Une Mercedes 600 Pullman Corgi-Toys mystérieuse.

0

 Ou comment on pourrait croire que collectionner des petites voitures est une chose sérieuse. Voilà l’histoire, qui, si elle ne m’empêche pas de dormir, ravive, telle du sel marin, la plaie de mon ignorance dans ce microcosme des automobiles miniatures. Voilà l’histoire (courte) :

Au début de l’année 2009, j’ai acheté « ma » Mercedes 600 Pullman de Corgi-Toys. Un des tous premiers modèles qui ne soit pas une Rolls-Royce ou une Bentley à rejoindre ma vitrine. Ceci parce que étant enfant, je me rappelle avoir été émerveillé par cette limousine et ses essuie-glace fonctionnels, le temps d’une visite chez des amis de mes parents. Acheter ce modèle, c’était une façon de me projeter dans un passé heureux.

Trois années et demie plus tard, en cherchant un étui de Mercedes 220 SE, j’ai fait une bonne affaire. L’affaire ne fut pas l’étui que je cherchais, mais une autre Mercedes 600 Pullman. Pourquoi faire, puisque j’avais déjà ce modèle ? C’était juste une opportunité de pouvoir l’échanger contre une autre miniature un jour prochain. En ouvrant l’étui, j’ai découvert bien mieux que ce à quoi je m’attendais, un modèle nickel ! Certain de son état d’origine, je lui trouvai cependant quelque-chose de différent de mon premier exemplaire. J’ai donc pris celui-ci dans ma vitrine et ai mis les deux paquebots côte à côte. Quelle grande surprise ! La différence était énorme en fait. La nouvelle arrivée n’avait pas de « chromes » autour des fenêtres.

J’en ai aussitôt, photos comparatives à l’appui, informé des collectionneurs de différents pays. Là vint la seconde surprise. Tous m’ont dit en chœur, que ma nouvelle acquisition était en fait plus que commune, et plus, que c’était même la seule version, et que les « chromes » autour des fenêtres leur étaient inconnus.
C’est pourquoi j’ai pensé que la première Pullman que j’ai eu pouvait avoir été retouchée. J’allais donc devoir l’inspecter afin de savoir si la peinture argentée autour des parties vitrées avait été appliquée une fois la miniature finie. La première chose remarquable est que l’application est nette, sans aucun débordement, au point que des restaurateurs chevronnés m’ont indiqué qu’avec ou sans pochoir, ils n’étaient pas capables d’un tel travail. Continuant mon inspection, j’ai vu une partie un défaut d’ébavurage dans la partie supérieure de la fenêtre centrale, du côté gauche de l’auto. Cette excroissance de métal est aussi peinte, et bien qu’elle ait un micro trou, aucune trace ou projection de peinture n’est visible sur le plastique transparent des vitres. Cela me fit penser que la peinture argentée avait été appliquée avant montage de la voiture.

C’est pourquoi cet exemplaire semble réellement être d’origine, ce en quoi je n’avais jusqu’alors aucun doute, puisque Le Grand Livre des Corgi, montre ce modèle dans cette configuration. Les collectionneurs qui continuaient leurs recherches finirent par trouver un début de réponse. L’un d’entre eux, hollandais, montra une photo d’un de ses exemplaires, en état de jeu, présentant des traces de cette même peinture argentée autour du pare-brise, la peinture argent étant appliquée par-dessus la robe bordeaux de l’auto, comme on peut le voir sur un gros plan de mon exemplaire.  Enfin un autre membre trouva sur le site d’un professionnel la fiche d’un modèle identique.

Si semblable, qu’en regardant l’étui, les essuie-glace et la partie supérieure de la fenêtre centrale gauche, je me suis aperçu que c’était le mien ! Ma Mercedes a le défaut que j’ai mentionné, mais quelques caractéristiques autres. Les essuie-glace, par exemple – en réalité des disques transparents où les balais sont figurés par des traits de peinture noire – sont uniques dans la mesure où celui de droite à deux défauts dans son trait. Et l’étui présenté avait exactement la même marque due à une étiquette retirée.

Pour résumer : nous avons trouvé trois Pullman avec entourages de vitres peints en argent. Un exemplaire en comportant les stigmates du fait de son état de jeu avancé, celui du Grand Livre ou plutôt les deux puisque l’exemplaire retourné semble bien avoir les caractéristiques auxquelles nous nous intéressons, et le mien.

Mais que sont-ils ? Essais ? Pré-production ? Petite série précoce ou tardive ? La seule chose que nous ayons admise, c’est qu’ils sont d’origine (je pense que nous pouvons penser que l’exemplaire du Livre l’est aussi, n’est-ce pas ?) et peu courant, voire rares.
Pouvez-vous nous aider ? Savez-vous quelque-chose à propos de la genèse et des variantes de cette Corgi-Toys Mercedes Pullman ? Si vous avez seulement une idée, un avis, ou si vous êtes capable de nous raconter l’histoire complète du modèle, écrivez-nous à cette adresse : corgi.toys@yahoo.fr

Depuis, via le forum diecast planet, j’ai eu la confirmation qu’il s’agit bien d’une variante connue, mais rarissime.

Want to leave a note? Just fill in the form below.

Laisser un commentaire

Copyright © 2010-2017 Corky Tous droits réservés
Ce site utilise le thème Desk Mess Mirrored, v2.2, de BuyNowShop.com.