avais fini par les perdre. Ne parlons pas de l’étui dont je n’ai absolument aucun souvenir. Cette acquisition récente de deux ans, est un peu de mon enfance retrouvée. Pas seulement en conscience. Car avant même de la toucher, mes doigts et mon corps tout entier se rappellent. Non seulement le jouet, mais aussi le monde qui l’entourait.

3 septembre 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

Celle-ci, j’en suis sûr, fut une Bentley Continental T à l’origine. Achetée neuve en concession magasin de jouets, elle fut soigneusement démontée comme il est indiqué sur le modèle présenté le 15 août 2012. Une Corniche vert anglais achetée 33 FF dans le même magasin, lui donna sa calandre. Evidemment la calandre rouge de la Bentley ne put aller sur la Rolls-Royce qui doit dormir au fon d’un carton, incomplète. En France, allez savoir pourquoi, une voiture haut de gamme se décline en noir, noir clair ou gris foncé, bleu marine, ou pour les plus hardis, blanc ou gris argent métallisé. En Angleterre vous pourrez croiser des Bentley « framboise » ou des Rolls-Royce « parme ». Rolls-Royce Corniche Solido Il y a 20 ans de cela, j’accompagnai ma mère pour essayer une berline chez un concessionnaire. A la fin du test, nous regardâmes le nuancier. Des teintes de gris savamment nommé, « brume », « Brasilia », « onagre »… Gris parfois aux très légers accents de vert, bleu,… Mais gris ! Puis tournant la page, nous vîmes de superbes ors, turquoises, fraise… sur lesquels figurait la mention « indisponible » ! Le vendeur nous expliqua que les couleurs étaient destinées au marché anglais. Voilà pourquoi une Corniche rouge ne choquera personne outre manche. Et peut-être pas en France non plus si c’est une Solido au 1/43.

2 septembre 2012

Rolls-Royce Silver Wraith FYP

Comme pratiquement toutes les FYP de l’ère Pebernet, ce modèle a un look inimitable. Non pas que les monteurs suivants aient fait du moins bon travail. Seulement ont-ils eu, d’après moi, une griffe différente. La peinture caractéristique des gris métalisés artisanaux de l’époque, présente à la lumière ses paillettes régulières et un peu grosses. La couche de vernis est au pluriel, et les pièces rapportées très sérieusement nickellées d’une part ou photo-découpées d’autre part. La Rolls-Royce qui nous est proposée est l’archétype de la limousine britannique, dans mon imaginaire au moins. Elle est la tradition revendiquée, mâtinée d’une modernité qui n’arrive pas à s’affirmer, timide tentative pour ne pas ancrer l’excellence dans le passé. La face avant de cette Silver Wraith habillée par Freestone & Webb est on ne peut plus classique et imite la silver Dawn qui vient de disparaître du catalogue deux ans plus tôt.

1er septembre 2012

Rolls-Royce Silver Wraith FYP

Accesoires autocollants Corgi-Toys.

Vous aviez déjà vu ceci. Mais pas tout à fait le même exemplaire. Il y a eu pas moins de 5 type de pochettes différentes. Celle-ci est la type C. Destinée surtout aux véhicules utilitaires. Elle était par exemple fournie avec le coffret cadeau, ou gift set, GS11. Elle contient, outre les récurrentes plaques d’immatriculation, des limitations de vitesse, et triangles à coller sur les ailes, ridelles ou portes arrières, et signalisation spécifique aux remorques. Les camion et remorque du GS11 que j’ai, comportaient une bonne douzaine de ces autocollants de très bonne qualité. Non seulement ils étaient toujours bien collés, mais ont pu être enlevés sans aucun marque sur la peinture. Et cela après plus de cinquante ans.

31 août 2012

Renault Dauphine Atlas

Ce sont les éditions Atlas qui m’ont permis d’avoir une reproduction de Dinky-Toys dans un coloris rare. Le blanc pour cette Renault Dauphine sans vitres et équipée de jantes convexes. Accompagnée d’une fiche qui présente l’automobile et la miniature, elle possède comme tous les modèles de cette collection, un certificat d’authenticité (je n’ai toujours pas compris pourquoi…) et un étui de bonne facture. Elle roule, comme pratiquement tous ces modèles en se dandinant… Mais déjà, avoir un modèle qui roule, c’était et ça reste une chance.

30 août 2012

Fiat 1800 Corgi-Toys

Renault Dauphine Atlas Elle est arrivée dans un coffret cadeau avec un porte-voitures. La lame de suspension côté gauche étant déboitée, de la mousse avait été insérée sous les axes de roues pour que la voiture tienne à peu près droit. Une belle rayure sur le toit, peinture usée sur les arêtes… c’était la dernière fois que j’achetais à ce vendeur anglais me promis-je. Et pour avoir oublié récemment cette promesse, j’ai connu le même genre de déconvenue. Un modèle noté 9,5/10 qui vaut d’après moi 7/10. Bref, cette Fiat haut de gamme était une berline élégante, et Corgi-Toys en produisit une belle interprétation. De toute façon le coffret est sorti près de deux ans après que les jantes plates aient été abandonnées par Corgi-Toys. On peut raisonnablement penser que même si le fabricant avait épuisé le stock de ces jantes avant de proposer tous ses modèles avec des jantes tournées, cette auto n’a jamais fait partie du coffret qui normalement était livré avec la Fiat 2100 et non la 1800. Cette miniature ne fut produite qu’en 302.000 exemplaires, ce qui est peu.

29 août 2012

Ford Tilt + Carrimore Mk IV Corgi-Toys

Si vous avez fouillé dans l’onglet « porte-autos », vous l’avez certainement vu. C’est un grand classique qui, s’il n’est pas en état rigoureusement neuf, n’en est pas moins superbe. Non seulement l’objet en lui-même, mais son conditionnement également. La boite, tout à fait dans le standard des Corgi « Major » Toys possède de superbes illustrations et les couleurs vives propres à la marque. Et l’intérieur offre un Diorama superbe. Ce modèle a été offert à un heureux garçon anglais pour noël 1967. Il a vraisemblablement peu joué avec (ou beaucoup mais très soigneusement) avant qu’il soit remisé dans le fond d’un placard où il fut déniché pour faire le bonheur d’un collectionneur : moi.

Ford Tilt + Carrimore Mk IV Corgi-Toys

28 août 2012

Chrysler Simca 1308 GT Dinky-Toys

Nous avons eu cette voiture dans la famille – pas de la même couleur. Je me rappelle la sellerie en velours de pacotille, qui en mettait plein les yeux. Les essuie-phares que les publicités nous présentaient indispensables. Chrysler Simca 1308 GT Dinky-Toys Et plus subtilement, elles suggéraient qu’un gadget aussi inutile ne pouvait qu’être le fruit d’une haute technologie maîtrisée. Cette Simca Chrysler 1308 GT aurait pu tout aussi bien être une 1307 S ou GLS. Parce que les petits détails extérieurs qui différenciaient ces versions n’apparaissent pas sur la miniature. Mais Dinky-Toys aurait eu tort, pour le même prix – de revient – de ne pas « s’offrir » le modèle de la gamme supérieure. C’était le plus souvent l’usage. Parce que même si papa ou tonton n’avaient le plus souvent que des versions basiques d’une voiture, c’était magique de se voir proposer la même auto, mieux motorisée, équipée, peinte, chaussée, lavée… enfin tout quoi ! Et cette ultime Dinky-Toys française, fabriquée en Espagne, ne dérogea pas à la règle.

27 août 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

Voici le plus courant des coloris de cette miniature Solido. Vert anglais. Presque logique pour une Rolls-Royce. Et cette Corniche est très acceptable, quand ont tient compte de son prix, une trentaine de FF à la fin des années 1980. Si l’on reconnaît l’auto de manière sûre, c’est parce qu’elle est typée. Les lignes ne sont pourtant pas des plus fidèles, et sa réalisation est très simple. Rolls-Royce Corniche Solido Quelles sont donc les qualités de cette reproduction ? Eh bien sa simplicité justement. Et puis ses faces avant et arrières plutôt réussies. L’arrière, grâce à des feux qui, une fois soulignés de rouge et d’orange translucide seront réalistes. Les pare-chocs aussi contribuent à cette réussite, tout comme à l’avant, où épaulés par de jolis feux et par une flying lady de taille tout à fait acceptable, ils font de ce jouet collectionnable une honnête réalisation. Dans l’ensemble, de la gamme « Hi-Fi » à laquelle elle appartient elle mérite la moitié de l’appellation. Fidelity oui, mais pas High.

26 août 2012

Rolls-Royce 20/25 Eligor

Rolls-Royce 20/25 EligorModèle imaginaire mais pas improbable. Si le Carlton n’a jamais eu de Rolls-Royce comme taxi d’hôtel, il fut un hôtel de Honk-Kong, où les véhicules destinés à aller chercher les clients à l’aéroport étaient des Silver Shadow vert foncé. Et on peut même les voir dans un volet de James Bond, dont je ne me rappelle plus le titre. Cette 20/25 hp a été déclinée en plusieurs couleurs, le décalcomanie « Carlton » a, lui, eu plusieurs dessins, et les bagages sur le toit, qui sont autant de petits accessoires indépendants, peuvent avoir été disposés dans diverses configurations. Il y a même eu des variantes, rares, promotionnelles. Bref, c’est un modèle courant qui, tout comme la limousine « standard », se trouve à prix raisonnable. Eligor avait en effet utilisé le moule Norev de la Fiat 525, non seulement pour cette Rolls-Royce, mais aussi pour une Mercedes Nurburg.

25 août 2012

Chevrolet El Camino pick-up Dinky-Toys

Au début des années 1960, le monde du jouet ne regorge pas de pick-up. Et ce Chevrolet El Camino est un choix judicieux de Dinky-Toys. Ses couleurs collent à l’époque, et elle possède toutes les caractéristiques convenues pour une miniature soignée de cette époque. Vitres et aménagement intérieur, suspension et direction. Cette boite m’a été offerte, et j’ai donc cherché le véhicule que je regrette aujourd’hui d’avoir acheté dans cet état. Pour quelques euros de plus et un peu de patience, j’aurais certainement trouvé un modèle en état proche du neuf. L’ensemble reste présentable car la photo ne met pas le modèle en valeur, bien au contraire. Mais autant on comprendrait mal d’une Rolls-Royce qu’elle soit négligée, autant un utilitaire qui porte les traces d’un vrai labeur choque moins.

24 août 2012

Ford Consul Corgi

Tirage au sort. Et même modèle qu’hier ! Enfin presque. En 2006, Corgi – et non plus Corgi-Toys – pour fêter son cinquantenaire, réédita son tout premier modèle. Enfin la référence première dans l’ordre numérique : la référence 200, Ford Consul. Différente par sa base et par ses jantes, c’est une belle réédition, en séries limitées et numérotées. En dorée (burp !), chromée (re burp !), non peinte (pourquoi pas), elle fut aussi proposée dans le même luxueux coffret en marron, et se trouve en vert dans une très courante version non commercialisée… (???). Et pour finir, dans ce coloris et packaging spécifique, pour les membres du club Corgi. Abordable, le jeu des enchères fait que ce modèle s’est vendu 50€ sous mon nez, quatre semaines avant que j’acquiers celui-ci pour une douzaine d’euros seulement.Chevrolet El Camino pick-up Dinky-Toys

23 août 2012

Ford Consul Corgi-Toys

En juillet 1956, lorsque Corgi-Toys lança sa première gamme de jouets, il y eu 15 modèles d’un coup, avec quelques variantes d’utilitaires Bedford. En fait le fabricant gallois proposa 25 références. Car dix modèles furent déclinés, en décoration et coloris spécifiques, en versions motorisées. Chassîs différents présentant une excroissance permettant au mécanisme à friction de prendre place à bord des véhicules de tourisme (je ne puis affirmer qu’ils ont la même particularité pour les utilitaires, plus hauts). Peu de modèles produits – de 75 à 115 mille exemplaires par référence – ou rare pour l’Austin Cambridge. Il faut entraîner le moteurs par poussées successives vers l’avant avant de lâcher les véhicules. Le modèle présenté ici, une Ford Consul, était décrit comme étant en bon état avec un mécanisme ne lui permettant pas de parcourir plus de quelques centimètres. Une fois la carrosserie dépoussiérée, et le mécanisme huilé par le trou prévu dans le châssis, l’auto s’est révélée être non seulement en un état neuf, mais aussi capable de parcourir près de quatre mètres. Vous l’aurez compris, l’archétype de la petite trouvaille qui réjouit tout collectionneur. Si un jour vous avez l’occasion de voir un tel modèle, demandez une démonstration. C’est une petite émotion de voir un jouet de 56 ans se mouvoir par ses propres moyens. Une auto… mobile, tout simplement.

22 août 2012

Ford Consul Corgi-Toys

Rolls-Royce Silver Shadow Universal Hobbies

Ah ben tiens ??? Une Silver Shadow II blanche ! Pourtant, dans ma base de données l’une porte la référence 367 l’autre 1056. Evidemment, dès le premier regard, on voit bien que cette Rolls-Royce fabriquée par Universal Hobbies n’est pas aussi fine que celle de FYP. Editée par Fabbri dans le cadre de la collection des voitures apparaissant dans les films de James Bond, elle n’est cependant pas dénuée de charme, et sa qualité est excellente surtout au regard de son prix. Faite en zamak, elle possède des pièces rapportées tout à fait correctes et plus ou moins fines. Les lignes et l’intérieur sont assez fidèles, et les détails sont conformes, quand ils sont présents, au film dans lequel elle apparaît, « Le monde n’est pas assez ». Son seul défaut (toujours au regard du prix modique) qui est ici corrigé de façon presque satisfaisante : ses voies bien trop larges. Une version légèrement différente et bicolore existe pour le film « permis de tuer ».

21 août 2012

Rolls-Royce Silver Shadow FYP

Un modèle FYP, ce n’est pas déjà courant, mais celle-ci est rare. Parmi les13 exemplaires produits c’est certainement le seul en blanc. Cette Silver-Shadow est donc une reproduction unique. Je suis content de mes modèles les plus rares en général. Parce que je les ai acquis par goût, et non pas parce qu’ils étaient rares. Rolls-Royce Silver Shadow FYP Et celle-ci était à l’époque la plus fidèle, la plus fine, bref la plus belle des Silver Shadow au 1/43. La RAE (produit Western-Models) avait un toit bien trop bas, et des roues trop grandes. L’Eligor était trop basique. Quant aux lignes des Yonezawa ou Dinky-Toys, elles ne respectaient pas assez celles de l’automobile. J’ai eu simplement, la chance d’être un client assidu d’Yves Pebernet qui me proposa cette réplique avant même sa finalisation. J’avait dit « oui » de suite.

20 août 2012

Rolls-Royce 20hp « twenty » Top-Marque

C’est le genre de miniature qui a tout pour elle. Cet aspect matière très réaliste dû au white metal, qui est ici utilisé. Les lignes, les détails et l’homogénéité, le choix d’un modèle pour le moins atypique. Ce tout petit châssis de Rolls-Royce, un 20hp surnommé Twenty ou plus affectueusement « baby Rolls », est ici habillé d’une robe légère. Pas affublé d’une lourde caisse de limousine dont le constructeur préconisait plutôt le châssis de la New Phantom comme support. Cette voiture devait donc avoir des performances tout à fait respectables pour l’époque. La maîtrise du verre ne permettait pas, dans les années 1920 de fermer l’habitacle. AutoTorque (TopMarque en fait) a réalisé cette prouesse au 1/43. Ici les pièces photo-découpées les plus fines côtoient avec bonheur les accessoires en white-metal. La justesse des voies et proportions parachève cette miniature aussi originale que le fut l’automobile carrossée par la Tekton Metal Further Company.

19 août 2012

Rolls-Royce 20hp

Vespa 400 Quiralu

Quelle drôle d’échelle ! Si beaucoup de réducteurs partaient d’une échelle proche du 1/43 pour leurs petits modèles, et réduisaient plus fortement les plus grands pour réduire les coûts de fabrication et de logistique, Quiralu a fait grossir sa petite grenouille pour en faire un bœuf. Cette Vespa 400 est non seulement énorme mais en plus elle n’est plus très fidèle à l’automobile qu’elle représente. Ce modèle de la fin des années 1950’s est en état de jeu mais conserve des pneus, comme pratiquement toutes les Quiralu, en parfait état. Les chromes sont appliqués correctement et le toit en tissu est figuré par une peinture mate. Pas de suspension, ni vitres, ni aménagement intérieur. Malgré ces caractéristiques, ce modèle a séduit un collectionneur New-Yorkais. Elle lui rappelle un séjour italien lointain au goût de gelatti et de scooter aussi.

18 août 2012

Jaguar Type E Corgi-Toys

Jaguar Type E Corgi-ToysCette superbe Jaguar type E, ou E type pour les anglophones, m’est venue en deux temps. D’abord l’auto, seule, en état proche du neuf, avec son pare-brise et son hard-top intacts. Puis son étui, pratiquement neuf, et qui m’aura coûté le double de la miniature. Grâce à l’esprit collectionneur d’un membre de mon forum préféré, cette Corgi-Toys ne m’a coûté que 15€, ce qui, même si on rajoute l’étui, en fait un modèle à prix doux. Et le modèle proprement dit ? Eh bien je l’ai comparé à son pendant chez Dinky-Toys. Vous apprendrez peut-être quelque chose en consultant cette page.

17 août 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

J’aime beaucoup cette Phantom III dans cette teinte. Non pas qu’elle me rappelle la Silver Wraith de Dinky-Toys, ou alors c’est inconscient, mais c’est qu’aujourd’hui toutes les voitures, lorsqu’elles sont grises, sont métallisées. Ici juste un vernis satiné. Deux tons de gris bien appliqués qui se mettent en valeur l’un l’autre. Je ne m’étendrai pas sur ce grand classique Solido de la série « Age d’or », j’ai fait une page sur le sujet, avec près de 3.000 mots et plus de 50 illustrations. Vous devriez y trouver toutes les infos voulues, hormis un référencement exhaustif des variantes.

16 août 2012

Copie de catalogue Dinky-Toys 1954 Atlas

Atlas n’a pas copié que les modèles Dinky-Toys. Il a aussi copié des catalogues de la marque. Et c’est une bonne initiative car, s’il existe de nombreux DVD contenant les scans des catalogues originaux disponibles sur le marché, c’est agréable de pouvoir feuilleter, négligemment, ces quelques pages qui composent le catalogue 1954. Rolls-Royce Phantom III Solido C’est sans doute avec un intérêt quasi universitaire que les enfants nés au milieu des années 1940 ont étudié cet énième épisode de leur feuilleton favori. C’est certainement avec passion qu’ils l’ont commenté, qu’ils ont fait des hypothèses quant aux coloris ou la disponibilité des modèles convoités. Ce catalogue faisait partie du deuxième envoi aux abonnés avec la 2CV jaune, le porte-clés, et le poste de ravitaillement Esso.

15 août 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

Tout a déjà été dit sur ce modèle. Euh… finalement non. Tout d’abord cette couleur, pas encore présentée ici, qui est superbe. Mais à part ça ? Eh bien, peut-être l’occasion de vous dire que cette Solido se démonte avec précaution. Oui, je vous avait parlé du possible échange de calandre. Et il faut pour cela démonter l’auto pour une opération propre et respectueuse des pièces à intervertir d’une part, et la peinture d’autre part. Si vous en avez une sous les yeux, la base ne comporte ni vis, ni bouterolage. Comme il n’est pas collé, il faut bien un « truc ». Il faut commencer par l’avant. L’auto retournée nous apprend que le pare-choc tient par des pattes crantées, assez souples pour pouvoir le désengager de la carrosserie. Il faut être patient, ou avoir la super pince fine, délicate et avec un super grand écartement pour ce faire. Moi, j’ai de la patience. Il faut encore plus de minutie pour l’arrière, assemblé grace au même principe, transposé à la plaque d’immatriculation. Courage ! La récompense est là. Vous l’aurez fait ! Oui, c’est tout.

14 août 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

Renault Floride Atlas

Je m’étais dit que je collectionnerai les copies de Dinky-Toys Atlas. Dont acte. J’ai alors pris tout ce qui se présentait et se présente encore. Et… ? Eh bien c’est que finalement j’ai commencé à me défaire de certains modèles. Pas beaucoup pour l’instant. Cinq modèles en tout, et un sixième sur le départ. Cette Floride est la candidate idéale pour satisfaire ma soif de modèles petits et colorés. Pourtant, malgré sa robe « glace à la fraise » elle me laisse un arrière goût par trop synthétique. Elle fait partie du coffret « Prototypes 1960 », dont l’autre véhicule, une Panhard PL17 jaune, qui me fait exactement la même impression… Je pense que ce coffret va être mis au coin. Quel coin ? Le bon coin !

13 août 2012

Rolls-Royce Phantom III Heco-modèles

Ce modèle, je l’ai eu deux fois ! A une lointaine époque où, étudiant, mon détaillant me l’avait rapportée d’une vente aux enchères. Il avait juste oublié de me dire qu’elle était un peu abîmée… Mais mes doigts de fée, avaient à l’époque fait merveille. Et puis j’ai égaré, au cours d’un déménagement celle dont André Blaize disait qu’elle était « for those who want ‘la crème de la crème' ». Et puis un jour, deux ans après avoir déballé tous mes cartons et remis en vitrine des miniatures remisées plus d’une douzaine d’années, en ouvrant une boite de kit SMTS, j’ai retrouvée cette voiture que, finalement, je me disais bien ne pas avoir cédée et dont je n’arrivais pas à admettre qu’elle avait disparue. Pièces détachées Solido, pare-soleil faits de cuir, ainsi que la capote, parties photo-découpées que l’on qualifiera de première génération. Elle a cependant une peinture qui malgré son peu de temps d’exposition à la lumière du jour, commence à virer par endroits, un ajustage très… artisanal. Mais une présence et charme qui fait qu’aujourd’hui le propriétaire de ce châssis Rolls-Royce Wraith n° WRB9 carrossé en tourer par Thrupp & Maberly, cherche en ce moment même à obtenir cette miniature. Par mon intermédiaire, le Duc de Gloucester avait aussi acquis cette miniature, et je dois avoir conservé quelque-part sa lettre de remerciement. Pour moi c’était un peu un évènement, car je ne reçois que très rarement du courrier personnel d’un membre de la famille royale d’Angleterre.

12 août 2012

Bedford + Carrimore Corgi-Toys

J’ai eu, étant enfant, ce même Bedford, également en châssis court, dans la version transporteur de girafes du cirque Chipperfields. Et qu’est-ce que j’ai pu jouer avec. Quand, il y a 3 ans, j’ai découvert ce transporteur d’autos mû par ce même camion, j’ai fondu ! Et c’est depuis, malgré la présence dans ma collection de porte-voitures bien moins courants, mon préféré. Rolls-Royce Phantom III Heco-modèles C’est vrai que je suis par certains côtés, un collectionneur atypique. Ce ne sont pas toujours les modèles les plus rares ou les plus chers que je préfère. Ce jouet m’a tellement enthousiasmé que je lui ai consacré une page, à lui et sa lignée aussi bien ascendante que descendante. Donc pour tout savoir, ou presque, sur ce modèle, cliquez sur l’image ou ce lien.

11 août 2012

Rolls-Royce Silver Ghost TRL

Rares sont les miniatures « chinoises » que j’ai gardées. Pas celles de marques occidentales fabriquées en Chine. Celles envisagées, étudiées, et réalisées dans ce pays. De qualité moyennes et présentant souvent des lignes fausses, certaines sont cependant tout à fait acceptables en plus du fait de représenter une Rolls-Royce intéressante. Ce châssis de Silver Ghost (n° 54PB) fut carrossé par Schebera-Shapiro en skiff. Il ne s’agit pas de décor bois, mais de vraies planches façonnées comme celles d’un esquif. Bon, pour la mini, vous vous en doutez, ces planches ne sont que décals. Si je trouve les roues un tantinet petites, les reste est assez juste en plus d’être agréable à l’œil. Oubliez la marque, mais ne cédez pas plus d’une cinquantaine d’euros pour un tel produit. Certains, français, vous les proposent à plus d’un centaine, non déclarés. Quitte à faire dans le chinois, faites le à 100%, achetez directement en Chine.

10 août 2012

Dinky-Toys par Dominique Pascal.

Rolls-Royce Silver Ghost TRLCe livre est pour moi la parfaite approche des Dinky-Toys. Plus symphonique qu’encyclopédique, il ne contient pas d’erreur mais peut-être quelques fausses notes. Riche en couleurs, il propose un accès aussi joyeux à la production de ce fabricant que le sont ses petites autos. Je lui reproche d’être très difficile à lire au lit, pour s’endormir avec des rêves déjà commencés dont on est sûr qu’ils seront doux. Heureusement, une nouvelle version au format réduit, et couverture souple est disponible. Tant pis pour moi. Mais je n’aurais pas eu la force d’attendre ces quelques années.

9 août 2012

Bentley Type R Continental Mini-FYP

Fyp s’était résolument positionné dans le haut de gamme. Et puis, comme Rolls-Royce l’avait envisagé, Yves Pebernet a pensé à diffuser des modèles moins chers. Et cette série, MiniFyp, a vu plusieurs modèles proposés. Tous étaient des Bentley R Continental. Vert, bleu, et peut-être d’autres coloris. Les pièces rapportées n’étaient plus photo-découpées Bentley Type R Continental Mini-FYPet les chromes étaient du papier argent autocollant, les pares-chocs en résine, peints façon argent. Mais le montage était toujours aussi soigné et la peinture sans reproche. Au bout du compte, un prix de revient pratiquement aussi élevé que celui des gammes standard et Prestige. Voilà le pourquoi de la rareté de ce modèle, un peu comme les Dinky-Toys Junior. J’avais revendu ce modèle 10 ans après son achat, pensant à l’époque que je ne collectionnerai pas de Bentley…

8 août 2012

Ford Consul Classic Corgi-Toys

C’est un modèle très populaire que cette Ford Consul Classic. Un seul coloris connu (oui, il faut ajouter la version dorée pour le Golden Guinea Gift Set), pour près de 800.000 exemplaires produits. Sortie trois mois plus tard que la Bentley S2 Continental, elle sera pourtant la seconde miniature la plus vendue par Corgi-Toys cette année 1961. Pas de variantes donc ? Pas si sûr. Avec l’arrivée des suspensions chez Corgi, afin que le frottement des tiges faisant office de ressort ne freine pas trop l’auto, les roues n’ont plus été solidaires de leurs axes. Pourtant, on retrouve certains modèles suspendus avec des jantes dépendantes de la rotation de l’axe de roues. J’ai un autre exemplaire de cette petite berline qui possède ce type d’assemblage. Celui qui vous est présenté fait partie du Gift Set 28 qui contient une porte-voitures avec quatre automobiles. Dernière chose : regardez la boite et l’auto. Il y a une anomalie. Une erreur totalement « vintage ».

7 août 2012

Ford Consul Classic Corgi-Toys

Bentley Saloon DG models

Une Bentley. Qui a le goût de Dinky-Toys, l’aspect, mais n’en est pas une. C’est une DG Models. Echelle, architecture, tout ressemble aux productions de la célèbre firme anglaise. Mais il s’agit là de créations d’après les modèles originaux. Le zamak a laissé place au white-metal, en raison des coûts pour une production limitée. Largement un cran au dessus de son concurrent Buccaneer, ce fabricant a su offrir des produits pertinents du point de vue automobile et surtout de qualité, car ils vieillissent très bien et les alliages utilisés sont soignés. Une miniature tout à fait recommandable.

6 août 2012

Bentley S2 Continental Dinky-Toys

« Encore ! » vous dites-vous ? Eh oui ! Il faut dire que j’aime tellement ce modèle que six exemplaires distincts de cette Bentley S, en comptant les Nicky-Toys sont dans une de mes vitrines, côte à côte. Celle-ci est une pure Dinky-Toys GB. Et c’est la plus courante de toutes. Son intérieur est marroon, comprenez bordeaux en français. Comme je n’ai pas le cœur à dériveter des minis dans un tel état, et que je n’ai pas encore de mirroir de dentiste (mais maintenant que j’en parle…), je ne saurais dire si cet exemplaire a son conducteur riveté ou collé. Certains conducteurs sont en zamak et rivetés à leur siège, alors qu’il semblerait qu’il en existe en plastique, donc collés (versions plus tardives). A vérifier… Toujours est-il que ce classique est superbe et qu’avec un intérieur rouge, moins fréquent, il ravira l’amateur de miniatures anciennes.

5 août 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Décidément ! Que j’aime cette Solido. En plus quand les ailes ne sont pas noires, mais dans des tons pastels, à supposer qu’un vert olive puisse être ainsi qualifié, je craque. Voilà pourquoi cet exemplaire, Bentley S2 Continental Dinky-Toys certainement produit au début des années 1980, est aujourd’hui chez moi. De fait, la répartition des couleurs sur la carrosserie est toujours la même. Chacune des deux pièces en zamak qui donnent sa forme à cette Phantom III est peinte d’une seule couleur. Mais le contraste entre les couleurs des deux parties, ou simplement le fait de mettre une couleur plus foncée pour la caisse que pour les ailes ou le contraire, souligne telle courbe, arrondit cet angle. Enfin les teintes utilisées pour cette Rolls-Royce réputée pour son moteur V12, changent la perception que l’on peut en avoir. En plus d’offrir un nuancier riche, toutes ces couleurs offrent des perspectives variées du classique coupé de ville.

4 août 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Eligor

Une variante de plus pour cette archi-connue miniature de l’archi-classique Rolls-Royce Silver Shadow. C’est Eligor qui l’a commise d’après le moule Norev. La flying lady, juchée sur la calandre, pourrait laisser penser que ce modèle avait été nettement amélioré. Il n’en est rien. A part sa carrosserie qui n’est plus en plastique mais en zamak, tout est identique ! La mascotte étant le seul élément nouveau, bien que moulé avec la calandre. Cette version est une couleur très commune. Même si une eligor est entièrement démontable, je pense qu’elle a son intérieur blanc cassé, moins courant lui, d’origine. Elle vient de Grèce.

3 août 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Eligor

Rolls-Royce Silver Ghost Franklin-Mint

Ce modèle n’est pas inintéressant. Mais seulement à prix modique (ne mettez pas plus de 25€). Il s’en est produit des centaines de milliers et chaque jour apporte sur ebay un à plusieurs exemplaires à la vente. Certes l’auto est fidèle, présente un moteur détaillé grace à un capot correctement articulé. Oui, la direction est fonctionnelle, et les petites portes d’accès s’ouvrent. Mais les pièces rapportées sont en plastique pour la plupart et les sièges ont vraiment cet aspect. De plus son échelle est connue, mais en perte de vitesse depuis longtemps déjà. Mais bien qu’au 1/24, ce handicap est aussi son atout. Cette Rolls-Royce historique est la pièce d’un triptyque rare dans le monde de la miniature. Le même fabricant, Franklin Mint, propose ce même modèle en 3 échelles différentes. Une très convaincante version au 1/43. Et une sublime version au 1/12 avec freins fonctionnels (tambours arrières) depuis la pédale ou le levier, sellerie cuir, feux à piles. Un trio qui klaxonne !

2 août 2012

Rambler cross country station wagon Dinky-Toys

Rambler cross country station wagon Dinky-ToysUne autre américaine. Ce break est d’un beau jaune que la surexposition du cliché rend à la fois plus fade et plus vif qu’il ne l’est réellement. J’aime ce genre d’exemplaire. Il a manifestement servi au jeu, mais d’un façon si soigneuse que la galerie fine, en plastique est intacte. Mais même si elle prenait part à des scènes ludiques, comme la vignette collée sur le pare-brise et les plaques d’immatriculation rajoutées en témoignent, c’est une voiture entretenue comme l’atteste le petit raccord maladroit de peinture sur un accroc de la taille d’une tête d’épingle au bas d’une portière. Sur ce modèle, les pare-chocs, feux et calandre ne sont pas peints, mais des pièces « chromées » rapportées. J’ai eu la chance de voir il y a peu, ce modèle qui une fois son problème électrique résolu, a démarré dans un bruit de hors-bord quittant lentement son ponton.

1er août 2012

Dodge Royal Sedan Atlas

C’est une des rares productions Atlas à m’enthousiasmer. Evidemment la peinture ne ressemble pas assez à celle de la Dinky-Toys qu’elle reproduit. Mais l’allure générale est convaincante. En plus cet exemplaire est exempt de défauts. C’était sans doute la combinaison de couleur la moins courante pour cette Dodge Royal Sedan chez Dinky-Toys. Mais certainement pas la plus chamarrée. Dommage. La gravure et les lignes sont assez fines et justes. Une belle petite auto qui sera parmi les copies de Dinky que je conserverai

31 juillet 2012

Dodge Royal Sedan Atlas

Rolls-Royce Silver Cloud III Small Wheels

De cette auto ne subsiste, d’origine, que la peinture de la carrosserie. La plupart des accessoires ont été personnalisés, l’intérieur est en cuir véritable, des pièces supplémentaires ont été ajoutées. Mais elle reste très présentable. C’est sous une des nombreuses étiquettes de Western-Models qu’a été proposée cette miniature. L’appellation Small Whells offrait une gamme de modèles un peu mieux finis. Signe qui ne trompe pas, cette Silver Cloud reste assez recherchée sur le marché de l’occasion, tout comme le sont les Rolls-Royce automobiles. Pour ce modèle réduit, la recette était simple. White-Metal et peinture soignée mettant en valeur des lignes justes, pièces rapportées délicates, intérieurs détaillés, et surtout une cohérence de l’ensemble que les petites retouches, ça et là sur cet exemplaire, n’ont pas altérée.

30 juillet 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Espewe

Pour les couleurs, j’suis pas très sûr ! Cette version capotée de la Silver Ghost Alpine Eagle de Lenine n’a jamais arboré cette combinaison de couleur. On retrouve cependant, toutes les qualités déjà rencontrées sur la version ouverte de cette Rolls-Royce. C’est une belle reproduction que nous propose Espewe, manufacturier Est-Allemand, dont la rigueur des produits n’avait que faire d’un rideau, fut-il de fer. Ses produits, ceux de la gamme au 1/50 ou HO (1/87) sont simples, précis, et très bien finis. Et cette automobile aussi. Un défaut cependant, elle n’est pas facile à trouver et son étui est fragile.

29 juillet 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Espewe

Garage en carton Appleyard Rippon

Quel curieux objet ! Pas un accessoire de fabricant de jouet. C’est un objet publicitaire, en carton. Avec une petite pièce en plastique « doré » qui permet de faire coulisser la porte du garage. Celui-ci peut recevoir une voiture au 1/43. Mais est plus à l’aise avec des Dinky-Toys et Corgi-Toys au 1/48 ou 1/50, par exemple. Là il prend sa place de faire-valoir. Et comme j’ai, dans cette catégorie de miniatures, les quatre marques automobiles qui sont celles vendues par le concessionnaire Appleyard Rippon qui édita ce petit garage, j’ai pu lui offrir un rôle à sa mesure. Bien qu’un peu défraîchi, il a du charme. C’est typiquement le genre d’objet qui n’a pas de prix. Parce que pratiquement introuvable, mais sans pedigree.

7 juillet 2012

Land Rover 109 WB » Corgi-Toys

Difficile que la venue de ce Land-Rover dans ma vitrine. J’ai acquis l’étui, superbe, auprès d’un collectionneur dont c’était le jouet d’enfance. Mais le Corgi-Toys qui l’avait occupé avait déserté. J’ai donc cherché le modèle. Et en ai trouvé un auprès d’un professionnel américain. En état neuf ! Mais il était restauré. Mon doute avait été confirmé par des forumeurs anglo-saxons et un expert français. Je me suis donc remis en quête de ce chatoyant pick-up ! Cette première version, dont le pare-chocs se découpe de la carrosserie, possède un crochet et une roue de secours sur le capot, des vitres évidemment, et c’est tout. C’est le précurseur du célèbre 109″ WB Corgi-Toys qui peut constituer une collection à lui seul. Près de 20 références coffrets compris, chacune avec des variantes de jantes de teintes, de décals, de boites et d’étui… Durant les douze premières années de la marque près de cinq millions et demi de ce célèbre 4×4 ont été produits à Swansea.

6 juillet 2012

Land Rover 109 WB

AEC single decker bus Dinky-Toys

Un bus ! Et même pas au 1/43. Ni même au 1/87 ou le fameux 3 inches. Enfin, une échelle comme Dinky-Toys ou Corgi-Toys avaient le secret. Pourquoi donc l’ai-je acheté ? Parce que je l’ai eu étant petit et que j’ai passé un temps fou à me faire mal aux doigts pour faire tinter la sonnette. Derrière la roue arrière vous pouvez apercevoir un petit ergot métallique. C’est lui qui meurtrissait mon pouce. Il en allait ainsi dans mon monde, le bus devait signaler son arrivée à chaque arrêt. Le bon fonctionnement du réseau passait par cette douleur digitale. Sur le côté droit du bus AEC, se trouvait un petit poussoir que l’on faisait coulisser sans effort sur une petite distance. C’est lui qui servait à ouvrir ou fermer les deux doubles portes battantes. Un solide jouet très réussi.

5 juillet 2012

Citroën 2cv Atlas

C’est ma quatrième 2CV ! Elle est comme les trois autres, une production Atlas nommée Dinky-Toys. Eh bien ces quatre Citroën là, je les aimes toutes beaucoup, peut-être celle de la série « Junior » avec moins de ferveur. Cette nouvelle création ne possède d’ailleurs rien de plus que cette dernière. Ni la suspension, les vitres, et l’aménagement intérieur de la première version proposée, pas plus qu’une partie ouvrante comme celle de la poste, fourgonnette de son état il est vrai. La peinture est assez belle, un peu trop brillante, Citroën 2cv Atlas mais comme toutes ces modèles. Il n’aurait plus manqué qu’un modèle exempt de défaut de fabrication pour que le plaisir soit total. Cette fois, c’est un cil, j’en suis sûr, qui tombé sur la carrosserie a été enlevé, l’air de rien, avant que la peinture ne sèche. Et comme c’était sur la capote d’un bleu plus foncé, il reste une belle trace plus claire. En photo, on y distingue les empreintes de doigts. Mais pourquoi j’en parle ici ? J’ai assez de clichés de modèles et d’anecdotes pour remplir des pages de maladresses involontairement partagées, ou cachées qui disent la peur de l’ouvrier chinois d’être renvoyé. Pourtant ces véhicules disposent du service de contrôle de qualité comptant le plus de collaborateurs au monde. Des milliers d’individus qui, bizzarement, ont tous le même nom : « collectionneurs ».

4 juillet 2012

Rolls-Royce Pahntom II FYP

L’automobile est superbe. La miniature n’est pas mal non plus. Ce faux cabriolet carrossé par Gurney Nutting sur châssis Phantom II 170MY est reproduit par FYP avec bonheur. Lignes justes, peinture superbe, pièces rapportées très fines, et toit en véritable cuir. Modèle splendide d’une Rolls-Royce splendide. On oublie qu’elle est faite en résine, et l’œil ne voit même plus les tout petits défauts inhérents à l’artisanat au service d’une production en nombre, certes limité, mais propres à satisfaire les passionnés de la marque. Je fus de ceux-là, il y a un peu plus de quinze ans.

3 juillet 2012

Berliet GAK bâché Atlas

Atlas a voulu offrir aux collectionneurs, à travers diverses séries limitées, des Dinky-Toys dans des coloris non pas rares, mais inédits. Des teintes qui n’avaient été proposées, à l’époque, que sur catalogue. Ce Berliet GAK fait partie de ces modèles.Rolls-Royce Pahntom II FYP La bâche plastique qui s’ajuste mal, n’enlève rien à ses qualités. Avec quelques accessoires d’époque (casiers à bouteilles, caisses…) il a fière allure. Je ne collectionne pas les camions à cette échelle, et celui-ci qui faisait partie d’un lot fait, je pense, aujourd’hui le bonheur d’un collectionneur hollandais.

2 juillet 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Encore une… Rolls-Royce Phantom III SolidoCelle-là a une robe qui n’est pas très courante. Bleue marine sur gris clair. Elle me paraît assez étrange quoique probable. C’est une combinaison qui pouvait être vue sur une automobile des années 1930’s. Peut-être même sur une Rolls-Royce. Mais sur cette Phantom III carrossée par James Young, sans doute pas. Encore une jolie Solido qui m’épate tant par sa justesse, son homogénéité, et sa prestance, que par sa simplicité qui pourrait paraître en contradiction avec ses qualités. Une miniature évidente, spontanée.

30 juin 2012

Hillman Husky Corgi-Toys

Cette Hillman Husky ne m’enthousiasme pas. Je vous l’avoue. Elle est venue rejoindre ma vitrine dans laquelle étaient rangées, les premières autos de chez Corgi-Toys. La Ford consul, l’Austin Cambridge, la Morris Cowley… jusqu’à la Jaguar 2.4 Litre. Autrement dit les références 200, 201, 202, …, 207 et 208. Mais pas la réf. 206. Et je trouvais que ça faisait un trou. C’est aussi bête que ça ! Hillman Husky Corgi-Toys Oui vraiment bête car, je prendrais bien la Citroën DS 19 (réf. 210) mais pas de voiture de police ! (la Riley réf. 209). Donc ma série s’arrêtera au n° 208. De même, pour les voitures de sport, j’ai aligné les références 300 à 303. Mais celles-là me plaisent toutes. Passons. Cette miniature ne présente que le strict minimum. Quatre roues non suspendues, pas d’aménagement intérieur ni pièces rapportées. Mais des vitres. Ah, si, j’allais oublier. C’est le 7ème et dernier modèle de voiture de tourisme à avoir fait partie de la gamme lancée en juillet 1956. La réf 207 (standard Vanguard) ne sera proposée aux enfants qu’en février suivant. Il faut dire que Corgi-Toys avait fait fort en proposant pas moins de 24 références distinctes pour son lancement. De quoi tenir un semestre entier à la fin duquel seront lancées chaque mois, de l’année 1957, une ou deux nouveautés. Vous voyez, finalement, chaque mini peut porter en elle quelque information (relativement) intéressante.

29 juin 2012

Rolls-Royce Corniche 2000 TRL

On peut tous faire des erreurs. Une des miennes a été, lorsque je suis revenu à la collection il y a près de quatre ans (oh, quatre ans déjà !) par le biais d’internet, de me ruer sur ce qu’on appelle les chinoiseries. Les chinoiseries ? Dans le monde de la miniature, ce terme désigne les produits de mauvaise qualité, produits essentiellement en… Chine. Des modèles commandés par des grandes enseignes européennes, et qui se désagrègent en moins de dix ans. Rolls-Royce Corniche 2000 TRL Mais surtout des modèles inédits, obtenus par modélisation numérique, donc complètement loupés, aux lignes tragiques et aux détails plus fantaisistes encore. Quant tout semble bon, c’est l’échelle qui n’est pas la bonne. Et n’en déplaise à certains, quand j’expose en vitrine une Citroën DS3 à côté d’un C6, j’aime que cette dernière soit plus grande que sa petite sœur. Eh bien parmi toutes ces miniatures ayant rejoint la collection de l’affamé de nouveautés que j’étais, il y a quelques bonnes surprises. Et cette Corniche 2000, de la couleur (ou presque) de l’auto présentée par Rolls-Royce à la presse lors de sa sortie, en est une excellente. Homogène, sans fausse note. Lignes justes, niveau de détail égal dans l’ensemble des secteurs, voies et taille des roues respectées. Les amateurs ne se sont pas trompés. On en voit très peu en vente, signe que les stocks ont été écoulés. Ah, avant de vous jeter sur la nouvelle Camargue que vous aurez vu sur ebay, regardez la bien. Elle mérite son qualificatif : c’est une chinoiserie. J’attends une Camargue au 1/43 qui soit juste depuis des années. C’est encore raté.

28 juin 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu

Cette Silver Cloud vient juste de partir pour l’Italie. Enfin c’était un doublon, et je conserve le même exemplaire, actuellement sur le porte-autos Unic de Dinky-Toys, en compagnie de trois autres Rolls-Royce, toutes du fabricant Quiralu. Deux sont des originales, produites en 1957 et 1958, les deux autres des rééditions de 1994. Et c’est une voiture que j’aime tellement que j’en ai d’autres, anciennes et récentes, pour mon plus grand plaisir.Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu Et puis il reste de quoi m’occuper, si je ne savais plus quoi rechercher. De nombreux coloris manquent à mon appel, qu’ils aient 55 ans ou seulement près de 20 ans.

27 juin 2012

Triumph TR3 Corgi-Toys

Un concentré des charmes des Corgi-Toys de première génération. Dans sa conception, cette Triumph TR3 est identique à la TR2 sortie plus de quatre ans plus tôt ! Triumph TR3 Corgi-Toys Pas de suspension, des jantes plates, pas de pièce rapportée si ce n’est le pare-brise. Certes c’est la modification du moule de sa devancière qui est utilisé, mais comme certaines anciennes, même réhabillées de deux tons métallisés, elle dénote dans la paysage du jouet. Depuis plus d’un an et demi, Dinky-Toys propose des pièces rapportées chromées. L’Aston-Martin de Corgi-Toys possède des jantes à rayon depuis 6 mois déjà, et dans 6 mois, sa Bentley en fera un leader de l’innovation. Ce n’est pas son étui, bicolore, et non plus uni durant les trois premières années de production, qui changera les choses. Dépassée à l’époque, elle ne sera produite qu’en petite quantité (226.000 exemplaires) pour un tel fabricant, mais à peine moins que sa grande sœur, et elle est deux à trois fois moins courante que l’Austin Healey, ou la MGA. Aujourd’hui, sa rareté toute relative, sa couleur si britannique et son dépouillement indéniable en font, associés à un aspect de peinture si caractéristique, une petite merveille, que j’ai la chance d’avoir dans un état neuf.

26 juin 2012

Bentley S sports saloon Spot-On

1/42. Vous me direz que ce n’est pas très loin du 1/43. C’est vrai. Mais si vous voulez les mettez à côté d’une autre Bentley S Continental (celle-ci est une Flying Spur), de chez Dinky-Toys ou Corgi-Toys, n’oubliez pas que ces dernières sont au 1/50 environ. Bentley S sports saloon Spot-OnDans une vitrine, c’est assez incohérent… voire moche. Si ! Mais revenons à cette Spot-On. Ses caractéristiques sont celles des Spot-On de même génération (début des années 1960). Vitres, intérieur, mais ni suspensions, ni ouvrants. Des lignes bien retranscrites. Evidemment des détails peuvent toujours fâcher les coupeurs de cheveux en quatre, mais c’est une reproduction fidèle dont le seul défaut aujourd’hui est la difficulté à la trouver en superbe état. Même en disposant d’un budget important, il faudra être patient.

23 juin 2012

Bentley Flying Spur State limousine

Pourquoi donc ai-je acheté cette miniature ? Parce que je trouvais son coffret attrayant je crois. Et il l’est. Regardez-le. Quatre illustrations, des informations sommaires mais justes et instructives. Au 1/43 ème il y a d’horribles contrefaçons ! C’est pourquoi cette Bentley devra obligatoirement être cette Minichamps si l’envie vous prenait de vouloir cette State Limousine dans votre vitrine. La vraie voiture, a été offerte à la reine d’Angleterre en 2002 à l’occasion de son jubilé, et sa construction a nécessité la participation 50 fournisseurs anglais. Ah, si vous tombiez sous le charme de l’automobile, je vous conseille, toujours chez Minichamps, la version au 1/18, avec, entre autres, des parapluies comme accessoires !

22 juin 2012

Bentley Flying Spur State limousine

Simca 1500 Dinky-Toys

La littérature sur ce modèle est pléthorique. Ce n’est pas mon thème de collection, mais une auto que j’ai eu l’occasion de croiser, enfant, et que j’aurais bien aimé que mes parents achètent. Mais c’était pour eux une auto hors budget. Alors voilà, je l’ai cette auto. Rien qu’à moi avec les bagages prêts pour des voyages à travers l’Europe. Elle est d’un bleu qui se rapproche de la Vespa 400 de Dinky-Toys qui est aussi le fabricant de cette Simca 1500. Modèle neuf, elle souffrait à sa réception de traces sur le toit, dues aux frottements de son étui. Et de deux toutes petites gouttes de peinture écrasées sur le toit, défaut d’origine. Ma pâte magique n’en a laissé que le souvenir. Elle est donc maintenant dans un état de fraîcheur qui ne saurait être surpassé. De même, une des jantes avec quelques points d’oxydation est redevenue comme neuve, grâce aux conseils trouvés sur un forum que je vous recommande.

21 juin 2012

Rolls-Royce Phantom I TRL

Que n’a-t-on pas écrit sur cette Rolls-Royce ! Il faut dire qu’elle a véhiculé, sinon d’illustres personnages, des légendes aussi extravagantes que sa carrosserie. Ce qui est sûr c’est que la vie mouvementée de cette Phantom I lui a valu 3 couleurs au moins, la présence puis l’absence de pare-chocs. Rolls-Royce Phantom I TRL Elle fut même retrouvée à l’état d’épave dans une casse dans les années 1960, avant d’être la vedette, malgré elle, d’un show itinérant, puis de finir, noire, dans une collection privée et japonaise. C’était pour faire simple. On pourra peut-être ajouter qu’on attribue à l’une de ses premières propriétaires, un chauffeur ventripotent, qui avait bien du mal à passer par la porte ronde ! La miniature est en résine, au 1/43, soi-disant limitée à 99 exemplaires dans cette série. Elle ne vaut pas la création Vroom, ni en terme de qualité, ni en matière de prix non plus. Les portes sont ouvrantes, mais leur axe d’une fragilité extrême. Pour les mordus d’exotisme plus que de fidélité, il existe la même automobile au 1/18. Et au 1/43 dans des coloris fantaisistes.

20 juin 2012

Rolls-Royce Phantom III Elegance

Elegance ! C’est ce qui caractérise cette miniature que l’on pourrait, aujourd’hui, presque qualifier de minimaliste. Elegance c’est aussi le nom de la marque créée, à la fin des années 1980 par Claude Thibivilliers, qui avait œuvré chez Dinky-Toys en tant que prototypiste. On retrouve ici tout ce qui a fait l’attrait de ces modèles. Une cohérence et une harmonie uniques, fruits d’un soin extrême. Pas une fausse note ! Et ceux qui aiment les détails à profusion, ce qui est plus explosif que le Semtex, et le blanc plus blanc que blanc, passeront leur chemin. Rolls-Royce Phantom III EleganceTant pis pour eux ! Cette Rolls-Royce a des allures de Solido. Mais c’est parce qu’elle en utilise les pièces rapportées. Et puis la partie avant ressemble avant tout à une Phantom III. C’est vrai que Solido l’avait fort bien reproduite et que nombre d’artisans ou modélistes amateurs ont utilisé cette base pour des créations envoûtantes.

19 juin 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Encore une Phantom III de chez Solido ! Celle-ci est assez peu courante, de par son coloris et sa surboîte cartonnée. Cette dernière est noire, ce qui n’est déjà pas courant, mais sa découpe l’est encore moins. Ajourée des deux côtés elle permet d’admirer ce modèle de premièreRolls-Royce Phantom III Solido génération avec roues à axe apparent. Et de voir ce blanc vanillé qui en fait une vraie douceur. Savez-vous, que par rapport au coupé de ville, Rolls-Royce produite également par Solido dans la série « Age-d’or », seules 3 pièces sont différentes sur les 28 qui les composent ? Avez-vous deviné ? Non ? Cliquez sur l’image pour connaître la réponse.

18 juin 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Replicars BV.

Western-Models ne s’est pas contenté de Rolls-Royce Silver Wraith Replicars BV.créations originales. Elle a aussi mis à profit la souplesse, dans tout les sens du terme, du white metal pour offrir des répliques intéressantes. Celle de cette peu courante Rolls-Royce Silver Wraith est tout à fait réussie. C’est sous l’étiquette Replicars BV qu’a été commercialisée, en 1991, cette copie de la Spot-On produite initialement de 1959 à 1966. Le châssis a vu sa marque grossièrement effacée et recouverte d’un adhésif du nom du fabricant. Ainsi aucune méprise n’est possible pour un néophyte. L’amateur, lui, l’aura reconnue dès sa prise en main du fait de son poids élevé, et de sa moindre rigidité. Le petit plus ? Les pneus qui se craquèlent plus vite et plus sûrement que les meilleurs produits Dinky-Toys. Une petite touche vintage dont on se serait bien passé.

17 juin 2012

Rolls-Royce Phantom I Western-Models

En bleu, elle me plaisait énormément. Mais à l’époque, habitant en province, alors même que les ordinateurs personnels s’équipaient tout juste de disques durs pour les plus chers, obtenir auprès de son détaillant un coloris particulier d’une marque somme toute confidentielle n’était pas chose aisée. Ma Phantom « Weymann » fut donc grise. Et bien entendu noir. Ce type de carrosserie permettait un gain de poids considérable et sur ce châssis, les performances de cette Rolls-Royce s’en trouvaient améliorées. hebergeur image De fait, toutes les parties supérieures noires que vous observez sur la miniature étaient en réalité du cuir tendu sur une ossature en bois dont les divers composants étaient isolés les uns des autres par des tampons en feutre huilé. Au gain de légèreté s’ajoutait un réel silence de la structure en mouvement. Ce procédé pourtant breveté et ingénieux a été très rapidement victime de contrefaçons de mauvaise facture. Western-models, n’utilisant que le white metal a réussi un effet matière tout à fait convenable, et l’ensemble est superbe.

16 juin 2012

Rolls-Royce Phantom I Western-Models

Rover 90 saloon Corgi-Toys

Parmi les toutes premières Corgi-Toys offertes dès 1956, la Rover 90 est certainement la plus ratée. Pas que les lignes soient moins bien retranscrites que celles d’une Vauxhaul Velox ou d’une Austin Cambridge. Mais sa garde au sol est digne d’une imaginaire version Dangel. J’ai beau chercher des mots, celui qui revient invariablement est « moche » ! Sans cette ridicule posture qui la fait ressembler à un hippopotame qui marcherait sur la pointe des pieds pour éviter de se mouiller les pattes, elle possèderait tous les charmes des ses sœurs. Il lui en reste quelques-uns. Une robe sobre mais tout à fait crédible, une face avant bien travaillée et fine, et pour l’époque, des vitres. Oui, elle est un peu plus laide que les autres références de la série 200, mais je la garde quand même !

15 juin 2012

Fiat 1800 familiale Atlas

C’est une édition Atlas. C’est une copie de la Fiat 1800 break produite par Dinky-Toys dans les années 1960. Fiat 1800 familiale AtlasMis à part les pneus trop à l’aspect trop plastique, ce modèle est très agréable. Je ne suis évidemment pas partial car il possède toutes les caractéristiques qui font, pour moi, le charme des productions de cette décennie, y compris le charme. Elle fait partie de ces imitations que j’ai envie de replacer dans une vitrine où elles pourront être vues.

14 juin 2012

Bentley Brooklands Minichamps

Il y a des modèles que l’on acquiert sans trop savoir pourquoi. Parce qu’ils vous plaisent bien évidemment, mais pas seulement. Cette Bentley Brooklands, parce que son prix était attractif sans doute. Mais il devait y avoir une autre raison que j’ai oubliée. Toujours est-il que je la garde, car elle porte en elle toutes les qualités des produits Minichamps de ces dernières années. Des détails certes, Bentley Brooklands Minichampset une finesse de gravure associée à une fidélité sans faille. Mais plus que tout, une homogénéité à toute épreuve. Peut-être pas la partition la plus enlevée, mais pas une fausse note. Une harmonie en carmin majeur. Un régal au 1/43.

13 juin 2012

Rolls-Royce Pahntom III Corgi

Qu’est-ce que je n’aime pas les modèles dorés ou argentés, du genre de ceux que, par exemple, Corgi-Toys proposa en novembre 1961 dans son set Golden Guinea ! Parce que les modèles sont totalement improbables. Rolls-Royce Pahntom III Corgi Pourtant, j’en ai quelques unes, des miniatures comme ça. Celle-ci est une configuration Possible. Puisqu’elle est la Phantom III de Goldfinger, et que cet individu peu recommandable, fait passer son or en Suisse, sous forme de Rolls-Royce. Evidemment la réalité physique interdit une telle invention. Mais bon, voilà ce véhicule tel qu’on peut en voir une partie dans cet épisode de James Bond. Quand l’opportunité d’en trouver une à prix qui n’était pas d’or s’est présentée, je l’ai saisie.

12 juin 2012

Rolls-Royce Phantom VI Tomica

Arrivée tardivement dans ma collection, elle étoffe ma (toute petite) série commencée il y a plus de 25 ans. En 1986 j’en avais même modifiée une qui deviendra un landaulet, inspiré par FYP, qui utilisa cette même base pour ses premières réalisations que l’on pouvait trouver près de la Gare de Lyon, Rolls-Royce Phantom VI Tomica chez Calandre. Magasin toujours en activité, qui m’a fait rêver et dans lequel j’avais laissé, alors étudiant, une somme indécente, pour la superbe Silver-Cloud III de Western Models. Revenons à cette Phantom VI de Tomica. Un peu ronde certes, mais très beau jouet, avec parties ouvrantes, pneus superbes et statuette bien proportionnée sinon détaillée. Plus de détails sur la miniature en cliquant sur l’image.

11 juin 2012

Publicité Rolls-Royce 20/25 H.P

Encore du papier. A l’intérêt documentaire limité, quoique intéressant tout de même. C’est une petite affiche qui était destinée aux revendeurs Rolls-Royce à la fin des années 1930’s. Un peu gondolé, le papier n’en reste pas moins d’une fraîcheur, surprenant tout autant que son épaisseur. Le verso présente un cliché de l’intérieur et les louanges d’usage, bien évidemment. C’est une 25/30 hp, petite sœur de la Phantom III qui est vantée ici. Il me reste aujourd’hui à trouver un cadre transparent des deux côtés pour afficher à loisir l’une ou l’autre face de cette brochure.

10 juin 2012

Publicité Rolls-Royce 20/25 H.P

Rolls-Royce Phantom V Dinky-Toys

Dinky-Toys Angleterre a proposé quelques kits à la fin des années 1960. Parmi ceux-là, la réf. 1001. Vous vous doutiez que ça avait un rapport avec les Rolls-Royce et vous aviez raison. Mais ce n’est ni la Silver Cloud III coupé, ni la Silver Shadow. Tout simplement parce que celles-ci n’ont pas été déclinées en version à base vissée et non rivetée. Imaginez s’il avait fallu riveter, chez soi cette maquette… ! C’est tout naturellement la Phantom V référencée 152 et dont les derniers exemplaires ont eu leur châssis vissé, qui s’est vue adjoindre, un pot de peinture Enamel, et un (puis un autre différent ensuite) package spécifique. Mon kit a encore cette petite fiole, mais je doute qu’elle puisse être utilisée aujourd’hui… Alors que la réf 124, sous laquelle vivra encore longtemps ce jouet, a perdu son capot et portes arrières ouvrantes, celle-ci les conserve, comme la précédente référence. Peut-être parce que trop chère à monter en usine, Dinky-Toys a préféré laisser le soin aux enfants de monter son stock de carrosserie type « 152 », chez eux, aidés par leur papa.

9 juin 2012

Riley Pathfinder saloon Corgi-Toys

Cette Corgi-Toys, comme quelques autres vient d’un collectionneur de Tractions. Et c’était un de ses jouets d’enfance. Sa boite présente une étiquette du BHV, où elle était vendue deux francs. Corgi-Toys a, je trouve, plus fidèlement reproduit la Riley Pathfinder, Riley Pathfinder saloon Corgi-Toys que les autres modèles présentés simultanément. Ce qui est dommage, c’est cette teinte, la plus courante donc la plus abordable, qui n’est pas celle qui met le plus en valeur le dessin de l’auto. Mais sur cette première salve de jouets proposés par Corgi-Toys en juillet 1956, on retrouve souvent des teintes semblables ou identiques d’un modèle à l’autre. Et ce rouge a servi aussi aux roadsters Austin Healey et MGA. 1956 donc, mais déjà des vitres ! Pas d’aménagement intérieur, et les roues fixées sur leur axe. Quand la miniature avance c’est l’axe de roue qui tourne. Ainsi, si la roue droite ne touche pas le sol, elle tourne quand même si la gauche, elle, tourne du fait de son contact au sol. Pas de différentiel en somme. Très beau jouet, dans un superbe état.

8 juin 2012

Jaguar XK140 Quiralu

Cette Jaguar, j’ai bien failli la garder dans mes vitrines, mais elle faisait partie d’un lot dans lequel seule une auto m’intéressait, et il faut savoir se montrer raisonnable. Et je l’ai été. Et puis, je préfèrerais, quitte à avoir ce modèle dans mes vitrines, débourser un peu plus, pour la magnifique version bleu des années 1950. N’empêche ce cabriolet XK140 Quiralu est très attachant. Dans l’esprit Dinky-Toys, s’il fallait une référence, il ne possède ni suspension, ni même de glace, mais cabriolisme (!!!) oblige, un intérieur moulé. Il a aussi de belle jantes en aluminium, et des pneus blanc crantés, soit les roues caractéristiques de la marque que les modèles aient été produits il y plus de cinquante ans ou tout juste vingt. Aujourd’hui je pense que je conserverais un tel modèle dont je regrette seulement qu’il n’ait eu un(e) conducteur(rice).

7 juin 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Celle-là vous la connaissez bien sûr. Par contre il est fort possible que vous n’ayez que peu vu ce coloris. Et même ce type de socle moins courant pour cette Rolls-Royce Phantom III. Jaguar XK140 Quiralu Comme c’est un best-seller de Solido, dans une série à succès elle aussi, il est fort possible qu’au gré des approvisionnements, ou des stocks disponibles, aient été pris tel ou tel type de boite, de socle, de surboite, de peinture de roues pour équiper le modèle. Reste que ces deux nuances de gris, non métalisés cadrent assez bien avec les teintes sur les automobiles de cette époque. Un bel exemplaire dans lequel il ne serait pas déraisonnable d’investir une quinzaine d’euros.

5 juin 2012

Alfa-Romeo 1900 Super Sprint Atlas

Cette Alfa Romeo éditée par Atlas pour la collection Dinky-Toys est blanche. Parce qu’elle fait partie du coffret « voitures de sport ». C’est donc un coloris peu courant. Alfa-Romeo 1900 Super Sprint Atlas Qui sied en fait assez mal à cette voiture dans la mesure où elle ne met pas assez ses lignes en valeur je trouve. Cette 1900 Super Sprint bénéficie par rapport au modèle courant, rouge, de jantes concaves qui pourtant dynamisent sa silhouette. Pour le reste rien n’a changé. C’est un modèle agréable à prendre en main, et qui invite au jeu.

4 juin 2012

Austin Mini Corgi « Fina ».

Corgi et les échelles … hebergeur image Je l’ai déjà dit ? Soit. Austin Mini Corgi Cette Mini est sympa. Mais quelle idée que d’avoir utilisé une telle échelle ! Ce n’est pas du 1/43, ni du 3 pouces. C’est n’importe quoi. Par contre ce petit objet promotionnel est bien sympathique. Tout l’effort de décoration a été fait sur le logo du pétrolier Fina. Du coup il n’est plus rien resté, ni pour les feux, ni pour la calandre. Existe en vert et en bleu aussi je crois. La boite est elle aussi logotée, et c’est un modèle que j’apprécie d’autant plus qu’il est un cadeau d’un collectionneur qui m’a touché.

3 juin 2012

Rolls-Royce Phantom V Spot-On

Oui j’avoue ! Je triche. Actualité oblige, c’était hier qu’il fallait le faire. Alors je le fais maintenant. C’est moi qui choisis l’auto du jour. Pas de commentaire. Je vous ferai une petite bafouille sur cette miniature et sa soeur jumelle un de ces jours. Place à la magie d’une grande (1/42) miniature. Le coffret fait près de 31 cm de long.

Rolls-Royce Phantom V Spot-On

2 juin 2012

Bentley S continental Tomte-Lardal

Décidément ce sont vraiment des couleurs chatoyantes que Tomte Lardal utilisait pour ses voitures en caoutchouc. Et c’est normal, puisqu’elles visaient un public, non pas jeune, mais très jeune. Ce qui est étonnant pour un non connaisseur c’est de voir qu’un jouet destiné au moins de cinq ans (environ) soit une aussi fidèle reproduction. Quand on tient même une Stelco ou une Vinyl-Line en main, on identifie le véhicule tout comme avec une Tomte. Que ce soit un Jeep FC-150, une Renault 16, une Corevette Stingray ou même cette Bentley S continental comme ici. C’est qu’en fait, il s’agit de copie de moules Dinky, Corgi, Solido et autres. Retravaillés parfoisBentley S continental Tomte-Lardal au point de donner naissance à un cabriolet, les modèles ouverts ainsi générés présentent toujours des personnages accentuant l’aspect ludique de l’auto. J’imagine très bien ce qu’il peut arriver au haut de forme du passager quand la vitesse devient soutenue…

1er juin 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Eligor

Quand j’ai découvert son existence, après avoir acheté ma première bible électronique des Rolls-Royce miniatures, je n’ai eu cesse de l’acquérir. Fantaisie au budget raisonnable. Rolls-Royce Silver Shadow Eligor Une fois cette miniature découverte, ma motivation m’a appris à utiliser l’outil informatique, les recherches associées, à parler une autre langue, et étudier le cours des devises. Cette Eligor, éditée en 2003 était réservée au marché suisse. Voilà une Rolls-Royce aux couleurs helvétiques, et pourtant discrète. C’est d’ailleurs la seule Silver Shadow d’Eligor à être bicolore. On retrouve toutes les caractéristiques, qualités et défauts, de ce modèle réduit dans cette édition. Des roues trop étroites (plus étroit, c’était même difficile), et les charnières de coffre qui ont tendance à abîmer la peinture de la caisse. Les qualités ? Tout le reste !

31 mai 2012

Publicité Dinky-Toys

Les livres, sur les miniatures ou les automobiles, les catalogues et dépliants ne me suffisent pas tout à fait. Trouver des publicités est un moment très agréable aussi. En voici une, anglo-saxone, qui m’a fait de l’œil. Pensez donc ! Moi qui ai très peu de Dinky-Toys, deux de celles que je possède y apparaissent. Pas d’hésitation. C’est certes plus difficile de trouver ce qui se rapporte à un modèle réduit ou un groupe de miniatures qu’à une marque en général. C’est donc d’autant plus agréable d’en dénicher une. Ici tout est dit ! Et le génie commercial de Frank Hornby transparaît. Votre enfant a bien assez de jouets ! Eh bien, qu’il ne joue plus avec. Qu’il les collectionne ! Je me demande même si ce n’est pas lui qui a introduit ce virus dans la société occidentale. Enfin l’a rendu plus nocif en le faisant s’attaquer à des sujets jusqu’à là immunisés par leur faible pouvoir d’achat (entendez, un peu justes pour s’offrir incunables, sculptures ou toiles de maîtres). Si vous n’avez pas bien saisi où était votre intérêt, ou si vous dormiez durant ces années 1950, rattrapez-vous. Le moment de commencer votre collection : c’est maintenant ! En clair, demain il sera trop tard…

30 mai 2012

Publicité Dinky-Toys

Citroën Visa Norev

C’est ma première voiture. Pas ma première miniature. Cette Visa Super E, je l’ai trouvée, noire comme mon auto, reproduite par Norev. Et au 1/43. Je crois que je l’avais payée moins de 10FF. Et j’ai dû évidemment jeter la boite illico, et le modèle a disparu. Je l’ai retrouvé pourtant il y a peu et mon plaisir fut grand de voir qu’elle n’avait pas été poubellisée. A l’époque je cherchais les répliques les plus fidèles et les plus détaillées possibles. Aussi cette Citroën restait dans mon souvenir une piètre réalisation. Mon œil, habitué depuis aux Corgi et Dinky-Toys, l’a trouvée fort jolie finalement. Abstraction faite des vitres jaunes et des roues boutons, elle est tout à fait respectable. Et c’est une Norev ni déformée, ni métal-fatiguée ! Rien que cela, c’est super.

29 mai 2012

Peugeot D3A Dinky-Toys « Forum Dinky-Toys »

Mon premier D3A, dit « nez de cochon », je ne rappelle plus quand je l’ai eu… Peugeot D3A Dinky-Toys Assez gros et en métal, il a dû partir dans un vide grenier depuis, à moins que ce ne soit à la déchetterie. Parce que quand je l’ai retrouvé, il y a deux ans, je n’ai eu absolument aucune émotion. Il était pour moi toujours aussi jaune et laid. Le premier que j’ai trouvé sympa était une copie de Dinky. Et puis j’ai acquis celui-ci, aux couleurs de mon forum préféré. Il porte le n°17 qui était celui de l’adresse de la maison où j’ai grandi. Il est chouette ce petit Peugeot. Et très propre. Tout à fait dans l’esprit Dinky-Toys sans être un faux. Ben, non… c’est un Refau !

28 mai 2012

Simca Vedette Chambord Atlas

C’est un modèle réduit que je n’ai pas dans son édition originale. C’est finalement la seule raison pour laquelle je l’ai encore. Car si j’avais eu la Dinky-Toys produite à la fin des années 1950, j’aurais acquis cette production chinoise pour comparer d’abord, puis m’en serai débarrassé ensuite. Les photos que j’ai pu voir l’attestent. Cette copie est mauvaise. Elle ne fait illusion qu’auprès des béotiens comme moi, qui n’ont qu’un vague souvenir des Dinky française.Simca Vedette Chambord Atlas La gravure est grossière, la peinture épaisse, comme pour masquer les lignes pataudes. L’ensemble peut tout de même égayer une vitrine consacrée aux modèles réduits. Une vingtaine d’euros est le maximum à débourser pour un modèle sans défaut (et ils sont nombreux comporter des anomalies rédibitoires), avec son certificat d’authenticité et son livret. Au-delà, fuyez. Vous noterez qu’une seconde copie éditée par Atlas est plus conforme, dans sa réalisation que cette première mouture.

27 mai 2012

Pochette d’accessoires autocollants Corgi-Toys

Eh, oh ! Je ne vous ai jamais promis que ça serait passionnant ! Aujourd’hui je vous présente une pochette d’accessoires. Dinky-Toys a proposé des pneus de couleurs différentes, crantés ou non, pour changer le look de l’auto. Corgi-Toys, proposait des flancs blancs ou des enjoliveurs adhésifs. Mais aussi des vignettes, plaques d’immatriculations et autres signalisations concernant le transport ou le corps diplomatique par exemple. Toutes ces petites planches étaient regroupées par thème, dans des pochettes appelées « Accessory pack » qui pouvaient réunir jusqu’à 100 autocollants. De quoi personnaliser ses autos, tracteurs, camions… dès noël 1959. Pochette d'accessoires autocollants Corgi-Toys

26 mai 2012

Daimler V8 2.5 Litre Dinky-Toys

Il s’en est fallu de peu pour que ce soit une Jaguar. De fait c’est la même chose, n’en déplaise aux puristes, tout comme les Bentley et Rolls-Royce étaient, à cet age d’or du badge ingenieering, identiques, n’en dépl… ah oui, je l’ai déjà dit. Daimler V8 2.5 Litre Dinky-ToysA part la calandre, et les inscriptions sur l’auto et ses accessoires, rien ne change réellement. Et Dinky-Toys n’a eu qu’à modifier légèrement son moule pour obtenir cette Daimler. Et à changer le moteur aussi, mais je ne l’ai pas vérifié. Par rapport à ses cousines produites par le même fabricant de jouets, elle possède une peinture métallisée assez consensuelle certes, mais superbe. Si les caractéristiques de la miniature n’ont pas évolué, son étui appartient, lui, à la génération suivante que j’affectionne tout particulièrement.

25 mai 2012

Rolls-Royce Silver Cloud H.C

Comme, dans le monde de la miniature, produire un moule à grande échelle est onéreux, il vaut parfois mieux réutiliser un moule existant après rachat à son créateur. Ou simplement copier le modèle réduit d’un concurrent, et ainsi s’éviter d’avoir à élaborer un prototype. La Silver-Cloud de Matchbox était très réussie, Rolls-Royce Silver Cloud H.C et c’est donc de cette base qu’est parti le fabricant de jouet H.C. basé à Honk-Kong. En plastique teinté dans la masse et moulé, cette Rolls-Royce au 1/78 ne pèse pratiquement plus rien. Le matériau est rigide et fin, et on le devine cassant. C’est même étonnant que certaines soient encore intactes. Le résultat est tout de même assez convaincant et aurait mérité une meilleure application de la peinture argentée soulignant phares, calandre, prises d’air et pare-chocs. Elle n’est pas courante, mais se trouve sans problème et en divers coloris bien que le rouge semble le plus répandu.

24 mai 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III FYP

C’est un modèle aux couleurs peu usitées. Et pourtant tout à fait plausibles. Cette combinaison est une unique fantaisie pour cette Silver Cloud III. On retrouve bien entendu tout le savoir faire d’Yves Pebernet sur cette FYP de la fin des années 1980. Peinture irréprochable, cuir véritable tant pour la capote que pour la sellerie, pièces photos-découpées fines. La ligne de l’auto est juste, et son regard (comprenez ses feux) est très convaincant. Après avoir agrémenté mes vitrines pendant 20 ans, elle fait aujourd’hui le bonheur d’un collectionneur espagnol de FYP. Il faut parfois faire des choix, et celui-ci ne fut pas des plus simples. C’est la version « Hooper » de cette Rolls-Royce que j’ai conservée. Bien moins exclusive, mais superbe aussi.

23 mai 2012

Cabane de Police Dinky-Toys

Aujourd’hui encore, chose étrange pour moi que cette cabine de police anglaise. Rolls-Royce Silver Cloud III FYP Police Hute. De Dinky-Toys. Il faudra vraiment que je recherche l’utilité de ces choses là dans le monde réél. Cet article est creux, et Dinky-Toys est gravé à l’intérieur. Cet exemplaire date d’après la guerre, et en un sens heureusement, il n’est pas touché par la corrosion intermoléculaire du zamak qui atteignit une grande partie de la production pré conflictuelle (qu’est-ce qu’il ne faut pas chercher comme mots pour éviter les répétitions). C’est le genre d’article qui égaye une vitrine. A condition de ne pas casser sa tirelire tout de même.

22 mai 2012

Essex Caravan Dinky-Toys

C’est en surfant sur le net que j’ai trouvé cette caravane. Pas un site de vente. Non, un site de collectionneur privé qui proposait quelques-unes de ses pièces à la vente. Prix raisonnable, état proche du neuf, bel étui et cale d’origine. Le cylindre se positionne sur la flèche pour éviter que celle-ci n’occasionne des dégâts au carton de l’emballage. Mon problème, aujourd’hui encore, c’est que je n’ai toujours pas de voiture en adéquation avec les caractéristiques de ce Dinky-Toys. Enfin pas une Dinky anglaise de la même période en aussi bel état. Ces dernières sont pourtant simples. Essex Caravan Dinky-Toys Une caisse, une base et des roues. Bien sûr une flèche qui, contrebalancée, s’érige en permanence, et reste ainsi accrochée à son véhicule tracteur. Et aussi une roue jockey qui est fixée directement à la caisse et interdit toute oscillation longitudinale de la caravane malgré son simple essieu. L’amplitude de rotation de la flèche, qui s’assimile plus à un simple jeu du point de fixation qu’à une véritable liberté de mouvement, limite de plus, très fortement, les virages de l’attelage. Belles couleurs pour ce jouet malgré tout très attachant.

21 mai 2012

Rover 2000 Corgi-Toys

Ce qu’elle a de sympa ? Une jolie peinture métallisée, un intérieur aménagé, Rover 2000 Corgi-Toys une suspension souple mais efficace. Une belle boîte aussi pour cette Rover 2000. Mais surtout ce qu’elle de plus encore cette voiture c’est une innovation dont Corgi-Toys abreuvait le monde du modèle réduit fait jouet. Le système Trans-O-Lite ! Qu’est-ce ? Ah oui. Un système de phares sans piles. La fibre optique avant l’heure. Moulé avec l’habitacle, un tunnel aux parois métallisées conduit la lumière depuis une petite lucarne au bas de la vitre arrière jusqu’aux phares translucides. En occultant cette petite ouverture avec un doigt les phares semblent noirs. En retirant ce même doigt, la lumière, comme amplifiée, parvient à nouveau aux phares que l’on croirait alors s’allumer.

17 mai 2012

Simca 1000 Dinky-Toys

Est-ce que c’est parce qu’on les sait neuves que l’on a du mal à s’enthousiasmer ? En tout cas, c’est le genre de modèle pour lequel il faut me pousser, pour en parler. Et cela, bien qu’elle soit l’archétype de mes jouets anciens préférés. Simple mais avec suspensions, vitres, intérieur aménagé. Simca 1000 Dinky-Toys Et en plus cette teinte n’est pas un rouge « pompier » mais un rouge qui tire légèrement sur « fraise » et lui confère ce côté acidulé que j’affectionne tant. Pour une somme assez élevée au regard du produit, mais raisonnable dans l’absolu, on a un petit goût de nostalgie en vitrine. Mieux, posée négligemment à côté de sa boite, dans une alcôve ou sur un bureau, elle réalisera, seule, toute son potentiel évocateur, bien plus qu’alignée avec 36 autres miniatures de la même collection. Essayez, vous serez surpris. Et peut-être même, l’apprécierez-vous encore plus.

16 mai 2012

Décor Norev « A l’ambassade du Beaujolais ».

Non, vous ne l’avez pas déjà vue, cette façade. Sans doute d’autres à travers des pages du site, ou sur d’autres sites. Mais, c’est vrai, vous avez vu la boulangerie parmi les modèles du jour. Décor Norev Voilà de quoi allonger la rue, et de mettre donc plus de voitures, de personnages, d’accessoires… Bref virer tout doucement au diorama. Sans prétention, on peut tout de même égayer une vitrine et rompre avec la monotonie des alignements de voitures et autre engins sur roues. Comme sur les décors de cette série, le pavé et le trottoir sont d’une seule pièce en épais zamak, et la façade en plastique coloré et décorée d’autocollants.

15 mai 2012

Rolls-Royce Phantom DHC Minichamps

De même que FYP Rolls-Royce Phantom DHC Minichampsavait été désigné par Rolls-Royce pour produire un modèle à offrir à ses clients, Minichamps qui avait voulu produire la Phantom limousine en 2003, projet qui était resté lettre morte, s’est hâté de fournir la Phantom DHC (comprenez cabriolet), aux concessions de la marque pour qu’il puisse, dans un boîtage spécifique frappé du double R, être remis au acquéreurs de ce canot à usage routier. La plage en acajou qui ceint la banquette arrière comme sur les fins esquifs est très bien reproduite. Et la sellerie, classique, est superbement assortie à cette teinte spécifique. Tout comme le premier modèle proposé, en noir, chez les détaillants d’automobiles miniatures, cet exemplaire a un capot en métal brossé, comme la véritable auto peut avoir en option. Les suivants se contenteront d’une peinture argentée, d’un aspect nettement moins métallique.

14 mai 2012

Rover 2000 TC Corgi-Toys

Vous l’avez vue dans la catégorie des Corgi-Toys à roues détachables, cette Rover 2000 TC. Par tirage au sort, la voici comme modèle du jour. Rover 2000 TC Corgi-Toys Ce coloris, le plus rare des deux anglaises, m’a immédiatement séduit lorsque je l’ai découvert, et c’est celui que j’ai recherché en priorité. A ce jour, curieusement, j’ai n’ai pas le modèle vert métallisé pourtant superbe lui aussi. Le toit translucide met en valeur un intérieur détaillé mais, vous l’avez compris, ce n’est pas là son principal attrait. Bien entendu chacune des roues se détache pour simuler un remplacement de pneumatique, puisque ces derniers peuvent se déjanter. Elle embarque aussi une roue de secours dans son… appendice (cette dénomination convient-elle ?) arrière. Au moins elle n’empiète pas sur le volume de chargement du coffre.

12 mai 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Coupé Corgi-Toys

Voici l’une des nombreuses variantes de Silver Shadow coupé de Corgi-Toys. La référence 280 désigne la réduction au 1/43 de cette classique Rolls-Royce, Rolls-Royce Silver Shadow Coupé Corgi-Toysmais sans roues détachables. Si vous cliquez sur les liens hypertexte ou sur l’image de l’auto vous en saurez bien plus. Ce modèle dont la boite paraît plus défraîchie qu’elle ne l’est réellement, a rejoint ma collection en octobre 2010, car au regard du prix, c’est le genre de modèle, lorsqu’on est amateur, dont on peut rassembler différentes versions. Celle-ci est la plus courante, par sa couleur et ses roues de type Whizzwheels.

10 mai 2012

Rolls-Royce FAB1 de Lady Penelope des Thunderbirds Dinky-Toys

Voici une des variantes de la très fameuse Rolls-Royce à 6 roues de Lady Pénélope, héroïne de la série TV « The Thunderbirds », série que j’ai très peu regardée. Je me rappelle plus les engins spatiaux ou trains suspendus que cette FAB1 qui est l’appellation de ce modèle dont on n’a pas trace au catalogue du constructeur. FAB1, c’est son immatriculation. Dinky-Toys l’a proposée dès 1966 en pas moins de sept variantes, de roues, de teintes, de package ou d’intérieur. Et elle sera proposée pendant dix ans. Mon exemplaire ne peut plus lancer de missiles qu’il n’a plus, n’a plus ni sa flying lady, ni sa lady tout court d’ailleurs. Mais son toit coulissant fonctionne encore et elle roule très bien. Elle m’a été offerte par un collectionneur que je remercie encore.Rolls-Royce FAB1 de Lady Penelope des Thunderbirds Dinky-Toys

9 mai 2012

Aston-Martin Lagonda.

Il ne faut pas jurer que par un site de vente. Même si l’on trouve de tout et que l’on y fait de bonnes affaires. Je me suis amusé un jour à vendre cette miniature plus du double de ce que je l’avais achetée, en ligne également, deux jours auparavant, chez son éditeur. Edifiant ! Passons. Ce coloris en édition limitée pour ModelCarWorld est bien plus attrayant que le triste gris,Aston-Martin Lagonda. seul coloris proposé jusqu’ici par Minichamps. C’est pourtant exactement la même version de l’Aston Martin Lagonda que seule sa teinte transfigure avec bonheur. Automobile décalée, elle voit ses lignes très justement rendues par le fabricant allemand. On aime ou on déteste. Moi, j’adore !

8 mai 2012

Bentley S continental Tomte-Lardal

La peinture ? Nickel ! Et pour cause.Bentley S continental Tomte-Lardal Cette Bentley S continental, copie de la Dinky-Toys est en caoutchouc teinté dans la masse. Comme toutes les Tomte Lardal. C’est par excellence le jouet devenu objet de collection. A l’école maternelle, nous en avions une caisse pleine. Les risques de blesser un camarade étaient limités. Seuls les axes de roues sont en métal et, à part le pare-brise et les trains roulants, tout est moulé d’une seule pièce. C’est quasi indestructible même si un bambin carnassier a pu décapiter l’un ou l’autre passager. A moins qu’ils n’aient perdu la tête à la suite d’un horrible accident ayant également eu raison du pare-brise. Les lignes sont fidèles… au moule plagié (ça tombe bien celui-ci est réussi), les couleurs toujours vives. Ce sont celles-ci, un poignée, que l’on pourra s’amuser à rechercher.

7 mai 2012

Rolls-Royce Silver Cloud III Sakura

La première miniature en zamak mou ! A se demander si ce n’est pas du white metal. Certes elle est imposante, car au 1/40 (au moins), mais qu’elle est lourde cette Silver Cloud ! Et elle n’a même pas d’intérieur. Si on appuie un tant soit peu sur les flancs on la sent se déformer. Rolls-Royce Silver Cloud III Sakura C’est donc un modèle fragile et qui ne se trouve pas fréquemment en parfait état. Il faut dire que la taille de la flying lady, par exemple, expose cette dernière aux maladresses les plus diverses. Et puis elle n’attire pas les foules. Sa ligne ratée, ses vitres bleues masquant l’absence d’habitacle, et sa laque rouge métallisée nuance « impossible » et son échelle exotique n’en font pas un jouet recherché, malgré sa très agréable suspension est ses pneus admirables. Pourtant Sakura l’enveloppait dans un épais tissu rouge, tel un bijou. On comprend cependant en la voyant pourquoi Rolls-Royce fit la chasse aux reproductions portant atteinte à son image. Ce que je ne comprends pas, par contre, c’est pourquoi je l’ai eue, et surtout pourquoi je l’ai encore… Mais essayez donc de m’en débarrasser ! Etrange, non ?

6 mai 2012

Land Rover 109″ WB Corgi-Toys « Vote for Corgi »

C’est une miniature de saison. Bien qu’elle fut sortie en septembre 1964. Et même pas en réponse à la Mini de Dinky-Toys « vote for someone » puisqu’elle fut mise sur le marché juste après (encore une curieuse coïncidence, n’est-il pas?). Peut-être pour utiliser les stocks de Land-Rover à la demande fléchissante, bien que (ou parce que) décliné en une multitude de version. En tout cas des exemplaires, et j’en ai eu entre les mains et même dans mes vitrines étaient clairement rouge avant de recevoir cette livrée verte caractéristique de ce modèle. Bref peut-être que le concurrent a été la source d’inspiration pour résoudre ce problème de stock. Mais on n’a pas une simple sensibilisation à la vie démocratique, mais une vraie campagne. Car le message est clair c’est pour Corgi qu’il faut voter. Alors il suffit de changer les couleurs et les décals du véhicule du cirque Chipperfields. Et hop, un nouvel étui, une nouvelle référence et c’est parti. Voilà donc un nouveau modèle dans la gamme. Un incontrounable pour les amateurs de Corgi-Toys.

5 mai 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Eligor

C’est une utilisation intelligente du moule Norev que voilà. Comme Eligor l’a toujours fait d’ailleurs. On ne retrouve pas la déformation du plastique de la fin des années 1960. Tout simplement parce qu’Eligor a utilisé du zamac. Et de bonne épaisseur ! Voici cette Silver Shadow I dans une livrée « marron glacé ». Land Rover 109 Elle a gagné une statuette, et c’est tout. Enfin presque. L’ouverture du coffre occasionne fréquemment de traces sur la peinture au niveau des charnières. Elle aurait mérité aussi des pneus plus large, parce que des roues de vélo sur une Rolls-Royce font un peu désordre.

4 mai 2012

Rolls-Royce Phantom I Matchbox

J’aime bien ce genre de miniature à prix modique, soignée et équilibrée. Cette Rolls-Royce est une Phantom I carrossée par Hooper pour l’auteur du « livre de la jungle », Rudyard Kipling.Rolls-Royce Phantom I Matchbox Proposée en rouge ou bleu avec ailes et toit noirs dans une boîte plastique avec décor d’époque, elle n’a qu’un défaut. Elle fait un petit 1/45. Pour cette raison, on l’éloignera, l’air de rien, d’autres véhicules respectant le 1/43. Mais pourquoi Matchbox a-t-il, au début des années 1990, utilisé une telle échelle ?

3 mai 2012

Lincoln Première Atlas

L’idée était bonne. Proposer dans un coffret trois grosses américaines dans des teintes vives et inusitées. A part la Thunderbird rose qui reste dans l’esprit, la Buick Roadmaster peut encore passer. Mais cette Lincoln Première est totalement improbable. Peut-être les consignes de couleurs ont-elles été envoyées en Chine, par simple description littéraire ? Si c’est un choix délibéré, eh bien il est mauvais. La preuve en est le temps que j’ai mis à m’en débarrasser bien que mon offre était visible du monde entier. Elle existe cependant et j’en ai même gardé un exemplaire en coffret. Celui-ci n’est pas en vitrine, mais dans un placard. Et je ne sais pas si ça vaut vraiment la peine de le garder. De fait, je commence à revendre ces produits Atlas, et pense m’être fourvoyé en plongeant dans cette collection.

2 mai 2012

Lincoln Première Atlas

Mercedes-Benz 300 SE coupé Atlas

Sa cote est assez soutenue dans ce coloris. C’est pourquoi une copie de cette Mercedes 300SE Dinky-Toys est une aubaine. Pour un dixième de la valeur du modèle authentique on peut avoir, sinon un jouet identique, une reproduction attachante. De l’étui jusqu’aux détails de la voiture, l’imitation est presque parfaite. Et parmi tous les modèles produits par les éditions Atlas, c’est un de mes préférés.

1er mai 2012

Bentley Continental GT Flying Star NEO

Depuis que j’ai découvert les break de chasse Aston Martin dans mon enfance, j’ai toujours eu un faible pour ces carrosseries. La Bentley Continental GT n’est pas, et de loin, mon automobile préférée, et en voir par dizaines ne m’a jamais réconcilié avec ce modèle. Et même si j’en ai au 1/43, cette interprétation signée Touring et baptisée « Flying star » m’a immédiatement séduit. L’aspect batracien du modèle original fait place à un équilibre d’ordre bien plus félin. Et Neo nous en propose une splendide réduction. De la teinte aux accessoires, tout respire rigueur et sérieux, tout en oubliant la tristesse que cela aurait pu engendrer. Miniature discrète et éclatante à la fois, elle mérite vraiment le détour malgré son prix un poil elevé.

30 avril 2012

Jaguar Mk X Corgi-Toys

J’aime cette miniature. Elle évoque plein de souvenir heureux de l’enfance. Et pourtant, il me semble bien n’avoir jamais eu ce jouet. Et quel jouet ! Suspension extra, intérieur aménagé moteur moulé avec la carrosserie mais détaillé sous le capot ouvrant, coffre renfermant deux valises ! Bentley Continental GT Flying Star NEOCette Jaguar Mk 10 de chez Corgi-Toys est un régal. Dans cette teinte, elle met en évidence la troublante similarité avec la Dinky-Toys présentée presque simultanément. De deux à cent cinquante euros suivant l’état et la rareté de la teinte.

29 avril 2012

Rolls-Royce Silver Shadow coupé Mebetoys

Le générateur de nombre aléatoire a désigné la Rolls-Royce de Mebetoys. Dans une jolie livrée « vieil or ». Il ne faudrait pas la comparer à une miniature de collection actuellement produite de peur de voir apparaître sa simplicité. Parce que si on regarde cette Silver Shadow coupé, on sera surpris par la justesse de ses lignes, le nombre des ses détails et son aspect général très réaliste. Rolls-Royce Silver Shadow coupé Mebetoys Ce n’était pourtant qu’un jouet. Et à dessein, elle possède non seulement une suspension très convaincante, mais aussi tous ses ouvrants fonctionnels et très bien ajustés, un moteur détaillé, un intérieur aménagé fidèle avec comme seule fantaisie une grosse inscription « Rolls-Royce » sur son tableau de bord. Comme souvent à cette époque, un modèle réussi est souvent copié. Ce fut le cas, plus de dix ans plus tard, quand une fabrique russe reprendra cette recette italienne du luxe anglais.

28 avril 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu

Quitte à commencer par la classique Rolls-Royce Quiralu, autant commencer par une belle pièce. Vous allez me dire qu’elles sont toutes belles. Oui, mais il s’agit là d’une couleur peu courante et d’une version originale. Et en plus, la peinture est parfaite pour une Quiralu. Non, c’est loin d’être le cas. J’ai vu de tout. Raccords grossiers, tôle à peine recouverte par endroits, coulure d’une teinte sur une autre… Je suis donc heureux que ce modèle ait une belle robe bien appliquée, sans défaut notable. Hormis la très confidentielle Admirer, et les productions chinoises aux lignes fausses, il n’existe pas de Silver Cloud d’après ce dessin du carrossier Hooper, en modèle réduit. Le choix de Quiralu était donc, sinon judicieux, heureux. Heureux, ce sont aussi les collectionneurs qui ont pu réunir la trentaine de coloris édités en 1957 et 1958.

27 avril 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Quiralu

Rolls-Royce Phantom III Solido

C’est une sorte de beige subtilement rosé qui habille cette classique Phantom III Solido. La partie haute seulement. Les ailes sont couleur chocolat. Les roues sont de seconde génération, avec un axe non apparent. Et le socle indique que c’est une série commercialisée sans surboite. Difficile de faire de longs discours car (presque) tout a été dit ici. Et aucune anecdote ne lui est attachée. Un modèle acquis pour sa livrée que je pensais alors peu courante.

26 avril 2012

Daimler DS420 Oxford.

Voiture officielle de la famille royale d’Angleterre cette Daimler DS420 a été réduite par Oxford au 1/43. La finesse du métal de la carrosserie permet une restitution superbe des lignes. La qualité moyenne, mais homogène, des pièces rapportées est ce que l’on peut attendre de mieux dans cette catégorie de prix. Et l’on trouve un intérieur sans fioriture mais tout de même convaincant, ainsi qu’une robe sans fantaisie, qui parachève l’équilibre qui fait tout l’attrait de cette miniature. Daimler DS420 Oxford. Dans ce modèle aussi, le siège du prince Consort est plus haut que celui de la reine. Mais vous le savez, en réalité il est seulement plus ferme. Oxford nous signale simplement qu’il sait ! Cette absence d’excuse l’oblige au sans faute. Et c’est ce qu’il est parvenu à faire dans cette gamme de finition. Bravo.

25 avril 2012

Rolls-Royce Phantom III Hermosillo

Rare, non, rarissime, et totalement artisanale. C’est une ma-gni-fique miniature Phantom III qui nous est donné de voir ici. Cette Rolls-Royce proposée par Manuel Hermosillo est de toute beauté. Rolls-Royce Phantom III Hermosillo Le moule est superbe est juste. La réalisation est parfaite, compte tenu du fait que des accessoires tels que les pare-chocs, par exemple, ont été réalisés à la main avec des pièces de laiton soudées entre elles. L’ajustement de ces derniers à la carrosserie n’est donc pas au micron près. Pour le reste, on ne pourra rien reprocher, ni à la peinture, ni à l’habitacle sobre et pourtant haut de gamme. J’ai revendu cet exemplaire à un collectionneur passionné. J’avais mes raisons.

24 avril 2012

Mercedes-Benz 220 SE coupé Corgi-toys

Plus d’un an ! Il m’aura fallu plus d’un an pour trouver le petit truc qui manquait à cette auto. La roue de secours qui va dans le coffre. Oui, sur la référence 230, ce n’est pas une valise mais une roue de secours. Car le même coupé Mercedes 220 SE existe aussi sous la référence 253, mais sans direction opérationnelle. Tant que nous sommes dans l’anecdote, vous noterez que la boîte montre une berline alors même qu’il y est écrit « coupé ». Autre anecdote quant à mon exemplaire, ou plutôt sa fameuse roue. Quand, désespéré de ne toujours pas trouver « ma » roue, j’ai lancé un appel sur un forum anglo-saxon, où je suis connu depuis longtemps déjà, certains m’ont répondu qu’ils en avaient à me vendre. Le même appel sur un forum français, m’a valu l’envoi de huit jantes, six pneus, trois cadeaux bonus et des échanges très sympathiques. Cultures différentes, mœurs différentes…

23 avril 2012

Mercedes-Benz 220 SE coupé Corgi-toys

Rolls-Royce Phantom III Solido

Cette énième version du coupé de ville* Phantom III a été trouvée dans une brocante. Hormis son coloris assez peu courant, son achat lui confère une anecdote que voici : Le professionnel qui la proposait a rejeté très sèchement ma proposition de deux euros inférieure à la sienne. Déjà qu’il n’y avait eu, en préambule, ni bonjour, ni sourire Son manque d’amabilité était tel, que je me suis promis d’obtenir la miniature au prix que je voulais et non à celui qu’il tentait de justifier maladroitement. Car, non, ce modèle n’était pas une des premières séries. Et quand bien même aurait-elle daté de 1978 ou 1979 ça ne la rendait pas plus chère que si elle avait été produite ne 1980 ou 1981. Là où il avait raison cependant, c’est qu’il la vendrait. Pronostic prononcé avec proprement provocation et dédain. Il l’a bien vendue ce jour là…à mon épouse venue la négocier trois quarts d’heure plus tard, avec juste la somme en poche, et pas un euro de plus**. Non mais !

* Se dit des carrosseries où, paradoxalement, le chauffeur est exposé aux intempéries, du fait de l’absence de toit. ** Huit, exactement.

22 avril 2012

N’oubliez pas…

 

Votez !

21 avril 2012

Rolls-Royce Silver Wraith DHC CCC

Ce petit bijou monté par Georges Pont sous la marque CCC a été mon premier achat en ligne. Copiée par les petits malins chinois, elle s’est répandue sur le marché dans des coloris aussi farfelus que totalement inadaptés à cet élégant cabriolet Rolls-Royce. Le puriste aime en effet à retrouver sur les modèles miniatures, surtout lorsqu’ils représentent une automobile clairement identifiée, telle cette Silver Wraith, les coloris originaux. Certaines voitures ont connu plusieurs teintes ou dispositions d’accessoires dans leur parcours. La miniature peut alors traduire les différentes étapes de cette vie. Le modèle du jour est aujourd’hui, si ma mémoire est bonne, noir, et restauré à l’américaine, c’est-à-dire plus étincelant qu’à ses premiers tours de roues. Pour ceux qui préféreraient un modèle chinois à celui-ci, Rolls-Royce Silver Wraith DHC CCC ce que je peux comprendre tant la différence de prix est grande, j’avancerai quelques arguments. L’échelle est ici respectée, et les pièces rapportées sont fines et issues de veritable photo-découpe. Enfin, l’auto est livrée avec capote fermée et capote repliée.

20 avril 2012

Panonceau Corgi-toys

Hasard de l’aléatoire ! Enfin, je veux parler de la fonction qui décide aléatoirement du modèle que je vous présente, presque, tous les jours. Ce que je vous montre aujourd’hui était également destiné aux revendeurs. Et aux revendeurs de Corgi-Toys. Une affichette en plexiglas à suspendre ou poser. Les premières du genre étaient en verre. Panonceau Corgi-toys Je pense celle-ci du début des années 1970. Je n’ai pas de magasin, mais cette plaque égaye ma vitrine, et ses couleurs sont tout à fait dans l’esprit ludique des produits de la marque. Ah oui, maintenant que vous le dites, ce sont les couleurs de la marque en fait, que l’on trouvait sur les boites et étuis de la maison.

19 avril 2012

Bentley S2 Continental Dinky-Toys

Le moins courant des coloris courants. Je dis bien « moins courant ». Pas rare comme vous pouvez le voir annoncé assez souvent. Passons. Ce modèle est très sympa, et il semblerait que ce coloris ait été proposé en fin de vie du modèle. Je dis cela car pour toutes ces versions que j’ai pu voir, et même seulement en photo, il existe un défaut sur l’arrière du passage de roue avant droite, qui laisse penser que le moule était usé. Cette version est attachante, je trouve, justement par sa combinaison de couleurs. Sellerie « magnolia » dans l’air du temps. Bronze métallisé,Bentley S2 Continental Dinky-Toys que l’on verra à profusion sur la cousine de cette Bentley S Continental : la Rolls-Royce Silver-Cloud. Il est vrai que chez Dinky-Toys, les teintes sont souvent pertinentes. L’étui de l’auto n’a, lui, pas changé, et n’a jamais comporté de pastille de couleur, ce qui me conforte dans l’idée que ce bronze n’a jamais coexisté avec la teinte grise bien connue. Un très beau modèle, classique du fabricant anglais.

18 avril 2012

Carton de 6 remorques à ridelles Corgi-Toys

Alors, ça ne lui suffit plus de collectionner les catalogues, livres, et accessoires ! Il collectionne aussi les boites ? Si vous êtes un peu étranger à ce monde là, je rappelle que certains modèles même neufs coûtent moins cher que leur étui ou boite. C’est comme ça. Carton de 6 remorques à ridelles Corgi-Toys Eh bien, pas forcément prisées, mais intéressantes en tant que témoignage sont les boites « revendeurs ». Des boites de conditionnement en fait. Dans la chaîne de distribution, les détaillants recevaient, forcément lorsque les modèles ne possédaient pas d’étuis individuels, les véhicules par boite de trois, six ou x exemplaires. Plus tard, malgré la présence de conditionnement propre, les modèles étaient tout de même, avant d’être quelques années plus tard enrubannés de film plastique ce qui permettait une grande souplesse dans le volume de commandes, envoyés aux détaillants dans ces boites. Inutile de dire que comme elles n’avaient vocation à être exposées, les informations quant à leur contenu étaient leur seule décoration. J’exagère, car cette boite Corgi-Toys, renfermant six étuis de remorques à ridelles, arbore un Corgi-Welsh monochrome, emblème du fabricant de jouet.

17 avril 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Mettoy

Elle a fait l’objet d’une page rien qu’à elle. Eh bien plutôt que me répéter (la sénilité me guette !), je vous invite à aller découvrir cette Rolls-Royce Silver Wraith de Mettoy en cliquant sur sa photo.

Rolls-Royce Silver Wraith Mettoy

16 avril 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Sakura

En 1979 Sakura a présenté cette miniature. Rolls-Royce Silver Wraith Sakura Elle est déroutante, car elle mêle le meilleur au pire. Le pire, pour l’amateur de miniature, c’est un moule assez grossier, et des ouvrants ajustés de telle façon à laisser passer une main (au 1/42 évidemment. Oui, 1/42 c’est l’échelle) par la portière. Des pièces rapportées manquant aussi de finesse. Le meilleur, pour ce même amateur il n’y en a pas. Pour le collectionneur de Rolls-Royce, par contre, il y en a. C’est la seule limousine Hooper Silver Wraith de ce type proposée en modèle réduit. Alors, qu’elle soit asymétrique, que l’ajustage de ses ouvrants soit plus qu’approximatif, qu’elle existe en rouge tirant sur le fushia importe peu. C’est presque un must pour tout amateur de Rolls-Royce miniature. Ses variantes de boite, au nombre de deux sont identifiables entre toutes, et tiennent leur promesse de voyage. Dans l’espace et le temps.

15 avril 2012

Bedford transporteur de girafes cirque Chipperfields Corgi-Toys

Il avait une porte à l’arrière. Deux girafes aussi. L’une grande, l’autre plus petite qui avait bien du mal à voir le paysage défiler au dessus des parois. Bedford transporteur de girafes cirque Chipperfields Corgi-Toys Peut-être ont-elles été mastiquées par le chien de la maison. Je ne sais quel sort leur a été réservé. J’ai toujours été soigneux avec mes jouets, mais le stockage, en vrac, et qui plus est dans des barils de lessive a eu raison de leur éclat, comme le montre ce Bedford de Corgi-Toys. Je me souviens parfaitement de sa suspension toujours extra, et de cette belle cabine rouge, qui me fera craquer pour le porte-voitures mû par ce même tracteur. Depuis, j’ai acquis ce même modèle neuf avec sa belle boite illustrée, la plus courante. Ce petit camion m’a procuré des heures de jeu, enfant, et me donne aujourd’hui des moments de béate admiration.

14 avril 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Wiking

Même pour 1987, année de sa présentation, cette miniature est peu détaillée. On lui pardonnera cependant car elle est au 1/87. Enfin 1/86 exactement. Elle est simple, c’est vrai, mais tous les éléments qui font la Silver-Shadow sont là. Rolls-Royce Silver Shadow Wiking Calandre et flying lady, pare-chocs à bananes, double feux ronds. Si dans l’ensemble elle apparaît un poil trop plate, la gravure de sa carrosserie, en plastique, est très fine. Ses roues sont très jolies et elle roule très bien, ce qui n’est pourtant pas sa vocation première, les miniatures à cette échelle étant plutôt vouées à la collection ou au décor des réseaux ferrés « HO ». Ayant tout juste une dizaine de Rolls-Royce à cette échelle, je me plais à les disposer à côté d’un modèle similaire au 1/43. Enfin, avec beaucoup de patience et de chance, l’amateur essaiera de trouver cette berline dans sa version bicolore éditée en 1994 pour le salon Techno Classica d’Essen.

13 avril 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

A la fin des années 1980, la Compagnie Européenne des Collectionneurs offrait toute une série de Solido, dans un présentation particulière. Chaque modèle bénéficiait d’une teinte spécifique, était accompagné de personnages, et était livré avec un socle en bois sur la tranche duquel était collée une étiquette dorée on pouvait lire la dénomination de la voiture. Rolls-Royce Corniche Solido Cette Corniche était accompagnée d’un couple royal (vraisemblablement anglais…) que je n’ai pas. On retrouve évidemment toutes les caractéristiques de la miniature Solido. Lignes mal traduites, mais intérieur juste. Pièces rapportées en nombre suffisant. Une miniature homogène sinon fidèle.

12 avril 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Un exemplaire de plus pour ce classique modèle. Leur recherche est toujours un plaisir. Et pas plus tard que dimanche dernier, j’ai déniché un coloris que je n’avais pas. Rolls-Royce Phantom III Solido Toujours difficile de savoir si une carrosserie n’a pas été montée sur des ailes d’une autre voiture. Mais dans ce cas là, ni la caisse ni la partie inférieure, n’habillaient les modèles que j’avais jusqu’à présent. Revenons à celui présenté aujourd’hui, qui n’est pas des plus enthousiasmants. Il revêt pourtant dans partie haute les tons pastels qui, je trouve, vont très bien à cette Phantom III. Et ses roues et son conditionnement l’identifient clairement comme une des premières série, chez Solido, de cette Rolls-Royce. Et puis les variations de couleurs sont intéressantes quand elles peuvent être mises cote à cote, ce qui est le cas puisque j’arrive, pour ce seul coupé de ville, à 30 exemplaires aujourd’hui. Et curieusement 30 exemplaires également du cabriolet Phantom III du même fabricant.

7 avril 2012

Citroën DS Eligor (Blake & Mortimer, « l’affaire du collier »)

Je n’ai ni la place ni le budget pour céder à toutes mes envies. Et dans un sens heureusement. Mais je dois avouer qu’avec un peu plus des deux, les véhicules de bandes dessinées, sont des séries que j’exposerais volontiers pour pouvoir les contempler à l’envie. Elles sont généralement assez bien faites.Citroën DS Eligor (Blake & Mortimer, Ce sont des créations plus que des reproductions, et on ne chinoisera pas (sans jeu de mots) sur leur fidélité. Pour moi, ce qui prime est ce qu’elles dégagent. Qu’elles soient de Tintin, de Blake & Mortimer, faites par Norev ou Eligor, je les trouve réussies. Elles offrent à la BD une 3ème dimension. Grâce à l’aspect de la peinture qui leur insuffle cette âme dessinée, elles atteignent leur but, tant on les croit échappées des planches des dessinateurs. Cette DS, je désirais l’offrir à un collectionneur allemand, avec qui j’ai malheureusement perdu le contact. Elle reste donc en ma possession pour mon plaisir.

6 avril 2012

Rolls-Royce Phantom V FYP

Dessin baroque pour cette limousine de la fin des années 1950. Délicieux anachronisme que ce compartiment chauffeur non protégé des intempéries. La fin d’une époque. So Rolls-Royce ! Le subtil mélange de classicisme décadent et de raffinement de cette Phantom V, FYP a su le transposer magnifiquement au 43ème. Ce sedanca de ville ou coupé chauffeur de James Young que l’on reconnaît sans équivoque au dessin de sa malle plus sûrement encore qu’à sa coach line si caractéristique, est simplement superbe. Yves Pebernet, n’en a pas trop fait. Pas d’ostentation. Pas plus que sur l’auto qui est ostentatoire dans sa définition, mais pas dans son traitement. Peinture irréprochable, pièces photo-découpées et sellerie en cuir véritable sont ses principales caractéristiques. Charme irrésistible, et caractère trempé sont les promesses tenues.

5 avril 2012

Rolls-Royce Phantom IV Liege Scale Models

Montée par Nathalie Van Doren pour le compte de Liege Scale Models, cette miniature est résolument du haut de gamme. Pas de l’exceptionnel non plus, car tirée à 100 exemplaires numérotés. Le packaging manque un peu de simplicité, mais on appréciera la note explicative fournie avec la miniature. Quelques pages retraçant l’histoire de la véritable auto, et montrant, clichés à l’appui, la genèse et le montage de la miniature. Cette Rolls-Royce est la représentante de l’un du plus rare châssis de la marque. De ce modèle qui est à l’origine de bien des légendes : la Phantom IV. Et si à l’époque vous l’aviez voulu acheter, votre immense fortune n’aurait servi à rien. Ces voitures ont été uniquement vendues à des chefs d’état, Rolls-Royce Phantom V FYPdirigeants de pays ou têtes couronnées. J’ai eu la chance de profiter de l’une d’elles presque pour moi seul. Mais ce n’était pas celle là qui est la reproduction de la limousine du Shah d’Iran.

4 avril 2012

Catalogue Rolls-Royce Silver Cloud III

Catalogues et livres comme bases documentaires sur les miniatures, oui. Pour le plaisir des yeux, de l’objet aussi, on peut aussi conserver quelques catalogues d’époque. Même une petite brochure du genre de celle-ci. Catalogue Rolls-Royce Silver Cloud IIIAvec toutes les carrosseries Park-Ward pour la Silver Cloud III. Pour les collectionneurs de Rolls-Royce miniatures c’est très agréable, et pour ceux qui préféreraient les jouets anciens, on retrouve couchés sur ces pages des illustrations dont la poésie n’est pas sans rappeler celle des boites et étuis des miniatures contemporaines. C’est juste une gourmandise à la saveur délicate.

3 avril 2012

Mercedes-Benz 300 SL Corgi-Toys

Les lignes de la véritable auto, comme sur beaucoup de Corgi-Toys contemporaines sont mal restituées. Et alors ? Il n’y a bien que le regard d’un adulte pour s’en offusquer. Le jeune chanceux à qui l’on avait acheté ce jouet il y a près de 55 ans, lui, voyait une superbe Mercedes 300 SL ! Mercedes-Benz 300 SL Corgi-Toys Avec un pare-brise, des pneus souples, un tableau de bord et un volant. De quoi s’enivrer de vitesse, cheveux au vent, sans oublier de faire avec la bouche le bruit du moteur dans ses montées en régime. Contrairement aux premiers véhicules de sport de la série 300, l’intérieur n’est pas moulé d’une seule pièce avec la carrosserie. Pourquoi ? Tout bêtement pour pouvoir produire à moindres frais la même auto, avec hard-top sous la réf 304. Celui-ci viendra se fixer sur la carrosserie et l’auto sera fournie sans intérieur.

2 avril 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

Des fois je présente un coffret entier, parfois le véhicule seul. Je ferai les deux dans ce cas. Parce que les miniatures qui le composent sont spécifiques au coffret qui vaut aussi par sa présentation. Donc voici l’archi-classique Rolls-Royce cabriolet fait par James Young sur châssis Phantom III. Connue de tous puisque cette miniature a été produite à 3,2 milliards d’exemplaires environ. Parmi toutes les teintes connues, celle-ci n’est pas la plus discutable. Rolls-Royce Phantom III SolidoMais discutons-en. Si l’age d’or des Maharadjahs s’éteint doucement, la fin de cette décennie (1930) voit encore Rolls-Royce livrer de splendides autos aux indiens. Et ceux-ci appréciaient, dans l’ensemble, beaucoup les carrosseries étincelantes. Aussi, même si nous n’avons pas trace du châssis 3AX193 paré d’or, puisque c’est la carroserie qui l’habille que Solido a reproduit, cette combinaison est tout à fait plausible. Le modèle réduit est entièrement recouvert d’une pellicule d’or 24 carats. Jusque dans ses accessoires (hormis la sellerie et la capote) et ses dessous.

1er avril 2012

Oldsmobile Super 88 Corgi-Toys

Un classique chez Corgi-Toys que ce modèle. Vous savez qu’il en existe d’autres coloris. Mais connaissez-vous cette variante d’intérieur ? Moi non plus je ne la connaissais pas avant de la trouver tout bêtement sur un vide-grenier, et pour une bouchée de pain qui plus est. Trouvaille d’autant plus inespérée que c’était un arrêt improvisé en fin de journée. Elle n’est pas ma miniature préférée, mais c’est certainement l’une de mes plus rares. On comprend que Corgi-Toys ait rapidement pu trouver cette sellerie jaune citron bien moins crédible que la rouge bien plus courante. Savez-vous ce que je n’ai pas trouvé jusqu’à aujourd’hui ? Paradoxalement, c’est la boite correspondant à cette Oldsmobile Super 88. Elle mériterait pourtant bien ce bel écrin, certainement bien plus courant que cette miniature qu’il devra mettre en valeur.

31 mars 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Verem

Tout comme la Corniche vue il y a quatre jours, cette Rolls-Royce Silver Cloud se prête à l’échange de calandre avec celle de sa soeur jumelle appelée Bentley. Et celle-ci, est en effet une Bentley S à l’origine. Franchement, je ne pouvais pas laisser passer cette robe écolo avant l’heure. A l’époque j’étais étudiant, et c’était un caprice qui coûtait une ou deux bonnes soirées avec les potes. Aujourd’hui je ne regrette pas. C’est donc bien le moule Solido que l’on retrouve ici, agrémenté de pièces rapportées et de roues hélas bien moins belles, et sans pneus souples. Vous pensez qu’une teinte comme celle-là est complètement improbable. Détrompez-vous, les anglais n’ont pas de complexes quant aux couleurs, et si je ne goûte pas particulièrement une Silver Cloud rouge vif, certaines combinaisons de teintes sont aussi surprenantes qu’évidentes. L’entretien d’une telle auto est aisé. Elle se dévisse, et l’aménagement intérieur est spartiate. Oui, la miniature évidemment. Oldsmobile Super 88 Corgi-Toys On fera juste attention à ce que les sièges bloquent bien les petits ressorts qui assurent la suspension. De quoi customiser à volonté, ce que je n’ai pas fait sur ce modèle, calandre mise à part…

30 mars 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Corgi

Cette auto s’est illustrée dans un petit billet que j’avais écrit sur les échelles. Parce qu’elle est au 1/36 et non au 1/43 comme voudrait nous le faire croire (pas très longtemps) l’inscription sur la boite. Ca me pose un problème. C’est qu’elles ne vont avec rien ces Silver Dawn. Pourtant, c’est un choix judicieux que cette Rolls-Royce. Rolls-Royce Silver Wraith CorgiMais malheureusement traitée dans l’air du temps. C’est-à-dire de façon assez grossière. Sans charme en fait. Et ce n’est pas les quelques ouvrants qu’elle propose ni même sa banquette arrière rabattable (mais pourquoi donc ?) qui pourraient la porter au sommet des pièces à collectionner. J’en ai deux coloris sur les trois produits. Et ils sont tous les deux dans un carton destiné à un futur vide-grenier. J’avais acheté le premier exemplaire à la fin des années 1980, plongé dans les affres de la pauvreté, en quantité s’entend, de l’offre au 1/43.

29 mars 2012

Chargement de briques Corgi-Toys

Très tôt, les fabricants de miniatures ont compris que les véhicules seuls étaient certes intéressants, Chargement de briques Corgi-Toysmais que l’on pouvait accroître le plaisir des clients en proposant des accessoires. Accessoires indépendants (oui ! feux tricolores, panneaux, personnages,…) mais aussi directement liés aux véhicules. C’est dans cette catégorie, sans conteste aucun que l’on peut classer celui-ci. Même si on peut poser ce chargement sur le sol, près d’un entrepôt ou un bâtiment en construction, ce chargement de briques trouvera sa vraie place sur les camions et remorques de la série 400 de Corgi-Toys. Le plus ? Il vont aussi bien sur les plateau que sur les remorques à ridelles ! Bien vu Corgi-Toys !

28 mars 2012

Rolls-Royce Twenty 20 h.p. Top-Marque

Voilà une miniature qu’elle est top ! Et c’est normal, c’est une Top Marque. Max Kernick donne ici le meilleur de lui-même. Des esprits chagrins pourront chercher la petite bête. Qu’ils le fassent. En attendant chaque fois que je la regarde, c’est-à-dire à peu près tous les jours, elle m’enchante. Car le niveau de détail est important. Mais surtout parce qu’elle est homogène. C’est une harmonie. Une symphonie en white metal majeur. C’est un hommage dont cette Twenty surnommée aussi « Baby Rolls » n’a pas à rougir. Franchement, je n’ai pas trouvé de Rolls-Royce d’avant guerre aussi bien reproduite que ces Top-Marque. Ce modèle réduit est au dessus de toute considération de fidélité. Elle a, comme certains individus, une présence lumineuse, qui ne peut que se vivre. J’espère seulement que le cliché peut, sinon vous en convaincre, accréditer mon propos.

27 mars 2012

Rolls-Royce Corniche Solido

J’en ai acheté quelques-unes à la fin des années 1980. Je me souviens les avoir achetées 33 FF chez mon détaillant. C’est un mauvais placement, car aujourd’hui, soit près de vingt-cinq ans après sa sortie, elle ne s’échange guère qu’aux alentours de cette même somme, 5€, à part dans les teintes peu courantes ou rares. Cette miniature est atypique chez Solido. Parce que ses lignes sont ratées. Trop haute (et roues trop petites), elle apparaît également trop carrée. Pourtant elle a beaucoup de charme. Peinture correcte et teintes agréables. Rolls-Royce Twenty 20 h.p. Top-Marque Sa capote repliée, laisse voir un intérieur rudimentaire mais correct. Et puis la version Bentley T Continental produite avec une grille de calandre assortie à la teinte de l’auto, a permis de se faire des versions de la Rolls-Royce Corniche dans d’autres teintes, et avec la capote dépliée pour pas trop cher. Les échanges de calandres étant très aisés une fois l’auto démontée. Pour l’anecdote, j’ai vu un vendeur proposer une Bentley T en tant que Corniche, sans en démordre. « C’est écrit dessous ! ». Oui, mais la calandre en faisait bien une Bentley. Je n’avais pas été le seul à avoir eu cette idée.

26 mars 2012

Pack de roues de rechange Corgi-Toys

Ni un modèle, ni même un accessoire. Ce que je vous présente aujourd’hui sont des pièces de rechange. Pack de roues de rechange Corgi-Toys Oui, au même titre que des pneus. C’était une des grandes forces de Dinky-Toys, par exemple. Proposer des pneus, non pour remplacer une perte, mais pour en avoir un autre type et donc donner au véhicule un aspect différent. Corgi-Toys n’était pas en reste et proposait aussi des petits étuis remplis d’une douzaine de pneus. Mais cet article est différent. C’est bien une douzaine de jantes équipées de leur monte pneumatique que le fabricant nous propose. Car Corgi-Toys a proposé, à la fin des années 1960, des automobiles à roues démontables pour simuler, comme sur les vraies, des crevaisons. Seuls, sept modèles « take-off wheeels » ont été produits, et pas moins de six types des jantes différentes les ont équipés. Vous pouvez en avoir un aperçu ici , et y retrouver la référence à laquelle sont destinées ces roues de rechange.

25 mars 2012

Bentley type R Continental Dinky-Matchbox

Et pour quoi pas Corgi Spot-On en plus ? Dans les années 1990’s, ont été proposées des miniatures sous le pompeux pseudonyme « Dinky-Matchbox ». Vous l’avez deviné, elles n’avaient ni le charme des unes, ni la qualité des autres. Et pourtant cette marque a vu naître quelques modèles sympathiques dont certains jusqu’alors inédits. C’est le cas de cette Bentley Continental Type R. Connue bien évidemment en bleu clair métallisé et bleu foncé, il en existe des versions bien moins courantes, éditées pour la German Dinky Society en 2002. La noire, limitée à 6 exemplaires, la dorée que voici à 12 ex., puis la prune à 20 ex., et enfin à 80 ex. la gris clair métal, avec sticker bleu ou rouge. Hélas oui ! Ces autos ont des stickers sur leur coffre, et la belle boîte qui leur sert d’écrin n’apporte aucune consolation. Avec la rare Mini-Fyp produite en 1995, les kits en white metal, la version de Minichamps et celle de Yat-Ming, le 1/43 nous apporte un lot important de reproductions de cette voiture mythique, capable en son temps d’atteindre les 100mph, soit 160 km/h. (Attention l’Oxford est, elle, une reproduction de la Bentley S1, pas la Type R.)

24 mars 2012

Rolls-Royce 20/25 h.p. Eligor

Classique. Simple. De l’allure. Cette version de la Rolls-Royce 20/25 hp se distingue des autre Eligor par son cannage, mais pas seulement. Bentley type R Continental Dinky-Matchbox Elle possède aussi des lanternes à la base des montants de pare-brise. Accessoire délicieusement rétro, déjà à l’époque (pour l’anecdote on en trouvera sur une Phantom V au moins dans les années 1960′). Ce sont ces accessoires qui, en plus des coloris variés, font la foultitude de variantes commercialisées. Flasques de roues, malle arrière ou simple grille, décals pour séries spéciales, galerie et bagages pour les versions taxi. Avec la même carrosserie, Eligor proposait même une Mercedes Nurburg, avec également, devinez quoi, des versions taxi.

23 mars 2012

Austin A105 Dinky-Toys

Coup de cœur… d’artichaut. Oui. C’est vrai que je succombe facilement aux belles. Enfin belles pour moi. Je n’ai absolument aucune volonté. Seul mon banquier, tel un mari jaloux, m’interdit ces amours dangereuses. Une petite bulle de peinture sur le toit. Sans cette imperfection, l’extraire de son étui ramènerait en 1959, année du lancement, chez Dinky-Toys, de cette version bicolore moins courante de l’Austin A105. Premier modèle avec vitres moulées en une seule pièce de plastique, elle hésite entre modernité et conservatisme souligné par les jantes convexes peintes. Cette nouveauté est d’ailleurs la seule, et il faudra attendre Février 1959 Austin A105 Dinky-Toys pour voir apparaître une première Dinky-Toys (fort bien) suspendue ou 1962 pour une peinture métallisée. On notera sur l’étui, l’hésitation du fabricant qui annonce cette première en feignant le rappel d’une caractéristique éprouvée (en parenthèse) sur la languette, ou en la vantant sur une face en l’encadrant de rouge. Elle est, dans un cas comme dans l’autre, fort visible puisque seul équipement à être mentionné. C’est une « première main », achetée à un collectionneur de Traction parisien.

22 mars 2012

Catalogue Mercury

Je vous parlé des livres comme plaisantes bases de connaissances. Mais ce ne sont pas les seules. D’autres témoignages ont une grande valeur. Il s’agit des catalogues des fabricants. Ces petites feuilles de papier, parfois peu nombreuses, parfois formant de simples dépliants, aux formats nombreux et variés sont, au-delà de l’émotion chamarrée qu’ils offrent à nos pupilles, des témoins assez fiables de la productions des jouets produits. On y trouve souvent des coloris jamais proposés, voire des modèles qui n’auront jamais vu le jour. Mais ils restent quand même une vue assez précise de l’offre d’un fabricant à une période donnée. Ici, un peu courant catalogue Mercury de la fin des années 1960. Tout le charme des dessins en lieu et place des photos. Une énorme promesse en deux dimensions. Dire que j’ai vendu un superbe catalogue Joal qui lui aussi renfermait une telle magie !

21 mars 2012

Bentley S2 Continental Dinky-Toys Afrique du Sud.

Est-il besoin de la présenter ? Evidemment, il s’agit de la Bentley S Continental produite par Dinky-Toys. Bien sûr celle-ci a une particularité. Merci à ceux qui savent de ne pas souffler. Cette couleur est une des deux connues (de moi) dans la production Harris. Cet assembleur distributeur de Dinky-Toys en Afrique du Sud au début des années 1960. Pour éviter les droits de douane élevés sur les produits manufacturés, et ce dans bien des domaines et bien des pays, les produits étaient importés en pièces détachées puis assemblées sur place. Du réfrigérateur à la machine outil en passant par les véhicules miniatures. Catalogue Mercury Voilà comment des Dinky-Toys ont pris vie, qui en Espagne, qui en Afrique du Sud dans le cas qui nous intéresse. Celle que je vous présente est un peu défraîchie, mais elle m’aura coûté 25 fois moins cher que la même, neuve avec sa boite d’origine. Non, ce n’est pas une question de choix, mais de budget. Pour l’anecdote cette miniature m’est venue d’Allemagne, où la fibre écologique est, dans l’ensemble, plus développé que chez nous. C’est sans doute pour cela que le colis n’était pas une boîte en carton, mais une brique de lait ! Vide, bien sûr.

20 mars 2012

Mercedes-Benz 150 Roadster Ixo Museum

IXO a produit, en rouge, pour une collection presse retraçant l’histoire automobile de Mercedes-Benz, ce Roadster 150, puis l’a ensuite proposé dans le coloris que voici dans sa gamme « IXO Museum ». Je ne connaissais, lorsque j’en ai découvert la publicité, ni la gamme du modéliste, ni même cette automobile au look si particulier. C’est cette allure qui m’a séduite. Et j’ai couru aussitôt la demander chez mon détaillant. Je trouve son rapport qualité/prix très convaincant. Sa peinture est excellente, les détails en nombre suffisant (comprenez qu’il y en a peu). L’étoile sur le capot est en photo découpe et l’effet matière de la sellerie est réussi. Elle a une bouille sympathique et originale cette Mercedes iconoclaste ! Ses lignes sont-elles justes ? Je ne sais, pas, car n’ai même pas pris le temps de me documenter sur la vraie voiture. Cette IXO je l’aime en tant que telle, plus comme objet que comme reproduction à l’échelle.

18 mars 2012

Rolls-Royce Corniche DHC Polistil

Dire qu’à la fin des années 1980, j’ai boudé ce modèle que l’on trouvait encore dans les magasins de jouets. Je n’aimais pas ses voies larges qui lui donnent un aspect « body buildé » tout à fait contraire à la nature de l’auto. Mercedes-Benz 150 Roadster Ixo Museum Dire que, d’après mes souvenirs, elle ne coûtait qu’une trentaine de francs. Compte-tenu de l’augmentation du coût de la vie, on ne peut pas dire qu’elle ait augmenté. Mais mon exemplaire n’est, en conséquence de mon refus de l’époque, pas une première main… Un peu moins de saveur donc. Mais des ouvrants bien ajustés, des lignes fidèles (bien plus que la Solido) et une échelle respectée en font une miniature digne d’intérêt. En plus sa boîte est un indéniable plus. Typée, elle propose, au dos, une photo de la vraie voiture. Cette Polistil est une réédition, dix ans plus tard, du moule Politoys présenté en 1968.

17 mars 2012

Rolls-Royce 101EX TRL

Si votre budget n’en pâtit pas trop, c’est le type de miniature qu’il est intéressant d’observer. Non elle n’est pas chère. Mais ce qu’il faut c’est pouvoir la comparer avec la Minichamps Phantom DHC. Cette Rolls-Royce 101EX est bien le prototype présenté par Rolls-Royce au salon de Genève. Mais il s’agit juste pour le fabricant qui l’a produite sans licence, de distinguer sa miniature de celle officielle. Et surtout éviter un parallèle fâcheux pour son appréciation. Car nombre de lignes, de proportions et de détails pêchent. Alors pour se rattraper, ces productions 100% chinoises (conception et fabrication) offrent ce dans quoi elles excellent. Les détails. Le clinquant. Mais elle montre, dans son ensemble qu’à moins d’être un amateur averti, et bien averti, il vaut mieux ne pas acheter ce genre de produit. Vous en trouverez parfois sur un site d’enchères bien connu. Mais même si un vendeur français peut vous sembler une alternative sécurisante, ne mettez jamais plus de 60 à 70 euros pour ce genre de produit. Vous ne savez pas reconnaître ce genre de modèle ? Dans le doute, contactez-moi.

16 mars 2012

Rolls-Royce Silver Cloud II FYP

Véhicule officiel de la couronne d’Angleterre, cette Rolls-Royce Silver Cloud II est un cabriolet quatre portes, modèle peu courant. Fyp, qui est le réducteur de ce royal carrosse, nous offre une superbe miniature. La peinture est superbe, les proportions justes, les pièces rapportées fines. Seuls la taille de la statuette et l’effet matière des sièges auraient mérité un peu plus d’attention. Rolls-Royce 101EX TRLNormalement, je devrais y positionner le quatuor d’apparat que constituent la Reine et le prince consort, le chauffeur et l’officiel du Foreign-Office. La barre de maintien, un peu épaisse, permet au prince de se tenir debout pour saluer la foule certainement aussi nombreuse pour admirer l’auto que l’équipage souverain. Les sièges arrières ? Pas à la même hauteur ? Bien observé ! Et c’est le cas de toutes les voitures de défilé. La reine bien que plus petite que le prince est aussi moins lourde. Il ne faudrait absolument pas qu’à un instant donné elle paraisse plus grande que son voisin. Question d’étiquette. Ce niveau de sièges est une libre traduction du phénomène. Plus sûrement, l’assise du prince est simplement plus ferme que celle de la reine. Invisible donc, mais aussi efficace.

15 mars 2012

Livre Dinky-Toys par Mike & Sue Richardson.

De même que « les plus beaux voyages sont ceux que l’on commence dans les livres », connaître d’abord un modèle par la littérature miniaturesque est une approche intéressante. Livre Dinky-Toys par Mike & Sue Richardson.De fait, je suis mal placé pour en parler, car ce n’est souvent qu’après avoir acquis un modèle que j’en lis les descriptions. Quelque soit votre pratique il est indéniable que posséder des ouvrages sur les miniatures devient incontournable. C’est une façon peu dispendieuse de prolonger le plaisir au-delà de l’objet, eu égard au nombre de modèles présentés. Ce livre sur les Dinky-Toys anglais, très complet, a été écrit par un couple de véritables passionnés. Il permet de compléter les connaissances acquises par l’observation des modèles. Ses illustrations en couleurs sont fort appréciables, et je m’en vais de ce pas l’ouvrir, car j’ai tendance à ne pas assez feuilleter ces merveilles que j’ai en bibliothèque.

14 mars 2012

Rolls-Royce Phantom VI Tomica

Cette Rolls-Royce Tomica est intéressante à plus d’un titre. C’est tout d’abord la première Phantom VI proposée au 1/43 dès 1978. C’est aussi la seule en zamak à cette échelle. On la disait inspirée de la Phantom V de chez Dinky-Toys (réf. 152). Pour avoir démonté les deux, elles sont totalement différentes. Et puis c’est le modèle qui servit aux premiers travaux d’Yves Pebernet dont on sait quelle lignée de magnifiques miniatures il a engendré sous la marque FYP. Tous les ouvrants fonctionnent, les pneus et les jantes sont superbes et fidèles, la mascotte très épurée a le mérite de l’échelle respectée. Les peintures sont superbes, les variantes de couleurs, de décorations des plaques d’immatriculations nombreuses. Suspensions ferme mais efficaces. Un beau jouet qui mérite l’attention de tout collectionneur.

13 mars 2012

Rolls-Royce Phantom III Solido

La nuance de vert n’était peut-être pas tout à fait la même. Mais c’est bien ce modèle qui, à la fin des années 1970, m’a donné le virus de la collection. Même version capotée, même type de roues. Rolls-Royce Phantom VI Tomica Comme vous pouvez le voir ici, ce modèle est à fois basique et incontournable puisque vous pouvez le trouver régulièrement en vide-grenier. Celui-ci, que j’ai trouvé non customisé, contrairement à mon premier exemplaire (…) est accompagné d’une surboîte peu fréquente pour cette Rolls-Royce. Mais était-elle bien celle destinée aux Phantom III chez Solido ? Sans preuve contraire pour l’instant, je la considère comme telle et ça en fait une variante supplémentaire, ce qui, dans le contexte entourant cette miniature archi-connue, est toujours un plaisir que je ne dissimule pas.

12 mars 2012

Rolls-Royce FAB1 de Lady Penelope des Thunderbirds Corgi

Voici une Rolls-Royce jamais produite par Rolls-Royce. (!) Mais juste pour les besoins de la série TV Thunderbirds. Le Ghost Club International qui recense les RR miniatures n’inventorie aucune Rolls-Royce postérieure à la Silver-Spirit. puisque ce ne sont pas des Rolls-Royce, mais celle-ci oui. Il faut dire qu’elle est célèbre, et se trouve grâce à sa non moins célèbre immatriculation : « FAB 1 ». Tout comme la Dinky-Toys n°100, cette Corgi, Classic, offre des fonctions intéressantes autant que… classiques. Rolls-Royce FAB1 de Lady Penelope des Thunderbirds Corgi Projection de missiles avant (un) et arrière (six) par pression sur les roues… avant ou arrières. Bulle plastique coulissante. Proposéé en divers variantes de boîtes, et même en laque rose foncé, cette voiture est une sorte de jouet que l’on doit avoir goûté au moins une fois, et à défaut, si l’on est nostalgique de la série TV, la petite Matchbox qui se contente, elle, de rouler, se trouve à l’état neuf pour un ou deux euros.

11 mars 2012

Ford Tilt Cab « H » avec semi-remorque Corgi-Toys

Moi qui ne suis pas, à l’origine, amateur de camions, celui-ci m’a fait fondre. Parce qu’il est beau. Si ! Parce que, et c’est indéniable, il possède, comme beaucoup de Corgi-Toys, une foule de petits trucs à tourner, tirer, faire coulisser, sur lesquels appuyer. Parce que sa boîte et son diorama sont superbes, qu’il est accompagné d’un chauffeur mécanicien, en train de vérifier ou manipuler je ne sais quoi. Parce que le tracteur, un Ford Tilt H peut s’accoupler au porte-voitures Carrimore de la référence 1138, ou que la semi-remorque peut au contraire être assortie au tracteur rouge de cette référence. Il promet des heures de jeu. Et je veux bien croire à cette promesse, tant il m’a déjà donné de bonheur contemplatif et… manipulatif (aïe!, vite un dictionnaire !).

10 mars 2012

Vous rêviez d'une sellerie bleu métallisé ? Nicky-Toys l'a faite !

Bentley S2 Continental Nicky-Toys

Ce n’est pas une Dinky-Toys, mais ça y ressemble fortement. Et pour cause. Ce n’est pas un surmoulage, un copie donc, mais tout simplement l’utilisation des moules Dinky-Toys qui a permis à Nicky-Toys de produire cette Bentley S coupé. Cette firme indienne a racheté de quoi produire une petite gamme de jouets, utilisant catalogues et étuis très fortement inspirés de Solido. Mais non, je plaisante ! Tout ressemble à du Dinky-Toys. Y compris les références qui sont identiques. Comme cela, nul besoin de graver un nouveau n° sur la base des véhicules. La qualité, elle, par contre… Ebavurage, peinture, accessoires, étuis pourtant fort joliment décorés, … tout fleure bon l’exotisme. Le cliché vous montre une des nombreuses versions de ce modèle. Beaucoup ont reçu les roues boutons que je trouve hideuses. Certaines autres des roues d’une seule pièce, mais au dessin plus élégant. Et puis, moins fréquentes encore, des jantes en métal tournées, un peu grandes et chaussées de pneus souples « Dunlop ». La photo accentue la mauvaise application de la peinture. C’est dommage car elle est très belle, cette petite auto malgré sa sellerie à la teinte identique à celle de la carrosserie. Ces cabriolets Nicky-Toys sont peu nombreux à avoir reçu un intérieur d’une couleur vraisemblable. Vous trouverez ici un article sur cette miniature.

9 mars 2012

Jaguar 3.4 Litre saloon Dinky-Toys

L’auto et ses galbes me plaisent. Le jouet est de l’époque que j’affectionne tant. Son état est proche du neuf. Que demander de plus ? Moi, rien. J’en suis heureux. La boîte possède une belle illustration si caractéristique qui correspond à la couleur de l’exemplaire, et la voiture roule très bien, avec une suspension souple. Ford Tilt Cab Une petite merveille. En plus, c’est le genre d’auto que l’on peut exposer avec d’autres coloris produits, les anglais, mais aussi les rares sud-africains. Ce jaune pale est mon préféré parmi les coloris courants de cette Jaguar 3.4 saloon il faut l’avouer, bien plus réussie que sa concurrente plus précoce de chez Corgi-Toys.

8 mars 2012

Rolls-Royce Phantom IV Rextoys

Quelles qu’elles pussent être, les raisons qui ont conduit à l’arrêt de la production des Rextoys, leurs conséquences sont regrettables. Voilà une marque qui produisait des miniatures cohérentes et équilibrées, qui pouvaient être confondues avec des Brooklin. Seulement elles n’étaient pas faites de White Metal, mais de Zamak.

Rolls-Royce Phantom IV Rextoys

Et la marque proposait des modèles alors inédits. Voici la plus superlative des Rolls-Royce. Une des rares Phantom IV. Celle-ci appartint à Franco. Peinture nette et profonde, pneus souples très réalistes, largeur des voies conforme, vitrage très clair. De l’excellent travail. Et dire que Rextoys projetait de produire d’autres exemplaires de ce modèle si particulier ! Snif !

6 mars 2012

Rolls-Royce Silver Spirit Matchbox

Ce modèle a longtemps été la seule Silver Spirit abordable au 1/43. Enfin, et c’est là le problème, au 1/40 en fait. Du coup ça en fait une géante parmi les modèles respectant le vrai 1/43. Rolls-Royce Silver Spirit Matchbox Dommage ! Car on pourra lui faire un tas de reproche, mais au regard du prix, son épaisseur de zamak est importante, elle possède des ouvrants (portières avant et capot), des feux translucides et des rétroviseurs, un intérieur fidèle, des lignes pas trop loin de la réalité, et une statuette de taille raisonnable. Elle fut proposée en boite individuelle dans un coloris gris. Mais c’est la couleur « cerise métallisé » qui à mon avis lui va le mieux. Cette teinte est celle du coffret où elle côtoie le même modèle, du même fabricant, dans la même robe, mais au 1/69. Vraiment regrettable que cette échelle dissonante, d’autant plus qu’elle n’est pas fortuite mais assumée.

5 mars 2012

Bentley S1 Flying Spur Minichamps

Quand Minichamps traite des anciennes… euh, disons qu’il y a du bien : Bentley Continental R, Bentley Speed six… et du moins bien : Bentley S Flying Spur. Si !

Elle est très bien, mais vous aurez, comme sur une Neo ou une Universal Hobbies, à raccourcir les voies. Bon, après c’est tout bon. Les lignes sont bien restituées, les détails sont nombreux et tous en harmonie. Le « regard » tout à fait charmant. Et croyez-moi, ça compte le regard. Il participe en tout cas grandement au réalisme d’une auto. On oubliera l’intérieur tant il est soigné et complet et apparaît donc comme naturellement à sa place et à l’unisson des autres qualités de l’auto. En plus, il y a, pas loin dans la vitrine, une Silver Cloud Flying Spur, et le rapprochement des modèles différents, et traités différemment, est intéressant.

4 mars 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Norev

Voilà qui met à mal une tenace légende attachée aux Rolls-Royce. Eh non ! Le capot n’est pas scellé. Il s’ouvre pour pouvoir réparer quand elle tombe en panne loin d’une concession (pardon ? ah, non plus… personne ne vient en hélicoptère la réparer gratuitement non plus, nenni !) ou même pour faire les niveaux ou simplement se faire un idée de ce qu’est une usine à gaz. Bref, cette Silver Shadow de Norev, en très bon état, a comme toutes les autres berlines au double R de ce fabricant le capot moteur entrouvert. Comme pratiquement tous les plastiques Norev, il s’est déformé au fil du temps. Les seuls qui ne souffrent pas de ce mal, Bentley S1 Flying Spur Minichamps sont ceux que vous trouverez sur des photos d’époque. N’empêche, cette Silver Shadow est fort bien réussie, et l’absence de statuette, ce qui n’aurait été qu’une question de temps, qu’on se le dise, n’y enlève rien. Elle est franchement charmante et on pourrait s’amuser à en collectionner les variantes de couleurs et de boîtes, ce qui prendrait déjà une belle place sur une étagère. Ses lignes sont si bien reproduites qu’elle fera une belle carrière, faite de zamak cette fois (et avec une flying lady) sous la marque Eligor avec là encore de nombreuses couleurs dont j’ai une dizaine d’exemplaires.

3 mars 2012

Bentley S2 standard steel saloon Minichamps

Celle-ci n’est pas dans mes vitrines.

Et pour cause ! Ce n’est qu’un modèle de pré-production de chez Minichamps. Cette Bentley S2 est annoncée depuis quatre ans. Et on sait maintenant que sa commercialisation n’est plus qu’une question d’années ! Je l’ai tellement attendue, que la voir en photo me suffit amplement. Oui, évidemment, je l’achèterai quand même, dans un geste machinal, sans même m’en rendre compte. Déjà ses défauts se dessinent (roues un poil petites) et ses qualités étincellent sous la lumière du studio photo du fabricant. Vite, M. Minichamps, vite. Et si vous pouviez nous offrir l’Embiricos du même temps… Et ne tardez pas non plus pour le cabriolet ! Oui, la Silver Cloud II par la même occasion, ça ne serait pas de refus.

2 mars 2012

Rolls-Royce Silver Wraith Heco-Modèles

Produite de façon artisanale par Heco-Modèles à la fin des années 1980, cette Rolls-Royce est très intéressante. Tout d’abord parce qu’elle est la seule Silver Wraith à représenter en miniature le dessin 551 de Park-Ward. Bentley S2 standard steel saloon Minichamps Et puis parce qu’elle est le reflet d’une production semi-artisanale de son époque. Les poignées de porte et de coffre sont des agrafes coupées, le feux arrières des têtes d’épingles dont le bout est peint en rouge. La calandre et les pare-chocs sont en résine peinte de couleur « argent ». Les baguettes latérales sont du papier brillant autocollant et les feux avant bien que translucides et bombés sont de galbe irrégulier, souvent dépareillés. Les plaques d’immatriculation sont faites sur du papier épais, avec une imprimante à aiguilles (si vous avez moins de 40 ans, vous ne connaissez sans doute pas). Mais les roues tournées avec enjoliveurs assortis à la carrosserie sont magnifiques. Les vitres thermoformées s’ajustent très bien et la peinture est superbe. Les essuie-glaces en photo-découpe. Le tout a vraiment un charme qui fait qu’on ne la voit pas souvent en vente malgré sa dizaine de coloris recensés, dont la sérié limité et numérotée de 25 exemplaires blancs pour le salon de l’auto 1988.

1er mars 2012

Rolls-Royce Phantom II FYP

Voilà une présentation sous un angle plutôt inhabituel. Une Phantom II continental faite par FYP. L’intérieur, la malle et la capote sont en cuir naturel. Yves Pebernet était maroquinier avant de créer la marque qui fit le ravissement de nombreux collectionneurs de Rolls-Royce. Les pièces photodécoupées sont nombreuses, la qualité de peinture excellente. Et nous étions au siècle dernier ! C’est le type de miniature artisanale dont on se doit d’avoir au moins un exemplaire. On arrive à une qualité presque équivalente aujourd’hui sur des produits de grande marque. Mais comme une Mercedes est aujourd’hui plus aboutie qu’une Silver Shadow, une FYP a plus de charme et de présence qu’une True Scale Model, par exemple.

29 février 2012

Morris Cowley saloon Corgi-Toys

L’archétype des tous premiers modèles de Corgi-Toys. Ceux lancés en juillet 1956. Ni aménagement, ni suspension. Mais des vitres. Posées pour l’étanchéité ? Car on croirait bien ce modèle comme beaucoup d’autres gonflés à l’hélium ! Rolls-Royce Phantom II FYP Elle est rondouillarde comme à peu près les autres modèles de cette première série de sept berlines. Cette Morris Cowley, qui porte la référence 202, est presque aussi haute sur pattes que la Riley Pathfinder qui, elle, est une version Dangel à n’en pas douter. Malgré tous ces travers, cette miniature est attachante comme toutes ses consoeurs. A ce point que j’ai plusieurs versions de quelques-unes d’entre elles. Celle-ci est, par exemple aussi dans mes vitrines, dans une robe d’un beau bleu vif.

28 février 2012

Décor Norev boulangerie

Ca n’a l’air de rien. Décor Norev boulangerie Mais posez sur ses pavés, ce qui n’est encore qu’une représentation plus ou moins abstraite d’une automobile. Adjoignez-y un peu de poussière véritable et un ou deux personnages, et ce décor Norev vous offre maintenant une vraie voiture, au 1/43. C’est une ambiance. Et ce mot qui me vient à l’esprit est celui qui désigne justement cette série de façades. On choisira, si possible des miniatures pas trop détaillées pour garder une cohérence qui fera tout le charme des mises en scène. Après, on pourra aligner deux, trois façades ou plus encore. Si Norev pouvait d’ailleurs nous proposer un extra avec une façade plus longue et ou plus haute, cela permettrait d’accroître considérablement le réalisme des petits dioramas que même les non bricoleurs peuvent réaliser (évidemment, il faudrait garder la même profondeur de trottoir et de chaussée!). Norev, si tu m’entends…

27 février 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Lledo

Quel dommage que cette échelle utilisée par Lledo ! Qui ne s’accorde qu’avec les Lledo. Le 1/50 ne se trouvait en réalité que sur les camions produits par Corgi ou Dinky, et sur quelques voitures que les fabricants jugeaient trop grandes pour être produites au 1/48 ou 1/43. C’est vrai qu’une collection de Lledo, même de Rolls-Royce uniquement, par exemple, peut remplir des vitrines. Si ! Plus de 400 variantes, même au 1/50, ça représente un volume important qu’il faut avoir la place d’exposer. La Silver-Cloud que je vous montre est intéressante par la disposition de ses couleurs. Il est toujours fascinant de voir comme des couleurs dissemblables ou une disposition différente de couleurs identiques peut changer la perception d’un objet. Rolls-Royce Silver Cloud LledoEt celle retenue pour cette Variante de la Silver Cloud est atypique. Agréable à regarder, difficile à faire cohabiter, même avec des Dinky-Toys ou autres Corgi-Toys.

26 février 2012

Ford Consul Cortina super estate car Corgi-Toys

Cette Corgi-Toys, fait partie des véhicules que je qualifierais d’ordinaires. Ni supercar, ni carrosserie extravagante. Simplement une voiture que l’enfant, surtout anglais, de l’époque pouvait voir dans la rue, ou même dans le garage de son père ou de son oncle. Ford Consul Cortina super estate car Corgi-Toys Certes, c’est une version luxe, mais d’une voiture populaire et utilitaire. D’ailleurs, sa référence, la classe chez Corgi-Toys dans cette catégorie. Au même titre qu’une dépanneuse Land Rover, le camion du boucher ou celui transportant trois tonnes de sacs de ciment. Elle possède, cette Ford Consul Cortina Super Estate, tous les autres attributs qui font le succès de la marque, plus un hayon ouvrant, et des panneaux latéraux en faux bois dont le rendu est irréprochable. Il aurait été agréable de voir un beau vert ou un jaune pale sur ce break. Je suis sûr que ces teintes se seraient accordées à merveille avec les boiseries. Reste la restauration.

25 février 2012

Bentley Mulsanne 2010 Minichamps

La présentation d’une nouvelle Bentley est souvent faite dans un cadre particulier. Et celle de la nouvelle Mulsanne 2010 n’a pas dérogé à la règle. C’est à Pebble Beach en 2009 qu’elle fut dévoilée dans une robe dorée. Accompagnée pour l’occasion, d’une Bentley 8 litres. Ce coloris a été édité par Minichamps pour les concessionnaires Bentley, et vous ne le trouverez donc pas sur le site du fabricant allemand. Comme toujours, ce dernier nous propose un produit, fidèle, cohérent, abouti. Son prix, au regard de la qualité de peinture, du soin apporté à l’aménagement intérieur, et de la finesse des détails est des plus bas. Dans les séries ordinaires du fabricant, la livrée « bordeaux » est très convaincante.

24 février 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Corgi

Ce voiture est un best-seller. Que ce fut dans sa première version, avec jantes fidèles et feux diamants, entre autres, ou dans ses rééditions de 1985 dans trois coloris différents. Bentley Mulsanne 2010 MinichampsOn ne comptera pas les 40.000 et quelques exemplaires écoulés sous la référence Corgi-Toys 805, dans une livrée propre à irriter les pupilles sensibles. Ce coloris bordeaux est le moins courant des trois. Mais pas celui qui lui va le moins. Le contraste entre les entourages de fenêtre, et la couleur de caisse participe grandement au charme de la miniature. A prix raisonnable elle trouve toujours preneur, car elle sucite toujours le respect par sa fidélité et la pertinence du modèle reproduit. Si vous avez d’ailleurs eu la chance de voir ce type de limousine, vous n’etes pas resté indifférent à sa prestance. C’est un peu de cette majesté que l’on retrouve dans son exécution et la version originale fait partie du Top 10 des modèles réduits du grand gourou de chez Corgi-Toys, Marcel R. Van Cleemput, lui-même.

23 février 2012

Pavés Dinky-Toys

Voilà un accessoire Dinky-Toys courant. Cet assortiment de pavements est même l’accessoire d’avant guerre de cette marque le plus accessible. Pour une vingtaine d’euros, vous aurez… du carton. La boite est en carton, et le contenu aussi. Il consiste en des petites plaques figurant des bouts de trottoir.

Pavés Dinky-Toys

Des grand long, des plus courts, des demi-cercles, des 1/8ème de cercle, etc… Il suffit alors d’un carton de même épaisseur pour y déposer garages, gares, maisons et tout autre décor. Et vous obtenez des rues dans lesquelles circulent Dinky-Toys, ou autres véhicules en harmonie.

Je vous remets l’illustration vue précédemment. Oh, bien sûr, l’ensemble est très modeste mais permet d’entrevoir les possibilités offertes par cette petite boite. Et puis, pour encore moins cher, vous pouvez vous offrir le set d’après guerre. Les motifs des trottoirs sont différents cependant. Bon jeu à tous !

22 février 2012

ERF camion à ridelles avec remorque plateforme et chargement Coffret cadeau Corgi-Toys GS11

Gift set n° 11 de Corgi-Toys, qui n’est pas des plus prisés, ce petit coffret a du charme. Et cet exemplaire plus encore pour moi. Pas en état neuf, il sent le jeu. Je dirais même qu’il fut, soit le jouet préféré de son propriétaire, soit que celui-ci se voyait offrir de beaux jouets mais pas pléthore non plus. Quand je l’ai reçu, camion et remorques portaient sur leurs ailes, les autocollants de signalisation, qui étaient livrés avec. ERF camion à ridelles avec remorque plateforme et chargement Coffret cadeau Corgi-Toys GS11 Poussiéreux cet ensemble était. Mais les chargements de planches et de sacs de ciment et les utilitaires étaient proches du neuf. Mais le vendeur qui n’avait pas même mis le terme « Gift Set » pourtant accrocheur, et disait penser le camion repeint, m’a permis, sur une bonne intuition, de remporter pour une cinquantaine d’euros cet ensemble dans une boite en bon état, avec sa cale intérieure. Dernière précision, je pense ce camion de marque ERF, peint tout comme sa remorque, dans une combinaison de couleur propre à cette référence Corgi-Toys. Si quelqu’un peut confirmer ou infirmer ce détail…

21 février 2012

 

Matra Simca Bagherra Solido

Un peu de mon enfance que cette voiture. Parce qu’elle m’a beaucoup impressionné avec ses 3 places frontales. Et parce que je l’avais vu en concession aussi. Et puis la miniature me rappelle celles de mon enfance, même si je ne me souviens pas de celle-ci dans mes jouets de garçon. Son charme ne se limite pas à sa boîte illustrée, ou a sa robe lumineuse. Matra Simca Bagherra Solido Elle possède des ouvrants, mais un peu atypiques. Son hayon tout d’abord. C’est donc la partie transparente, sans aucun encadrement qui s’érige et se rabat comme la grande galette de verre sur la vraie. Et puis ses phares sont rétractables, grace à une petite tige qui dépasse sous l’avant de l’auto. Les jantes sont fidèles, ainsi que le sont les sièges et les lignes, comme il est d’habitude chez Solido. J’aime cette Matra Bagherra.

20 février 2012

 

Aston-Martin DB5 James Bond Goldfinger Minichamps

Cette Aston Martin DB5 « Goldfinger » n’aura jamais la même aura que celle de Corgi-Toys. Pourtant cette version fonctionnelle est intéressante à plus d’un titre. Tout d’abord parce elle est conduite par James Bond en personne. Non, je plaisante bien sûr, c’est Sean Connery qui s’y colle ! Parce qu’il y a un homme à la solde de Goldfinger qui le menace de son pistolet d’autre part. Heureusement, et vous avez eu peur, il a un siège éjectable fonctionnel. On aura pris soin de faire sauter, comme dans le film, le toit ouvrant un centième de seconde auparavant, pour éviter d’avoir de la bouillie de méchant plein l’habitacle. Et si la menace venait de l’extérieur : découpe-bidules érectiles sur les moyeux de chacune des roues, bananes de pare-chocs encore érectiles capables de lancer de l’huile, écran pare-balles toujours érectile lui aussi pour protéger le héros d’un feu nourri par derrière. Et pour brouiller les pistes, plaques d’immatriculations pivotantes par jeu de trois. Génial ce jouet ! Mais attention. Doigts fins et précaution obligatoires. C’est un plaisir d’adulte averti.

19 février 2012

Aston-Martin DB5 James Bond Goldfinger Minichamps

Smith’s Karrier mobile canteen Corgi-Toys

Jouet sympa et costaud que cette cantine mobile (Smith’s Karrier Mobile Canteen). Intérieur aménagé, et comment !, suspension et décorations superbes. La couleur même de ce commerce ambulant dont Corgi-Toys était la référence du genre, est aussi très vive. La verrière de toit, un peu comme le système Trans-O-Light, répartit au mieux la lumière dans la cuisine. Celle-ci est d’ailleurs bien equipée, avec évier, plaques de cuisson, une grand réserve de je ne sais trop quoi… enfin, tout ce qu’il faut pour travailler. La devanture en zamak bascule et permet même de placer un aide cuisinier par exemple. Si ce dernier se trouve juste sous l’aération du toit, c’est tout simplement pour tourner et présenter son plat, car il est relié à cette excroissance qui permet de le faire pivoter sur presque 360°. Quelques personnages et la scène devient animée.

17 février 2012

Opel Kapitän Atlas

L’archétype de mes Dinky-Toys préférées. Celles du début des années 1960. Cette production des Editions Atlas a une particularité intéressante : sa direction. Comme vous le savez sans doute, la « fingertip steering » des Dinky-Toys est un système simple et fiable. Opel Kapitän Atlas Mais il fonctionne à l’inverse de la réalité. Il faut appuyer du côté vers lequel on veut diriger l’auto. Les lois de la physiques imposent, elles, à un véhicule de se pencher du côté opposé au virage pris. Eh bien cet Opel Kapitan, d’un beau bleu, fonctionne comme les vraies ! Et pourtant la découpe des supports d’axes de roues permettant le fonctionnement, ne semble à priori pas différent des autres. Et puis j’ai eu l’occasion il y a peu de conduire, euh, tester une authentique Dinky-Toys française Kapitan. Et vous avez quoi ? Eh bien elle fonctionne comme les autres Dinky-Toys de son époque. Curieux non ?

11 février 2012

Rolls-Royce Phantom V FYP

Hier, vous avez vu Henri Chapron nous livrer, par l’intermédiaire Corgi-Toys, une DS « Le Dandy ». Cette dénomination un tantinet snob, ce carrossier pouvait se la permettre. Car il a œuvré sur les châssis les plus prestigieux. J’en veux pour exemple cette superbe Rolls-Royce Phantom V reproduite par Yves Pebernet (marque FYP). Rolls-Royce Phantom V FYP Nous sommes assez loin du style Park-Ward que Dinky-Toys a reproduit en 1962 sous la réf. 198. Cette miniature en résine au 1/43, traduit fidèlement les lignes de la superbe limousine. L’intérieur, sobre, reflète le travail soigné du vrai modèle. Acquérir un tel modèle est l’occasion d’admirer en vitrine une Phantom V, à l’échelle respectée, et qui n’est pas une déclinaison des nombreuses variantes de Park-Ward ou James-young, changeant ici la forme de la vitre de custode, là les optiques, ou encore la courbe de la malle. Je n’aime pas trop le noir, qui est la teinte de cette auto sur chassis n° 5LAT50, mais c’est une de mes miniatures préférées que je pourrais mettre dans mon « top 10 ».

10 février 2012

Citroën DS coupé Le Dandy Corgi-Toys

On emploie souvent le terme « mint » pour désigner un objet ancien dont l’état est irréprochable. Cette DS, singulière, n’est pas mint. Elle est simplement neuve et sans aucun défaut. Même parmi mes modèles dits « neuf en boîte », peu sont dans cet état. Parfois certains ont même des retouches de peinture faites à l’usine. A l’époque, ce n’était pas le client qui faisait le contrôle qualité. Qui a dit que je pensais aux Dinky-Toys Atlas ? Citroën DS coupé Le Dandy Corgi-ToysPetite prouesse, depuis des années déjà et qui avait été saluée avec l’arrivée de L’aston Martin, les jantes à rayon, en zamak. Superbe travail ! Marten, collectionneur hollandais, m’a montré le prototype en bois qu’il possède, ainsi que les plans calques de la miniature. Il est fan de DS, et bien sûr il possède cet exemplaire, tout comme la version bleue à toit blanc, peu courante. Peinture irréprochable pour ce modèle. Les petit plus ? Les phares diamants même pour les projecteurs additionnels, les portes et coffre ouvrants. Cette Corgi-Toys Citroën DS « Le Dandy » carrossée par Chapron, a été produite à partir d’avril 1966 pendant un peu plus de 3 ans et à plus de 600.000 exemplaires.

9 février 2012

Rolls-Royce Silver Shadow II Universal Hobbies.

Si vous êtes un fan vous avez ici une voiture apparaissant dans l’épisode « Permis de tuer » de James Bond. Sinon, vous voyez une Rolls-Royce Silver Shadow II, assez réussie. Pas exempte de défaut, certes, mais pour £8 que voulez-vous. Les collectionneurs purs et durs la conserveront dans son pack, scellée. Les amateurs de fidélité au 1/43, réduiront les voies après avoir démonté l’auto. Après cette manipulation, on a un modèle réduit cohérent.

Rolls-Royce Silver Shadow II Universal Hobbies.

Pas de pièces d’une finesse extrême qui serait incongrue, ni une autre complètement loupé. Livrée avec son fascicule et son diorama, son prix modique permet aux amateurs appartenant aux deux espèces citées plus haut de conserver un exemplaire dans son pack, et l’autre retravaillé pour un vrai look de la fin des 70’s.

8 février 2012

Bentley DG Models

Ces « code 3 » en série, faits en white-metal à partir des modèles Dinky-Toys d’avant guerre sont aujourd’hui prisés, après avoir été quelque peu boudés. Bentley DG Models Celui-ci est imaginaire, fait sur la base de la Bentley série 36. Quel charme cependant ! Très bien réalisé par DG Models, il a, en vitrine, une véritable présence. En plus, le choix de la publicité est judicieux. Pas directement Dinky, mais pas loin quand même.

7 février 2012

Jaguar Type E Corgi-Toys

Achetée peu avant noël, cette miniature m’a été envoyée accompagnée de bonbons. Et ce n’était pas une façon de m’amadouer. Cette Jaguar Type E de Corgi-Toys, était dans un état de jeu que je connaissais parfaitement. Et puis pour 10€, c’était une transaction correcte. Le hard-top s’est envolé (ça va vite une Type E) mais le pare-brise est intact, et les éclats sont peu visibles sur une robe gris anthracite. De temps en temps, je la couvre tout de même de ce toit amovible que mon exemplaire bordeaux a. Pour plus de détails sur cette miniature, vous pouvez la voir ici, détaillée en compagnie de sa concurrente signée Dinky-Toys.

6 février 2012

Rolls-Royce Camargue Replicars BV

Rondouillarde comme elle est, elle ressemble à une Corgi-Toys échappée des 50’s. Et pourtant, elle fut et est encore, malgré son manque de fidélité, incontournable pour les amateurs de Rolls-Royce au 1/43. Parce qu’à part l’introuvable RD Marmande en bois, et les transformations artisanales sur cette même base qu’elle fut appelée Replicars ou Western-Models (ici c’est la Replicars, livrée dans une boîte « luxe »), Jaguar Type E Corgi-Toysil n’y a que la Japonaise Asahi ou KDO. Cette dernière est, elle, carrément trop anguleuse. Et porte sur la calandre, en guise de flying lady,… une poule ! Les faces avant et arrière sont cependant réussies, et on regrettera l’absence des repose-tête avant. Vivement sa prochaine réduction ! Que ce soit Neo, TSM ou un autre modéliste, nous aurons, je pense, un produit plus conforme à l’originale.

5 février 2012

Renault 8S Atlas

Ce qui me plait chez elle ? Tout ! Sa couleur d’abord. Du vrai jaune. Son aspect typique début 1960’s. Jantes tournées, intérieur aménagé et suspensions. Et ses feux diamants ! Ajoutés à ces caractéristiques, ils donnent à l’auto une forte personnalité. La finesse d’une Dinky-Toys et l’avant-gardisme d’une Corgi-Toys. Je ne raffole pas des Renault d’une manière générale, mais celle-là, qui plus est produite par les Editions Atlas, m’a convaincu. A l’époque comme aujourd’hui je regrette juste l’absence d’un étui (puisque les intégristes Dinky-Toys ne parlent de boîtes mais d’étuis individuels) spécifique. Il est dommage de voir une auto à numéro et bandes blanches sur celui-ci. N’est-il pas ?

4 février 2012

Rolls-Royce Silver Shadow Matchbox

Parce que le challenge de Lesney était de faire rentrer ses miniatures dans une boîte d’allumettes, la série, aujourd’hui mythique s’appela tout simplement « boîte d’allumettes ». Ah oui, Matchbox en anglais. Que de produits sympas. Renault 8S AtlasEt avant l’arrivée des horribles roues boutons « Superfast », il y a eu pléthore de miniatures absolument charmantes. Simples, puis dotées de glaces, de suspensions, d’intérieurs aménagés et même de parties ouvrantes excellemment ajustées, il y avait déjà de quoi combler tous les collectionneurs quelque soit leur thème, si peu que l’échelle particulière et changeante des modèles ne fut pas un frein. Cette Rolls-Royce Silver Shadow, série 1, est un classique autant dans le paysage automobile que dans le monde de la miniature. Les boites séries suivantes seront toujours aussi belles et plus colorées encore, mais leurs roues d’une taille certes plus réaliste, me dissuadent de les collectionner.

3 février 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Franklin Mint

Cette Silver-Ghost n’est pas anglaise, mais américaine. Construite à Springfield, Massachuchets, elle arbore les caractéristiques de ces Rolls-Royce : Moyeux creux et phares tambours, pare-chocs cylindriques. Malgré les ouvrants (capot et toutes les portes), et certaines pièces rapportées à l’aspect par trop plastique, l’allure de l’auto demeure convaincante. Vendue 290FF en 1991 elle affichait alors un rapport qualité/prix intéressant. Sa statuette disproportionnée… dans des proportions tout à fait acceptables, ses honnêtes roues à rayons, son intérieur aménagé, et ses détails travaillés dans une juste mesure en font un modèle homogène et son moteur détaillé est séduisant. On aime ou pas la partition, mais il n’y a pas de fausse note. Rolls-Royce Silver Ghost Franklin MintLe choix du modèle et sa fidélité respectable jusque dans l’échelle méritent d’être soulignés. En plus, j’aime bien les modèles à deux pare-brise ! Je goûte peu les produits du médailler Franklin-Mint au 1/24 où l’excellence (carrosseries et ajustement) côtoie le pire (pièces chromées au look 100% toc), mais leurs pièces au 1/43 ou celles au 1/12 méritent le détour.

2 février 2012

Fiat 2100 Corgi-Toys

Petite anecdote à travers ce modèle, dont les seulement 284.000 exemplaires produits pas Corgi-Toys, n’en font pas le modèle le plus courant de la marque. Cette Fiat 2100, tout à fait ordinaire, et présentable, a une boîte sans illustration. Fiat 2100 Corgi-ToysC’est une boite générique, parfois trop large pour les modèles qu’elle accueille, et qui permettait au fabricant « d’emballer » son jouet malgré une rupture de stock de la boite ad-hoc, ou avant même que cette dernière ne soit finalisée. On remarque que le nom du modèle et la référence sont donc inscrits au tampon. Elle est intéressante car elle fit aussi partie du gift set GS28 ce qui la rend encore moins facile à trouver seule. Robe bicolore, store vénitien à l’arrière, si en vogue sur les voitures contemporaines, feux diamants, jantes tournées, suspensions, intérieur aménagé, en font, entre autres, un classique de l’époque.

1er février 2012

Rolls-Royce Phantom DHC Minichamps

C’est la quatrième Rolls-Royce de la marque allemande Minichamps. C’est aussi la quatrième Phantom DHC, c’est-à-dire convertible. Oui, cela fait 3 ans que nous attendons la Silver Cloud au 1/43 et au 1/18, et bientôt 10 ans la Phantom « Goodwood ». Mais revenons à ce cabriolet. Les deux premiers produits l’était avec, grand luxe, un capot en métal brossé, comme sur la vraie. Mais à partir de la version dite « red » mais réellement Bordeaux, c’est-à-dire la précédente, le capot est simplement en zamak peint couleur argent. C’est ici du grand Minichamps qui nous est proposé. Et franchement cette miniature est la référence. Et ne vous trompez pas ! N’allez pas prendre un modèle chinois, aux lignes faussées et aux détails parfois grossiers. Si vous aimez ce véhicule, c’est ce modèle qu’il vous faut. Existe en bleu, noir, bordeaux ou chocolat.

31 janvier 2012

 

Vauxhall Velox saloon Corgi-Toys

Comme beaucoup des Corgi-Toys précoces (1956 et 1957) cette reproduction est trop « joufflue » par rapport à son modèle. Cet effet visuel est accentué par les jantes plates, car sur d’autres modèles qui ont vu deux types de jantes, celles qui sont tournées affinent nettement la silhouette, ce qui fait prendre conscience que certains détails de design peuvent fortement influer sur la perception que l’on a d’une automobile. Malgré cela, sa partie arrière à la sculpture travaillée et sa face avant soignée, ses voies étroites qui collent à l’époque et sa gare au sol correcte, font de cette Vauxhall Velox un modèle très réussi que la finesse et l’élégance rapprochent d’une Dinky-Toys. La boite bleue avec une belle illustration correspond bien à ce produit de 1956.

Rolls-Royce Phantom DHC Minichamps

30 janvier 2012

 

Rolls-Royce Silver Wraith TRL

Cette miniature 100% chinoise, distribuée pratiquement uniquement sur le net, et parfois aux enchères !(un peu comme si vous alliez achetez vos tomates chez un commissaire priseur), vous dit quelque-chose.Rolls-Royce Silver Wraith TRL

Et vous avez raison. Elle représente une Rolls-Royce Silver-Wraith carrossée par Park-Ward suivant le dessin maison 702. Eh bien oui. c’est ce même design que reproduit Dinky-Toys en son temps sous la référence 551 (France) ou 150 (Angleterre). Mais celle-ci est en résine et au 1/43. Intéressante, elle n’en présente pas moins les défauts inhérents à ces modèles asiatiques de la fin des années 2000.

29 janvier 2012

 

Bentley S1 Continental Twin-Cam

Un produit français injustement méconnu. Fabriqué en Chine certes, mais remarquable, de par sa cohérence, sa pertinence, et par la qualité de sa réalisation. Bentley S1 Continental Twin-Cam Les pièces rapportées, nombreuses, sont justes, les plis de la capote réalistes, et je ne saurais que conseiller pour les amateurs de versions découvertes le magnifiques exemplaire bleu, si vous le trouvez. Véritablement un cran au-dessus de la Bentley S3 Neo, cette Bentley Continental par Twincam a moins ce rendu de matière « plastique » dû à la résine que sa concurrente hollandaise. J’ai pu comparer avec attention les deux productions, et même si cette Twincam était un peu plus chère, c’est elle qui a rejoint ma vitrine. C’est, d’après moi, un futur classique que tout amateur du genre se devra de posséder.

28 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Espewe

Il est rare de voir des jouets de certains pays être de pures créations. Les rachats de moules, les copies pures et simples ou les partenariats étaient le lot commun. Voilà pourquoi cette Rolls-Royce Silver Ghost « Alpine Eagle » est une exception. Cette création est-allemande (en 1971 la DDR et l’Allemagne de l’Ouest ne sont pas réunifiées) propose un jouet solide en une multitude de couleur, mais seule la noire est correcte. Capotée ou non, elle représente, ce qui explique tout, une voiture ayant appartenu à Lenine. Et il existe même un introuvable coffret qui réunit véhicule blindé et train de l’illustre personnage en plus de la voiture.

27 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Ghost Espewe

Renault 4cv Labourdette Vutotal Eligor

En 1937, un fourreur New-Yorkais achète un châssis de Rolls-Royce Phantom III. En raison des hostilités planétaires, celui-ci ne sera carrossé qu’en 1946, la paix revenue. Cet artisan est Français, et il s’appelle Labourdette. Tout comme Darrin, Franay, Binder ou Chapron, pour ne citer que ceux-ci, il a travaillé sur les châssis des marques les plus prestigieuses. Mais aussi sur des automobiles populaires. C’est pourquoi, j’ai acquis cette Renault 4cv « Vutotal » qui montre, et ce sera peut-être l’occasion de faire un bref article, combien la personnalité de ces carrossiers est grande. De même qu’on reconnaît une Bentley à sa calandre ou une Peugeot à son lion, les lignes d’une auto dans leur globalité, ou à travers certains traits de détails, identifient à coup sûr leur créateur. Belle petite miniature que cette 4CV, avec son pare-brise sans montants (normes de sécurité et esthétique ne sont pas amies), ses lignes tendues, juste perturbées par une réminiscence de l’aile arrière des ses aînées, et rondes à la fois sont signées.

26 janvier 2012

Commer 5 tonnes à plateforme Corgi-Toys

Pour s’asseoir sur le marché du jouet, Corgi-Toys lança, d’un coup d’un seul, 24 références en juillet 1956 lors de sa création. Puis attendit 1957 pour proposer 9 nouveaux produits, sur le premier semestre. C’est de cette seconde salve que ce Commer 5 tonnes fait partie. De ces premières productions, il possède les caractéristiques. Commer 5 tonnes à plateforme Corgi-Toys Ni suspension, ni intérieur aménagé, mais déjà une peinture métallisée, des vitres. Des jantes plates et une boîte bleue. Son plateau, tout comme ceux des remorques qui pourront lui être adjointes six mois plus tard, qu’ils soient ou non pourvus de ridelles, possèdent des dimensions identiques. Parce qu’il s’agit d’une normalisation ou peut-être d’une anticipation réfléchie. Enfin un plan intelligent. Quatre ans après la sortie de ce même utilitaire en version à plateau à ridelles, les premiers chargements sont proposés. Bidons de lait, planches, ciment, briques, tous s’adaptent à ces camions et remorques quelque soient leur marque ou leur type.

25 janvier 2012

Simca vedette Régence Quiralu

Superbe il est vrai. Mais la reproduction n’est pas fidèle.

Simca vedette Régence Quiralu

Les lignes ne sont pas vraiment réussies et la qualité de peinture et des pochoirs n’atteignent pas, chez Quiralu, la qualité d’une Dinky-Toys ou d’une CIJ. Pourtant qu’elle a du charme cette Vedette 55. Enfin cette Régence, puisque Quiralu a tout de même collé une étiquette rectificative sur la boîte. De l’artisanat de charme !

24 janvier 2012

 

Mercedes-Benz Actros 1857 New Ray

Son prix, c’est clair, l’autorise à venir sous le pied du sapin ou à accompagner un gâteau d’anniversaire. La fidélité de ses autos le cantonne dans ce rôle. Pour le camion, je suis plus perplexe. Certes toute la remorque est en plastique, mais la cabine est en zamak, et l’ensemble est assez fidèle et le moulage fin. C’est le fait d’être un coffret cadeau qui lui confère son charme. C’est du pret à jouer. Enfin, prêt… quand vous aurez défait les 263 fils de métal gainés de plastique qui maintiennent l’ensemble, pendant que votre enfant aura toutes les raisons de s’impatienter.

23 janvier 2012

Mercedes-Benz Actros 1857 New Ray

Photographe BM-Toys

Ca et là quelques petits accessoires peuvent donner vie à des vitrines, même sans diorama. Un petit photographe comme celui-ci, posé à côté d’une voiture de son époque. Et hop c’est de la vie en plus ! Vous l’imaginez sans peine à côté de la Bugatti Type 13 ci-dessous, j’en suis sûr. C’est un produit BM Toys.

22 janvier 2012

Bugatti Type 13 Orangerie Moderne

Le terme miniature prend ici tout son sens. Et la notion d’artisanat toute sa noblesse. Vendue sous le label « Orangerie Moderne », on doit, je crois cette merveille à M. Gouel (corrigez moi si je me trompe). Oui une merveille de cohérence, d’homogénéité et de modestie aussi. Car cette Bugatti Type 13, dont c’est la seule reproduction au 1/43, ne fait pas dans l’esbroufe. Pas de détails inutiles risquant de rompre la magie qui opère.

21 janvier 2012

Bugatti Type 13 Orangerie Moderne

Coffret de personnages Dinky-Toys

Petit coffret Dinky-Toys de l’immédiat après-guerre. Ce fut un coup de coeur. Des personnages très lourds, une boite au fort goût de nostalgie où pointe un soupçon de souvenir inconscient. Une échelle proche du 1/48 qui permet de faire des mises en scène avec des Dinky contemporaines et accessoires assortis.

 

20 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Cloud FM Auto-Minis

Numeroté 15, il s’agit d’une série très limitée de FM Auto-Minis. Ce moule un peu pataud, et un poil trop grand, sera exploité par la suite par Top-Marque avec les détails de finition qu’on lui connaît. Rolls-Royce Silver Cloud FM Auto-Minis Malgré ces griefs, il n’en reste pas moins une miniature attachante, qui vaut autant par son exostisme dans le monde des modèles réduits, que par son poids, puisqu’à part les pneus et le vitres tout est en white metal, alliage dense.

19 janvier 2012

Dodge Kew Fargo Corgi-Toys

Qu’est-ce que j’ai pu jouer enfant avec ce camion. Tellement que ses suspensions s’en sont trouvées affaissées. C’est d’ailleurs un grand défaut de ce modèle et qui est dû à l’empattement important. Celui-ci n’est pas celui de mon enfance que j’ai eu avec des cochons et non des veaux. Dans les diverses caisses, tiroirs et autres boites à chaussure, j’ai réussi à retrouver, pêle-mêle, trois des cinq cochons initialement présents.

Dodge Kew Fargo Corgi-Toys

18 janvier 2012

Rolls-Wagen Tomica Dandy

Difficile d’associer cette voiture à un constructeur. Bon, allez pourquoi pas Volkswagen. Mais il s’agit là en fait d’une Rollswagen. Et elle n’est pas une miniature fantaisiste. Elle est la reproduction d’une automobile fantaisiste. Nuance.

Tomica, qui en son temps avait produit de très convaincantes Phantom VI a dans la même série, a édité cette voiture en au moins quatre couleurs. Dorée, gris argent, gris argent perlé, et blanc.

Rolls-Wagen Tomica Dandy

17 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Shadow II TSM

Le site de True Scale Models nous avait fait craindre le pire en nous montrant une Silver Shadow II avec pare-choc chromés à bananes. Une fois le modèle réalisé, on réalise qu’il est fort bien réalisé. Bref, en vérité, il est fidèle. Et beau. Les vitres teintées ajoutent au charme de l’auto, qui n’est cependant pas dénué de défauts, de par la taille excessive de certaines pièces rapportées.

16 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Cloud Verem

Issus du moule Solido, les Rolls-Royce Silver Cloud Verem (et Bentley S) sont d’adorables (et abordables) petits modèles robustes au 1/43.

Nombre de variantes de couleur sont recensées. Rolls-Royce Silver Shadow II TSM Mais aussi des promotionnelles. Celle-ci, semblent avoir été distribuées par les concessionnaires Rohdins. Peu crédible en tant que réplique. Absolument irrésistible en tant qu’objet promotionnel et de collection.

15 janvier 2012

Rolls-Royce Phantom IV pick-up Top-Marque

La Phantom IV est la plus rare des Rolls-Royce. Réservée aux chefs d’états et têtes couronnées, elle fut produite à 17 exemplaire. Le constructeur se réserva un exemplaire pour peaufiner des tests. Le pick-up le plus huppé que l’automobile ait engendré. Le voici reproduit par Max Kernick sous le label Top-Marque. Une miniature de poids. Elle est en white-metal !

14 janvier 2012

Rolls-Royce Phantom IV pick-up Top-Marque

Austin A40 Corgi-Toys

Collectionneur peu pointilleux, et surtout débutant en Corgi-Toys lorsque j’ai rédigé les quelques lignes concernant ce modèle, je l’ai confondu avec l’Hillman Husky ! Un peu comme si j’avais confondu, Une Simca Aronde et une Renault Dauphine… Honte à moi. Mais cela n’enlève rien à ses qualités et à son charme. Celles et celui des Corgi-Toys précoces, mais ayant eu droit, pour relancer les ventes, à une nouvelle robe; bicolore. Attention, cette miniature n’a été proposée, elle, qu’en deux tons, puisqu’elle a été lancée en juin 1959, et n’a donc été livrée que dans un étui bicolore.

13 janvier 2012

 

Ford Zephyr break Corgi-Toys

Un faux air de raton laveur. Avec son masque bleu ! Disposition absolument… anglaise pour cette belle Ford Zephyr Corgi-Toys. Référencée 424, elle entre, pour le fabricant anglais de miniatures dans la série des utilitaires et non des voitures. Les références 400 de cette époque référencent d’autres break tel que la Ford Consul Cortina Estate, mais aussi, bien évidemment, les Land Rover, le Smith’s Karrier, le Commer 5 tonnes…Petit détail sympa pour ces premiers modèles à intérieur détaillé. Dans le coffre, on devine les bagages et même un carton à chapeau. Celle-ci est entièrement d’origine, hormis les plaques d’immatriculation, peintes en noir. On frisait le sans faute !

12 janvier 2012

Bentley type R Eligor Blake & Mortimer « La machination Voronov »

Magnifique objet je trouve. La Bentley R type utilisée par Blake & Mortimer dans « La machination Voronov ». Un aspect très BD. Des lignes justes et petit détail sympa, un B ailé en photodécoupe, plus réussi que celui d’une Neo. Produit par Eligor pour la collection Hachette « Blake & Mortimer ». Réf 24, Echelle 1/43.

Ford Zephyr break Corgi-Toys

Renault Basil Brush car Corgi-Toys11 janvier 2012

Renault Basil Brush car Corgi-Toys

Basée sur la Renault 12/16 sortie dans la série Classique, elle met en scène le renard Basil Brush. Vedette télévisuelle anglaise depuis les années 1960’s. Elle était présentée dans une boîte colorée avec un petit appareil capable de reproduire deux bandes sons du goupil, livrées avec.

Produite de décembre 1971 à 1972.

Cadeau d’un internaute que je remercie du fond du coeur, tant ce présent me toucha. (Mon pseudo sur un célèbre forum est Fox… 😉 )

Copyright © 2010-2017 Corky Tous droits réservés
Ce site utilise le thème Desk Mess Mirrored, v2.2, de BuyNowShop.com.